• Une semaine à La Garde - Saison 5

    Séjour à La Garde du 7 au 14 mars 2015

    Avant de quitter cette belle région, une promenade au nord de Bourg d'Oisans en direction de Vaujany pour aller visiter le Musée EDF Hydrélec du Barrage de Grand'Maison. Nous avons consacré plus de 2 heures à le visiter (en détails il faut dire).

    En effet, après 3 ans de travaux, le Musée a ré-ouvert ses portes avec un nouveau parcours scénographique vraiment attrayant et très pédagogique.

    Cette salle s'appelle "La pyramide du temps"

    Une semaine à La Garde : saison 5

    De grands panneaux font le tour de la salle et expliquent les différentes étapes allant de l'Hydraulique à l'Hydroélectrique pour finir par le Barrage de Grand'Maison.

    Panneau sur l'Hydraulique

    Une semaine à La Garde : saison 5

     Panneau sur l'Electricité

     Une semaine à La Garde : saison 5

     Les expériences électrostatiques de l'Abbé Nollet (1700-1770)

    Ce dernier présentait des expériences extraordinaires dans les salons mondains. Ainsi, sur cette gravure où un "cobaye" humain, suspendu, est électrisé à l'aide d'un tube de verre frotté, attirant ainsi des copeaux d'or avec ses doigts....

    Pour tout vous dire, je préfère encore vivre au 21ème siècle !

    Une semaine à La Garde : saison 5

    Immeuble électrifié (1885)

    Une semaine à La Garde : saison 5

     Invention de la pile

    Une semaine à La Garde : saison 5

     Reproduction d'une pile de Volta (bois et métal) : A l'époque, il s'agissait d'un empilement de disques de zinc et d'argent, alternés et séparés par des rondelles de drap imbibées d'eau acidulée.

     Une semaine à La Garde : saison 5

    Affiche La Fée Electricité (vers 1900)

    Une semaine à La Garde : saison 5

    Allégorie de Maurice Bergès (1916) représentant La houille Blanche (l'électricité)  venant au secours de la Houille noire (le charbon).

     Une semaine à La Garde : saison 5

    Maquette des Etablissements Keller et Leleux, producteurs de carbure de calcium et de fonte synthétique avec la Centrale de Livet et la maison du Directeur, en haut de la chute

    Une semaine à La Garde : saison 5

     Une semaine à La Garde : saison 5

     La maison de M. Keller, sur pilotis, domine la Centrale de Livet.

    Une semaine à La Garde : saison 5

    Vue sur le lac de barrage de Grand'Maison (lac du Vernet)  depuis le musée

    Une semaine à La Garde : saison 5

     Vue sur la Centrale du Vernet depuis le musée

    Une semaine à La Garde : saison 5

    On tourne, on tourne...

    Une semaine à La Garde : saison 5

    Le panneau sur le barrage de Grand'Maison

    Une semaine à La Garde : saison 5

    Schéma de l'ensemble des installations du barrage (cliquer sur la photo pour mieux la voir)

    Une semaine à La Garde : saison 5

    On accède au sous-sol par un escalier (ou un ascenseur) : ici, c'est le royaume des machines, toutes ayant eu leur histoire.

    Une semaine à La Garde : saison 5

    Ancien pupitre de commandes

    Une semaine à La Garde : saison 5 

    En fin de parcours, une exposition temporaire dont voici juste quelques gravures amusantes

    Une école en l'an 2000 : on arrête pas le progrès !

    Une semaine à La Garde : saison 5

    Un chantier de construction électrique en l'an 2000 : visionnaire le dessinateur !

     Les ouvriers sont intégralement remplacés par des robots. Bonjour la courbe du chômage...

    Une semaine à La Garde : saison 5

    Bon : je ne dirai pas que j'ai tout compris dans ce musée... mais il a le mérite d'avoir un peu éclairé ma lanterne qui, au départ, était toute éteinte !

    « Une semaine à La Garde : saison 4Une semaine à La Garde : Hélas, toutes les bonnes choses ont une fin... »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :