• Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Nous sommes depuis plusieurs jours dans notre joli gîte de Saint-Geniès en Périgord noir et avons choisi avec soin notre journée pour faire une promenade sur la Dordogne : en effet, le temps n'est pas toujours très stable cette semaine... Mais aujourd'hui, la pluie devrait nous laisser tranquilles.

    Nous voici donc partis pour La Roque-Gajeac, une petite commune implanté au bord de la Dordogne qui propose ce genre de promenade.

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Des falaises dominent le village, au pied desquelles le village s'est établi. Ici, l'église du village, du XVIème siècle possède un toit de lauzes caractéristique de la région.

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    On peut même y apercevoir d'anciennes habitations troglodytiques.

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    C'est à bord d'une gabare que nous embarquons. Nous avons choisi les gabares Norbert dont la publicité est amusante.

    "Avec Norbert, voyage pépère !"

    Ces gabares - bateaux à fond plat - sont d'authentiques reproductions de gabares du 18ème siècle, époque où tout le transport (vin, bois, poisson, sel, châtaigne, truffe…) se faisait par bateau dans des conditions souvent difficiles.

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Plan du circuit : cliquez pour agrandir l'image.Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

     

    La promenade va durer une heure aller-retour, commentée par un guide.

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Nous passons ici au large du fort de La Roque Gageac, fondé autour de 1280, qui a été en partie construit dans une fente naturelle de la falaise : à l’abri d’une double enceinte, le fort de La Roque est, au Moyen Âge, imprenable. Ni les Anglais, pendant la guerre de Cent Ans, ni les protestants, pendant les guerres de Religion, ne réussirent à le prendre d’assaut. Ancienne demeure seigneuriale de l’Abbé puis des évêques de Sarlat, le fort renferme, à l’origine, jusqu’à cinq maisons nobles avec des dépendances et une fontaine dite de la Balme. Dans la partie la plus haute se trouve le dernier réduit accessible par les toitures du château. Avec le temps et les éboulements répétés, l’ensemble se détériore peu à peu.

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Voici plus loin le Château de la Malartrie : le site remonte au XIIème siècle quand la Malartrie était un hôpital pour lépreux. Même s'il ressemble à un château médiéval avec sa tour ronde façon XIIème siècle et sa tour carrée aux fenêtres à meneaux plutôt de style Renaissance, il a été construit en 1902 par le Comte de Saint-Aulaire, Ambassadeur de France en Angleterre.

    C'est actuellement un gîte cinq étoiles (il faut compter 5000 euros la semaine tout de même...).

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Et voici juste à côté les maisons jumelles de la Maladrerie où on soignait les malades.

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    La gabare continue son chemin au fil de la Dordogne. 

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    En vue du Château de Marqueyssac qui possède de superbes jardins suspendus avec des buis centenaires.

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Tout au long du parcours, notre guide nous commente la promenade (un brin trop loquace quand même et du coup pas très clair...).

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

     Le belvédère des jardins de Marqueyssac

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

     Le trajet retour

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

     

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

     

    Après cette agréable balade, nous sommes allés voir le village voisin de Domme.

    Vers 1281, le roi Philippe III dit "le Hardi" décida de créer une bastide sur "la barre", cette falaise qui domine la rivière Dordogne de plus de 15O mètres. La bastide fut construite selon les "normes" c’est-à-dire un plan régulier, des rues se coupant à angle droit, des places carrées, une halle etc.… Au travers des restaurations, cette bastide a survécu et témoigne encore de nos jours, de la richesse de son passé.

    Il s'agit d'un village ceint de remparts dont les différentes portes qui y donnaient accès sont dans un extraordinaire état de conservation. Nous sommes descendues avec Linette jusqu'à la Porte des Tours : celle-ci possède un parement à bossage particulièrement soigné.

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

     

    Vue sur les remparts depuis la Porte des tours.

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

     

    Joli, ce jardin de curé...

     

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

     

    La rue principale de Domme est très jolie et surtout, piétonne.

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    On y trouve naturellement de belles boutiques vendant les produits du terroir,

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

     

    L'oie porte un masque !

     

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

     

    Mais aussi des artisans d'art.

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

     

    J'ai été émue quand j'y ai découvert une évocation du roman d'Eugène Le Roy, Jacquou le Croquant sous la forme d'une jolie sculpture.

    Jacquou est inspiré du terme "jacquerie", désignant la révolte paysanne de l'Ancien régime. Il est surnommé le croquant en référence aux révoltés qui agitèrent le Sud-Ouest de la France auxVIème et XVIIème siècles. La plupart des lieux où l'action se déroule sont véridiques et situés dans la vallée de la Vézère.

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Le téléfilm de Stellio Lorenzi en six épisodes a bercé ma jeunesse : il était alors diffusé en noir et blanc sur la première chaîne de l'ORTF et toute la famille le regardait alors...

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Mais le clou de Domme, c'est sans nul doute, la vue exceptionnelle que le village a sur la vallée de la Dordogne. Un petit belvédère a été créé exprès pour pouvoir admirer son superbe paysage.

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

     

    Evelyne et André y ont pris place...

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

     

    Nous avons terminé l'après-midi dans ce café si bien placé, juste au-dessus de la rivière.

     

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

     

    Amusante, cette sculpture !

     

    Vacances périgourdines : promenade en gabarre sur la Dordogne

     

    Encore une bonne après-midi en Périgord...


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :