• Le tableau de Jean Tassel de la chapelle de Courcelles va être restauré...

    Ce lundi nous sommes allés à Sciences Po Paris : nous étions conviés à assister au bilan annuel de la campagne créée par l'association la "La Sauvegarde de l'Art français" et intitulée "Le Plus Grand Musée de France", un rapport présenté par quelques uns des étudiants en Master de Sciences Po.

    38 étudiants de tous les campus ont en effet battu la campagne durant toute cette année pour répertorier des oeuvres d'art en danger et lever des fonds pour les restaurer.

    C'est au 13 rue de l'Université que crèche la Grande Ecole parisienne.

    Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré

    Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré

    Dans le hall d'entrée, des panneaux présentant les sept oeuvres d'art élues par les étudiants.

    De gauche à droite...

    Une paire de bénitiers de la cristallerie de Daum
    par le Campus de Nancy

    Un tableau de Jean-Joseph Enders représentant l'incendie de la Cathédrale
    par le Campus de Reims

    Un tableau de Léon Viardot représentant le Christ et la Samaritaine
    par le Campus du Havre

    Un tableau de Jean Tassel représentant la présentation de la Croix à l'Enfant Jésus
    par le Campus de Dijon.

    Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré

    C'est ce dernier tableau qui nous intéresse particulièrement puisqu'il s'agit d'un tableau situé dans le chœur de la Chapelle Sainte-Anne à... Courcelles !

    Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré

     

    Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré

    L'événement a fait l'objet d'un article dans le journal local, le Bien Public, le 24 mai 2016.

    Le tableau

    C’est une huile sur toile, intitulée Présentation de la Croix à l’Enfant Jésus. Elle date du deuxième quart du XVIIe siècle. Il est signé par le Langrois Jean Tassel (1608-1667) et est classé au titre des Monuments historiques depuis 1971. Il serait abrité par la chapelle depuis sa construction, en 1744.

    Son anonymat

    « Beaucoup de gens ne l’ont jamais vu, même des habitants du village, c’est dommage », soupire Martine Germain. « Il est caché par une croix et la chapelle est tout le temps fermée. Il n’y a un office qu’environ une fois par an. »

    Sa restauration

    « Il a besoin de retouches », indique Martine Germain. Des retouches qui coûteraient 10 000 €.

    « Le projet est très intéressant, on ne peut qu’y être favorable » déclare Florence Bauer, Maire de Montliot et Courcelles, « mais le souci est financier : on espère que les jeunes réussiront à lever les fonds nécessaires à la restauration de ce tableau. »

    ◄►◄►◄►

    On espère aussi, regrettant seulement que la Mairie du village n'ait pas versé, ne serait-ce qu'une petite somme symbolique... 

    In situ : il est vrai qu'il n'est pas vraiment mis en valeur.

    Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré 

    Retour à Sciences Po : derrière les panneaux, un buffet attend les participants.

    Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré

    On peut y apercevoir les oeuvres des deux autres Campus à participer à l'opération de sauvetage.

    Celui de Paris
    qui s'est chargé de récolter les fonds nécessaires à la restauration de l'adoration des bergers d'un artiste inconnu

    Celui de Poitiers
    qui, lui, a pris en charge la restauration de Saint Jean-Baptiste dans le désert d'un artiste inconnu.

    Les étudiants animateurs des sept Campus
    Olivier, Miléna, Laëtitia, Nicolas, Maxime, Eeva et Isabelle

     Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré

    Juste derrière le hall d'entrée, les étudiants travaillent face à un joli jardin.

    Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré

     Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré

    Autour d'un puits de lumière, de petites salles de travail

    Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré

    La conférence a lieu dans un petit amphi : c'est Laëtitia Fabaron, animatrice du Campus de Dijon, qui présente les résultats de la campagne de restauration.

    Elle est ici debout en compagnie de ses collègues.

    Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré 

    Olivier de Rohan Chabot est le Président de l'association "La Sauvegarde de l'Art français".

    Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré

     Guillaume Kientz, lui, est l'un des conservateurs du Musée du Louvre.

    Du beau monde s'il vous plait !

    Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré

     Les étudiants du Campus de Dijon ont déjà récolté plus de 40000 euros pour l'ensemble des oeuvres et plus de 5000 euros pour le tableau de Jean Tassel (il en  manque encore 5000...).

    Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré

     Une petite photo par une photographe professionnelle de toute l'équipe impliquée dans ce beau projet

    J'en profite pour en faire un double !

    Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré

    Avec Laëtitia Fabaron qui a gentiment accepté de poser avec nous, les deux seuls donateurs de Courcelles..., devant le tableau de Jean Tassel.

    Le tableau de Jean Tassel de l'église de Courcelles va être restauré

    Une petite vidéo de France 3 Bourgogne qui explique le choix de l'oeuvre par les étudiants.

     

    Souhaitons bonne chance à tous ces étudiants dans la suite de leurs études !

    « Atelier dessin à G13Les loups à leur porte de Jérémy Fel »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :