• Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Pour lire l'épisode précédent, cliquez ICI.

    Près du petit village de Myon dans le Jura où nous séjournons depuis deux jours, se trouvent les sources du Lison : la rivière prend sa source au fond de la reculée de Nans-sous-Sainte-Anne.

    Pas facile de restituer par une photo prise depuis la voiture la beauté des paysages que nous traversons... Il y a souvent des troupeaux de Montbéliardes qui paissent dans des prés pas encore complètement grillés par le soleil de cet été caniculaire.

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Cette petite montagne calcaire toute plissée nous confirme que nous ne nous sommes pas trompées de région : ici, la montagne a une histoire et elle n'est pas récente !

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Nous y voilà...

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    La source est en fait une résurgence d'un immense réseau souterrain (les eaux du Doubs) et s'extrait d'une caverne surmontée d'une paroi rocheuse sous la forme d'une cascade. La végétation y est luxuriante comme vous pouvez le constater.

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    C'est un vrai havre de paix.

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Elle débite jusqu'à 600 litres à la seconde !

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    La photo pour le mariage de Samantha et Damien auquel nous n'irons pas, Covid oblige...

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Pour pénétrer dans la grotte il faut passer sous le tunnel percé dans la roche qui conduit à une plateforme appelée la "Chaire à prêcher".

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Au bout d'un cours de 25 kms, le Lison va se jeter dans la Loue.

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Et justement, c'est la source de la Loue que nous allons maintenant aller voir. Au départ du parking, un joli petit chalet propose des boissons aux touristes assoiffés.

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Nous prenons un chemin pentu et voyons régulièrement de tels panneaux indiquant des refuges pour les cas de fortes pluies.

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Intéressant aussi ce passage de roches préservé depuis le Moyen-Age : on y voit encore la trace de profondes rainures creusées dans la roche qui permettaient aux chariots (lourdement chargés de matières premières et de produits transformés par les moulins de la source) de ne pas "dérailler" et ainsi se fracasser contre les rochers ou même de verser dans le fossé.

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    La falaise au-dessus de la cascade de la Loue est tellement haute (104 mètres) qu'il m'a fallu prendre deux photos et les raccorder pour en fixer l'intégralité...

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    L'endroit est absolument grandiose !

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Avec le son maintenant...

    Le débit de la source est de 6 m3/s.

    L'origine de la rivière souterraine a été découverte par hasard. Le 11 août 1901, les distilleries Pernod à Pontarlier sont la proie des flammes. Afin de contrer l'incendie qui menace les stocks d'alcool pur et d'absinthe, le maire ordonne aux pompiers de déverser les cuves dans le Doubs. Près d'un million de litres vont ainsi partir dans la rivière. Deux jours plus tard, la source de la Loue se teinte d'un jaune doré aux reflets verts. André Berthelot, fils du célèbre chimiste, présent sur les lieux, constate que l'eau a bien le gout de l'absinthe. Le 14 au matin est constaté à Mouthier que l'odeur de la Loue "est aussi forte que celle d'un verre d'absinthe pris sur la table d'un café". La Loue est donc une résurgence du Doubs.

    Beaucoup de sentiers sont balisés mais il fait bien chaud aujourd'hui pour marcher longtemps...

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Sur le chemin de la centrale hydroélectrique

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Encore un panneau qui conseille la prudence : la petite rivière peut devenir méchante...

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Voici la centrale hydroélectrique : l'eau prélevée à la Source y est canalisée par une conduite forcée et actionne avec force une turbine solidaire d'un alternateur qui produit alors de l'électricité.

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Le lac de barrage en aval de la source

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Sans doute sert-il à réguler le cours de la Loue... ?

    Vacances jurassiennes avec Arlette : Les sources du Lison et de la Loue

    Fin de la balade

    La suite ICI.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :