• Rocher congolais

    Pour pouvoir préparer des rochers congolais dignes de ce nom,
    il est indispensable de disposer d'une bonne matière première.

    Il faut donc ne rien négliger...


    1) Prendre un billet d'avion pour Kinshasa à 1591 euros TTC
    (en classe "je prends tous les risques")
    ou à 6187 euros TTC
    (en classe "je fais des affaires" avec le champagne et tout le tintouin)...

    Vous ne me croyez pas ? Si, si : j'ai vérifié !

    2) S'entourer d'amis sympas pour aller sur le marché
     acheter une noix de coco.
    Ca, ça ne devrait pas poser de problème (j'ai vérifié au départ de Roissy !)



     
     
    3) Ne pas la manger en route...
    et ne pas se la faire piquer à l'aéroport par les agents des douanes
    sous prétexte de vérification des documents officiels !

    (Paraît qu'il faut faire gaffe là-bas...)

    4) Attendre patiemment jusqu'au mardi soir le retour de sa cuisinière préférée
    qui sait, à ses heures, mijoter de bons petits plats !

    Allez, j'arrête de blaguer : voici la recette des rochers congolais
    que nous dégusterons ensemble au retour de Philippe de la RDC.


    Ingrédients :

    250g de sucre en poudre
    250g de noix de coco en poudre
    3 blancs d'oeufs
    + 1 pincée de PP pour le fun ! (*)


    La recette :

    Dans un saladier, au bain-marie, fouettez les blancs d'oeufs avec le sucre

    jusqu'à ce que la neige soit lisse et brillante.

    Incorporez la noix de coco

    sans oublier la pincée de PP...

     Faites chauffer le four à 130° (thermostat 2).

    Mettez un papier sulfurisé sur la plaque du four. Avec une petite cuillère,

    faites des petits tas en pyramide. Enfournez la plaque 30 min.
    Ils doivent être à peine colorés dessus et moelleux dedans.

    À la sortie du four, posez les rochers avec la feuille de papier sulfurisé

    sur une surface froide et mouillée.

     2 ou 3 min plus tard, ils se décolleront tout seuls.

     

    Bon voyage Philippe !

    (*) PP : Un très bon copain retrouvé 30 ans après et qui n'a pas pris une ride.

    « VIve le Printemps !Quand le chat n'est pas là... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :