• L'ensemble Choral diaphonie au Studio Raspail

    Cet après-midi je suis allée avec Arlette et deux amies (Michèle et Marie-France) écouter l'ensemble Choral diaphonie du Club Musical de La Poste au Studio Raspail. Cette petite salle de 220 places est souvent utilisée par le Club Musical : j'y suis déjà allée à plusieurs reprises écouter René Andréani dans ses "Moments musicaux" dédiés à tel ou tel musicien.

    Mais aujourd'hui, c'est lui le chef de choeur !

    Né à Marseille, René Andreani commence ses études musicales à l'âge de six ans dans sa ville natale, où il obtient un prix de piano. A Lille, lieu de son premier poste d'ingénieur à France Télécom, le prix d'excellence de chant lui est décerné, ainsi qu'un premier prix d'art dramatique et d'art lyrique. Il est titulaire d’une Licence de Concert de direction d’orchestre délivrée par l’École Normale de Musique de Paris.

    L'ensemble Choral diaphonie au Studio Raspail

    Entouré d'une bonne trentaine de choristes, il nous a proposé un concert très varié (en allemand avec Mendelssohn, en français avec Gabriel Fauré, Hector Berlioz, Wulfran Moreau et Jacques Offenbach, en italien avec Giacomo Puccini et même en tchèque avec Antonin Dvorak), tous musiciens du 19ème siècle.

    L'ensemble Choral diaphonie au Studio Raspail

     Vadim Sher accompagnait le choeur au piano.

    L'ensemble Choral diaphonie au Studio Raspail

    Ce pianiste que je ne connaissais pas a reçu sa formation musicale au conservatoire de Tallinn à l'époque où l'Estonie était encore sous régime soviétique et à l'Ecole Supérieure de Musique Moussorgski à Saint-Pétersbourg. Il vit en France depuis 1993. Compositeur et directeur musical de nombreux spectacles de théâtre, il est également compositeur de musiques de films, pianiste-concertiste en duo et en trio, créateur passionné de ciné-concerts...

    Bref, un beau palmarès !

    Voici le court-métrage "La grève" de Sergueï Eisenstein qu'il accompagne au piano en improvisant.

    Le concert a commencé avec des chants que je qualifierais de "sérieux" puis il s'est réveillé avec Rossini. J'ai beaucoup aimé ensuite écouter "Le corbeau et le renard" de Wulfran Moreau. Je ne connaissais pas du tout ce compositeur qui fut - Prêtre du diocèse de Poitiers (ordonné en 1852). - Professeur de rhétorique et de musique et organiste au petit séminaire de Montmorillon, Vienne (1854-1868). - Aumonier de l'hôpital des Incurables, Poitiers (1868-1874). - Compositeur et organiste.

    Il a mis en musique beaucoup de fables de La Fontaine comme La cigale et la fourmi, Les animaux malades de la peste, Le lièvre et la tortue, Le loup et l'agneau, La laitière et le pot au lait et..., Le corbeau et le renard justement, dont voici un enregistrement par la Chorale du Conservatoire Gabriel Fauré de Paris 5ème (c'est une chorale d'enfants).

    Le concert s'est achevé dans la gaieté avec cinq extraits de l'Opéra "Les Brigands" d'Offenbach.

    Nous avons entendu en particulier "L'air des marmitons" dont voici un extrait.

    J'ai beaucoup aimé la direction de René Andréani, toute en nuances (c'est très difficile à obtenir des choristes, j'en sais quelque chose...).

    Une belle après-midi


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :