• La trottinette électrique a déjà 100 ans

    Il n’était pas encore électrique comme aujourd’hui, mais l’Autoped de cette suffragette nommée Lady Florence Norman était équipé d’un moteur à essence et d’un générateur d’éclairage. C’était en 1916.

    Les débuts à New York

    À force d’en voir partout dans les villes, en libre-service ou customisée, on aurait tendance à croire que la trottinette est un engin né au 21èmesiècle ou, pour résumer, un jouet contemporain. C’est raté. Le moyen de déplacement préféré des citadins pressés a plus d’un siècle. Son ancêtre n’est autre que l’Autoped, un deux-roues conçu à New York en 1915, en pleine Première Guerre mondiale, pour se déplacer en contournant les rationnements d’essence. Cette trottinette motorisée disposait d’un petit réservoir situé à l’avant mais aussi d’un klaxon et d’une manette pour les gaz. Bien pratique pour foncer dans les rues de Brooklyn, effrayer les passants et surtout faire des économies – de temps et d’argent.

    Des postiers en Autoped, 1915

    Un symbole féministe

    Commercialisé jusqu’en 1921, le modèle de la société Autoped, même s’il ne s’imposera pas comme un must have de l’époque, traversera tout de même l’Atlantique. La photo de Une montre à ce titre une Anglaise moderne pour son temps : Lady Florence Norman avait reçu cette trottinette de son mari, et elle lui permettait d’aller à son bureau où elle était superviseure. Mobilité, parité homme-femme, autant de thématiques qui résonnent avec l’époque actuelle et qui nous rappellent à quel point certains combats ne datent pas d’hier.

    Le joujou préféré des gangsters

    À New York, l’Autoped connaîtra comme on l’a vu un succès mitigé, et l’une des raisons est peut-être liée au fait que cette trottinette hybride avant l’heure était surtout utilisée par les… voyous. Épatés par sa facilité d’utilisation et ses capacités à slalomer entre les véhicules, les gangs new-yorkais s’en servaient pour s’échapper plus rapidement. Et ce fun fact permet de boucler la boucle, puisqu’on apprenait cette semaine qu’un Américain avait tenté de braquer une banque en s'enfuyant en trottinette électrique. Trottinette un jour, trottinette toujours… Comme le prouve la photo ci-dessous, prise à Paris en 1919. La couleur en moins, le cliché est d’une modernité désarmante.

    Etonnant, non ?


    votre commentaire
  • J'ai découvert ce soir le petit court métrage d'Arte intitulé Athleticus que j'ai trouvé si drôle que je vous en fait profiter...

    ICI

    Diplômé de l'Ecole supérieur d'infographie "Supinfocom" (promotion 2002), Nicolas Deveaux en est - avec Grégory Baranès - l'auteur. Passionné par le monde animal, il l'explore avec humour, poésie et surréalisme.

    Athleticus est une série d'animation en 3D (de quelques minutes seulement) mettant en scène des animaux sauvages (en images de synthèse vraiment bluffantes) pratiquant des sports conçus pour les humains.

    Dans cet épisode, un hippopotame défie une tortue à la barre fixe. Je ne vous en dit pas plus...

    Amusez-vous bien !


    votre commentaire
  • Je viens d'entrer au comité de relecture du journal de mon association, Générations13, et d'être chargée de sa mise en page et... cela me botte ! Cela fait tout juste 30 ans en effet que j'ai mis le nez dans l'informatique en commençant justement par la mise en page, une activité qui me plait toujours beaucoup.

    Comme dans tout journal, la Une est réservée à l'éditorial : celui-ci est écrit soit par sa Présidente, soit par une personne de l'Association faisant généralement partie du CA. Le dernier éditorial avait pour sujet le dérèglement climatique.

    La mise en page du journal était jusqu'ici très classique.

    Je suis très fière du projet que j'ai concocté cette semaine pour le futur numéro : j'ai mis en filigrane, derrière le texte de l'édito (parlant des difficultés des retraités), une photo représentant la foule des manifestants lors des manifestations du 31 janvier dernier à Paris.

    Bon, maintenant il reste que cette maquette n'a pas encore été approuvée par le Bureau de l'association mais j'ai de bonnes raisons de penser qu'elle pourrait être retenue, à moins que ce ne soit cette autre, plus classique mais aussi peut-être plus lisible...

    Pour ma part, j'aimerais que l'autre soit retenue.

    Qu'en pensez-vous ?

    (C'est là où je vais voir qui, parmi mes quelques abonnés, lit réellement mes posts !)


    12 commentaires
  • Guy Jones a retravaillé une vidéo des frères Lumière qui avaient filmé Paris à la fin du 19e siècle (années 1896 à 1900). Il a légèrement ralenti la vidéo pour que les déplacements soient plus réalistes et il a rajouté des sons d'ambiance.

    L'occasion de découvrir la Cathédrale Notre-Dame, le pont de l'Alma, l'avenue des Champs-Élysées, la place de la Concorde, les pompiers de l'époque, le jardin des Tuileries, le trottoir roulant de l'Exposition Universelle de 1900, et la tour Eiffel...

    Merci à François de me l'avoir transmise.


    votre commentaire
  • Joyeux Noël à tous mes abonnés

    Résultat de recherche d'images pour "paysage de noël animé"

    et... à l'année prochaine !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique