• L'art du pastel - de Degas à Redon ◄ ► Une exposition du Petit-Palais

    Je suis allée la semaine dernière avec ma soeur voir une exposition au Petit-Palais intitulée "L'art du pastel - de Degas à Redon". Vous vous doutez bien qu'elle m'intéressait particulièrement puisque depuis un peu plus d'un an je m'adonne, modestement, à ce loisir de temps en temps, ce qui me procure beaucoup de joies.

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Voici le magnifique portail d'entrée du Petit-Palais. Le musée n'a pas encore ouvert ses portes aux visiteurs qui font déjà la queue. Le titre de l'exposition est accrocheur : il attire donc du monde...

    L'art du pastel - de Degas à Redon

     Superbe escalier, non ?

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Ugolin par Jean-Baptiste Carpeaux (plâtre patiné)

    Ugolin, tyran de Pise, enchaîné et muré dans la tour de la Faim avec sa progéniture (Divine Comédie de Dante). En le voyant se mordre les mains de désespoir, ses enfants lui proposent, par pitié filiale, de se faire dévorer...

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Mais venons-en à nos pastels : 120 sur les 221 que possède le musée sont ici exposés à la lumière alors qu'ils sont d'habitude soigneusement conservés au noir.

    J'ai découvert à l'occasion de cette exposition une technique nouvelle : celle qui consiste à utiliser un papier coloré pouvant servir comme base pour les fonds. J'ai aussi découvert une multitude de peintres que je ne connaissais pas : le pastel a toujours été considéré - à tort peut-être car aussi beaucoup utilisé par les femmes peintres - comme un art mineur.

    ◄►◄►◄►

    La belle bouquetière (Norbert Goeneutte - 1888)
    Pastel sur papier gris collé sur toile

    Ce pastel est inspiré du portrait de la Marquise de Pompadour en bergère de Carle Van Loo (huile sur toile vers 1760 - Château de Versailles) mais ne reprend pas les traits de celle-ci. La composition, le coloris, l'exaltation de la nature ainsi que l'usage du pastel, en font un bel hommage à l'art du XVIIIème siècle.

    L'art du pastel - de Degas à Redon

     Portrait de Mademoiselle Erhler (Léon Riesener - 1861)
    Pastel et fusain sur papier gris collé sur toile

    Au Salon de 1851, Léon Riesener présente 12 pastels, affirmant clairement son goût pour ce matériau qu'il a découvert très tôt. Le portrait de cette petite fille au cerceau, dont le fini rivalise avec celui de la peinture, est exemplaire par la maîtrise du rendu des chairs et des matières, et la fraîcheur des coloris.

    L'original est dix fois plus beau que cette photo...

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    ◄►◄►◄►◄►

    LE PASTEL NATURALISTE

    Si le pastel est très en vogue au XVIIIème siècle, il trouve un véritable renouveau dans le premier quart du XIXème puis au début du XXème siècle. La nouveauté du médium offre une alternative séduisante à la classique peinture à l'huile.

    Les paysagistes sont très désireux à cette époque de sortir de l'atelier pour aller au contact de la nature. Ils s'emparent du pastel qui est un matériau léger et peu encombrant ne nécessitant pas de préparation ni de temps de séchage.

    L'embâcle de la Seine entre Asnières et Courbevoie (Alexandre Nozal - 1891)
    Pastel et et crayon graphite sur toile

    Remarquable, ce pastel : j'adore !

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Alexandre Nozal délaisse parfois les bords de Seine pour parcourir la France, mais aussi la Hollande, l'Espagne et l'Algérie. Il représente à plusieurs reprises les bords du lac Léman.

    Nocturne : le lac Léman - souvenir de Villeneuve (1895)
    Pastel et aquarelle sur papier marron collé sur toile

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Joseph-Félix Bouchor (soleil et neige - avant 1915)
    Crayon graphite - Pastel sur papier collé sur toile

    Un petit air de Claude Monnet, non (Cf. La Pie) ?

    Il s'agit du village de Freneuse, situé au bord de la Seine, où l'artiste résida pendant plusieurs années. Le sol terreux et le ciel nuageux sont rendus grâce au papier chamois savamment laissé en réserve par l'artiste.

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Plus largement, le medium est utilisé pour tous les sujets de la vie moderne, scènes populaires ou intimes, qui réclament un traitement neuf, simple et spontané.

    Théophile-Alexandre Steinlen - La sortie des midinettes (avant 1907)
    Pastel et fusain sur papier

    Fasciné par le grouillement perpétuel de la rue, l'artiste "croque" les jeunes couturières des grandes maisons de mode de Paris qui "faisaient dînette le midi".

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Fernand Pelez - Danseuse penchée en avant pour ajuster son collant (1905)
    Crayon noir avec rehauts de blanc et de pastels rose et jaune collé sur toile

    Là encore, il faut voir l'original...

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Guillaume Roger - Petite fille hollandaise (avant 1916)
    Pastel sur papier collé sur toile

    L'artiste a effectué de nombreux pastels sur ce sujet. A l'aide d'un cerne jaune pâle il souligne les contours du visage de la petite fille, ce qui donne l'illusion d'effets de contre-jour.

    Superbe dans la simplicité

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Paul-Albert Bartholomé - Tête de mendiante (1882)
    Pastel et mine de plomb sur papier gris-bleu collé sur carton

    L'artiste réalise ici le portrait d'une vieille paysanne coiffée d'un foulard. Il s'agirait de "la mère Sophie" qu'il avait prise comme modèle à Bouillant, près de Crépy-en-Valois.

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    ◄►◄►◄►◄►

    LE PASTEL IMPRESSIONNISTE

    Pour traduire des sensations instantanées, le pastel s'impose comme une évidence auprès des artistes impressionnistes. Edgar Degas, Mary Cassatt, Armand Guillaumin, Paul Gauguin, Berthe Morisot et Auguste Renoir s'y sont essayés.

    Avant tout paysagistes, les artistes impressionnistes ne délaissent pas pour autant la représentation humaine pourvu qu'elle soit rendue dans la réalité du quotidien.

    Berthe Morisot - Dans le parc (vers 1874) 
    Pastel sur papier brun collé sur toile

    Il s'agit de la soeur de l'artiste assise dans les herbes hautes en compagnie de ses deux fillettes.

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Edgar Degas - Madame Alexis Rouart et ses enfants (vers 1905)
    Pastel et fusain sur papier calque collé sur carton

    Ce portrait familial met en scène une dispute entre la mère et sa fille. La dégradation de la vue de l'artiste à cette époque ne lui permettait pas la précision du tracé indispensable pour créer des portraits.

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Armand Guillaumin - Artiste à son chevalet (1872)
    Pastel sur papier bleu

    L'artiste excelle dans la pratique du pastel qu'il pratique entre 1865 et 1921. Il s'agit ici d'un ami du peintre "surpris" en train de peindre lui-même. Les taches éclatantes du pastel rapidement posées suffisent à rendre les volumes et à triompher de la ligne.

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Mary Cassatt s'attache tout au long de sa carrière à dépeindre le sentiment d'amour maternel. Dans le tableau qui suit, le visage de la mère n'est qu'esquissé en haut à gauche mettant en valeur le visage de la fillette.

    Mary Cassatt - Margot Lux avec un large chapeau (vers 1902)
    Pastel sur papier gris-bleu collé sur carton

    Superbe ce contraste entre le visage abouti et l'entourage ébauché

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Toujours de Mary Cassatt - Sara avec son chien (vers 1901)

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Edgar Degas - Danseuse à l'éventail (vers 1876)
    Pastel et fusain sur papier vergé

    Dans les années 1880, le peintre obtient ses entrées à l'Opéra Garnier : il va dès lors nourrir son travail des gestes du quotidien et  de l'intimité des ballerines. Degas construit d'abord son dessin au fusain pour donner forme et volume, puis introduit la couleur avec de légères touches de pastel sur les épaules, les bras, l'éventail et les chaussons.

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    LE PASTEL MONDAIN

    James Tissot - Berthe (vers 1882-1883)
    Crayon graphite et pastel sur papier gris collé sur toile

    Ce portrait d'une jeune fille accoudée sur un sofa s'inscrit dans le prolongement de la tradition des pastels du XVIIIème siècle.

    J'aime beaucoup.

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Pierre Carrier-Belleuse - Tendre aveu. Mlle Litini et Mlle Barriaux de l'Opéra (1894)
    Pastel sur toile

    On peut admirer la finesse de la collerette du Pierrot et la délicatesse du tutu de la danseuse.

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Emilie Guillaumot-Adan - Au soleil (vers 197)
    Pastel sur papier collé sur toile

    L'artiste privilégie, sur fond de verdure, l'intimité et l'introspection du modèle aux yeux mi-clos.

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Victor Prouvé - Etude de femme les yeux fermés (avant 1907)
    Pastel et fusain sur papier collé sur carton

    Il s'agit ici d'un dessin préparatoire à une commande de décor.

    J'aime bien ici aussi le côté inachevé du dessin.

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    LE PASTEL SYMBOLISTE

    Le pastel est utilisé avec prédilection par les peintres symbolistes à la fois pour ses couleurs et pour sa matière vaporeuse. Les artistes expriment leurs sentiments, leurs rêves, et traduisent esthétiquement une réalité intérieure à la portée plus universelle que les portraits ou les paysages. Ils privilégient les climats de mystère et d'étrangeté propices à la rêverie et à idéal poétique...

     Lucien Lévy-Dhurmer - Portrait de Lise et Antoine Mayer (1828-1829)
    Pastel sur papier gris-bleu collé sur bois

    Très jolie cette évanescence

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Toujours de Lucien Lévy-Dhurmer - Grand nu de dos (non daté)
    Pastel sur papier gris-bleu collé sur toile

    Les portraits réalisés au pastel par Levy-Dhurmer remportent un vif succès auprès du public et des critiques. L'artiste utilise ici une méthode chromatique raffinée adaptée du divisionnisme de Georges Seurat.

    On pense à David Hamilton...

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Charles Léandre - Sur champ d'or (1897)
    Pastel sur toile

    Le modèle serait Fanny Zaessinger, actrice au Théâtre de l'Oeuvre et égérie montmartroise de la Belle Epoque. Le cadre votif monumental, conçu par l'artiste, participe aussi de la vénération pour son modèle.

    C'est cette toile qui, à juste titre, fait l'affiche de l'exposition.

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Odilon Redon - Anémones dans un vase bleu (après 1912)
    Pastel sur papier gris collé sur carton

    Les fleurs ont toujours été pour l'artiste un sujet d'étude et un objet de rêve. Il dépasse ici la stricte copie pour proposer une composition florale essentiellement suggestive et poétique.

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Toujours d'Odilon Redon - La naissance de Vénus (vers 1912)
    Pastel sur papier beige collé sur carton

    Contraste entre le fond diffus et la netteté du corps de la divinité aux contours précis, admirablement travaillé en réserve

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Alphonse Osbert - Le Lyrisme dans la forêt (1910)
    Pastel sur papier blanc collé sur carton

    Ce tableau constitue un archétype de la méthode du peintre : le paysage s'organise en bandes horizontales parallèles, correspondant aux différents éléments de la nature (la terre, l'eau, la forêt, le ciel), opposés à la verticalité des troncs d'arbres se prolongeant en dehors du tableau et des personnages féminins.

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Antoine Calbet - Parmi les roses (1917)
    Pastel et aquarelle sur papier collé sur carton

    Le peintre pastelliste est connu pour ses compositions très lumineuses et son talent de coloriste. 

    L'art du pastel - de Degas à Redon

    Maintenant, y a plus qu'à mettre en pratique !!!

    « Nature morte au bouquet d'anémones et à l'avocatDu carreau du temple à la place de la République »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :