• Les installations de Mickaël Bethe-Selassié à la Mairie du 13ème

    J'avais noté sur mon agenda que Thierry Depeyrot, auteur de la revue "Histoire... et histoires du 13ème" que nous achetons régulièrement donnait une conférence intitulée "Cent ans d'évolution urbaine du 13ème arrondissement". Je me suis donc rendue à la Mairie et, après cette projection d'anciennes photos de notre arrondissement assorties de photos actuelles prises sous le même angle, j'ai vu qu'il y avait dans la galerie Athéna une présentation de sculptures monumentales d'un artiste africain : Mickaël Bethe-Sélassié.

      en 1951 à Diré-Dawa, petite ville de l'est de l'Ethiopie, Mickaël Bethe-Sélassié vit en France depuis l'âge de 20 ans. Il est connu pour ses créations de personnages gigantesques en papier mâché, hauts en couleur. L'artiste, qui a une renommée internationale, a exposé en Namibie et en Ethiopie bien sûr, mais aussi en Algérie, en Corée, au Brésil, en Suisse, aux Pays-Bas et en France.

     Son atelier se trouve dans le 13ème arrondissement.

    Atelier-de-l-artiste-dans-le-13eme.jpg

     En bas de l'Escalier d'Honneur de la Mairie, une sculpture représentant un cheval (1999). Vous serez bien d'accord avec moi : cela n'engendre pas la mélancolie...

     Cheval

     Voici comment le sculpteur procède : il commence par faire une armature grillagée, puis la recouvre de papier mâché avant de la peindre.

     Armature-du-cheval.jpg

     Cheval-en-papier-mache.jpg

     Cheval-1999.jpg

     En haut de l'escalier trône une sculpture gigantissime : "Chambellan"

     Chambellan

     L'exposition se continue dans la Galerie Athéna avec en premier plan une sculpture intitulée "Termitière".

     La Galerie Athéna

     Détail

    Termitière détail

     Quelques sculptures plus plates aussi comme celle-ci appelée "Grand écart"

     Grand écart

     "Masque"

     Masque

     "Bouclier"

     Bouclier

     "Mama Africa" est bien mise en valeur à l'issue de la Galerie. Son coût est de 15.000 euros. Le tout est de trouver l'endroit où la mettre... J'avoue qu'elle me ferait peut-être faire quelques cauchemars !

    Mama Africa

     Autres tons avec ce "Totem"

     Totem

     et ce "Cactus" que j'aime beaucoup.

     Cactus

     Retour à la couleur avec une sculpture très naïve intitulée "Félins"

     Félins

     "Croix"

     Croix

     "Magicien"

     Magicien

     Ce barbichu a pour nom "Prophète". Tiens-t-il les tables de la Loi... ?

     Prophète

     Extrait du catalogue ArtZud-Amsterdam 2013

     Les installations de sculptures, reliefs et peintures de Mickaël Bethe-Sélassié montrent un monde de conte de fées aux couleurs vives, joyeux.

     Les sculptures sont faites de papier mâché sur une structure grillagée. Certains estiment que ça situe Mickaël Bethe-Sélassié dans la lignée du primitivisme africain traditionnel, tandis que d'autres voient son travail comme une expression de l'Art Brut, ou à la lumière de son succès, le considèrent comme un artiste occidental. Un observateur néerlandais, lui, le comparerait naturellement à Karel Appel, qui était capable de créer une aire de jeux pleine de figures d'animaux et d'enfants joyeusement colorées.

     Ce qui rend spécial l'art de cet artiste est que ses personnages fixent le regard de l'observateur, comme pour lui poser des questions sur la justice et l'injustice liées à l'histoire de l'Afrique.

     Dommage que l'expo se termine ce soir...

    « Un petit tour du côte de LangresDe Breuillet à Sermaise en cheminant avec G13 »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :