• Concert de fin d'année des Oranges Bleues

    Ce lundi 26 juin Philippe est allé, accompagné de quelques amis, écouter ma chorale qui se produisait dans la salle de la Maison des Associations de Solidarité située au 10 rue des terres au curé dans le 13ème (autrefois faisant partie de la commune d'Ivry).

    La rue en 1900

    Concert chorale des Oranges Bleues

    La rue aujourd'hui : adieu voiture à bras et petites maisons...

    Au premier plan, la MAS

    Concert chorale des Oranges Bleues

    A l'intérieur, un espace, jointif à une petite cuisine, a permis aux spectateurs et aux choristes de partager le pot de l'amitié - préparé par nos soins - après le concert.

    Le concert de ma chorale

    La grande salle peut accueillir environ 200 personnes : la chorale a fait le plein.

    Le concert de ma chorale

    Le seul bémol (quand il s'agit de musique, avouez que le mot est plus qu'approprié !), c'est que la scène ne peut supporter le poids de plus de 40 personnes et... comme nous sommes 60 choristes (quand tout le monde participe), il a fallu positionner certains d'entre eux - dont  je faisais partie - en bas de l'estrade. Pas facile à cet endroit d'entendre les collègues chanter à l'étage du dessus...

    Le programme était comme d'habitude très varié avec pas mal de chansons en langue étrangère (et même une en latin de cuisine !) et d'autres tirées du répertoire français.

    ◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

    La partie "classique" : Am See de Schubert

    Les "chants de lutte" : les mains d'or de Bernard Lavilliers, les loups sont entrée dans Paris de Serge Reggiani, Va pensiero (un extrait de Nabucco de Verdi), et La complainte de Mandrin

    "Soul, pop, rock" : Rock my soul (en canon), California Dreaming (les Mamas et les Papas) et le temps qui court d'Alain Chanfort

    "Du côté de la Méditerrannée, la Corse et l'Italie" : Ninina la mia diletta (berceuse corse), Signore delle Cime (chanson italienne) et Con te partiro (Andrea Bocelli)

    "Le quart d'heure romantique" : Les roses de Picardie (Yves Montand)

    et..., après l'an dernier Le chat de la voisine,

    "Un chien très énervant, Mirza (Nino Ferrer)"

    ◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

    Voici quelques souvenirs de  ce concert qui nous a demandé pas mal de travail et... pas mal d'angoisses aussi ! Anne, notre chef de choeur, a mis la barre haute cette année je trouve.

    ◄►◄►◄►◄►◄►◄►◄►

    Décontractée avant le début du concert

    Concert de fin d'année des Oranges Bleues

    En place pour le premier chant...

    Concert chorale des Oranges Bleues

    Va pensiero

    Il s'agit de l'un des choeurs les plus connus de l'opéra de Verdi "Nabucco". Il est chanté par les hébreux prisonniers à Babylone.

    La traduction...

    Va, pensée, sur tes ailes dorées ;
    Va, pose-toi sur les pentes, sur les collines,
    Où embaument, tièdes et suaves,
    Les douces brises du sol natal !

    Salue les rives du Jourdain,
    Les tours abattues de Sion ...
    Oh ma patrie si belle et perdue !
    Ô souvenir si cher et funeste !

    Harpe d'or des devins fatidiques,
    Pourquoi, muette, pends-tu au saule ?
    Rallume les souvenirs dans le cœur,
    Parle-nous du temps passé !

    Semblable au destin de Solime
    Joue le son d'une cruelle lamentation
    Ou bien que le Seigneur t'inspire une harmonie
    Qui nous donne le courage de supporter nos souffrances !

    Concert du 14 juillet 2013 au Champ de Mars...

    O mio babbino caro

    Cet air d'opéra était l'un des préférés de Maria Callas...

    Le texte raconte la douleur d'une jeune fille dont les parents refusent le fiancé.

    Oh mon papa chéri,
    (Ô mon cher petit papa)
    Il me plaît, il est beau, il est beau !
    Je veux aller à Porta Rossa
    pour acheter l’anneau. (l'alliance)
    Oui, oui, je veux y aller !
    Et si mon amour était vain
    J’irais sur le Ponte Vecchio
    pour me jeter dans l'Arno !
    Je me consume, je me tourmente !
    Ô Dieu ! je voudrais mourir !
    Papa*, pitié, pitié !
    Papa*, pitié, pitié !

    Moi aussi je l'aime beaucoup, surtout chanté par la Callas !

    Les mains d'or

    En 2011, Bernard Lavilliers soutient les "métallos" de l'usine ArcelorMittal à Florange. Il leur dédie la chanson "Les mains d'or" extraite de l'album Arrêt sur Image (2001).

    Nous avons tous adoré chanter cette chanson.

    Bernard Lavilliers chante "Les mains d'or" à ArcelorMittal

    Bon : il y a encore du travail... mais l'essentiel est de se faire plaisir !


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :