• Générations 13 fait régulièrement des expositions de peintures sur les murs de son local de la rue Vandrezanne : la dernière en date est celle sur Haïti. Elle nous a interpellées, moi et mes collègues dessinatrices du mardi après-midi.

    Exposition de peintres de Madagascar à Générations 13

    Depuis la nuit des temps la peinture a été une forme d’expression traditionnelle en Haiti : c’est de la rue qu’elle est née. Elle se caractérise à la fois par ses sources d'inspiration, populaires et spirituelles, et par un style original incarné par les artistes naïfs.

    Durant la période de l’esclavagisme, alors que les familles de colons riches importaient des tableaux d'Europe ou faisaient venir des peintres occidentaux sur place, certaines riches familles envoyaient leurs esclaves libres en France pour y apprendre la peinture de façon académique et exploiter leur talent.

    La première Académie de peinture haïtienne est créée  peu après l'indépendance (1804). En 1816, Pétion ouvre une école d’Art à Port-au-Prince : des peintres français viennent y enseigner.

    Entre 1830 et 1860, les sujets liés à l’esclavage et au culte du vaudou, constituent alors les principaux thèmes, mais la production est encore essentiellement une production de copies.

    ◄►◄►◄►◄►◄►

    J'ai sélectionné quelques uns des tableaux exposés qui m'ont particulièrement plu.

    Celui-ci est signé Franck Dautruche.

    Sur cette scène de marché, la couleur des paniers chargés de légumes ou de fruits et les foulards multicolores contrastent avec le blanc "uniforme" des costumes des femmes...

    Exposition de peintres de Madagascar à Générations 13

    Cette marine est de Joseph Frantz. Elle est bien significative de l'art naïf haïtien, je trouve. 

    Exposition de peintres de Madagascar à Générations 13 

    Plus surréaliste ce tableau d'Isemorin F. où des petits personnages se cachent dans les fruits d'un arbuste...

    Exposition de peintres de Madagascar à Générations 13 

    Exposition de peintres de Madagascar à Générations 13

    Egalement d'Isemorin F. ce joli paysage aux flamands roses, sur le même principe

    Très amusant, non ?

    Exposition de peintres de Madagascar à Générations 13

    Cette scène de marché est signée David.

    Exposition de peintres de Madagascar à Générations 13

    Il faut la voir à la loupe, elle le mérite. 

    Exposition de peintres de Madagascar à Générations 13

    Pour terminer, ce tableau dont je n'ai pu identifier l'auteur (Odilon Frantz peut-être ?) mais qui me plait beaucoup. Ces corps entrelacés forment comme un oeuf...

    Exposition de peintres de Madagascar à Générations 13

    La prochaine exposition, c'est celle de notre atelier de dessin, en janvier... 


    votre commentaire
  • Après avoir un peu épuisé les sujets proposés par Célia à mon atelier de dessin, j'ai décidé pour une fois de me lancer dans un paysage. Celui-ci m'a tapé dans l'oeil : je l'ai trouvé sur le net.

    Il s'agit d'un pastel de Florence de Vaumas qui représente un paysage de Toscane.

    Paysage de Toscane

    En voici ma version...

    J'ai dû le recommencer entièrement alors qu'il était presque fini pour avoir postillonné dessus par mégarde..., Philippe m'ayant fait rire. J'étais complètement dégoûtée, vous vous en doutez ! 

    Paysage de Toscane

    Ça change un peu des natures mortes...

    En tapant sur le net "paysage de Toscane", j'ai retrouvé le vrai paysage qui a inspiré Florence de Vaumas.

    Le voici

    Paysage de Toscane

    On se rend compte que l'artiste peintre a volontairement changé les couleurs et, ma foi, je trouve qu'elle a été très inspirée...

    Amusant, non ?


    votre commentaire
  • Elle remonte à avant les vacances et m'a donné du fil à retordre.

    J'en suis (modestement) très fière !

    Il s'agit d'une interprétation à partir d'un modèle qui semble presque en noir et blanc tellement les feuillages et les chardons étaient passés...

    Bon... la bouteille n'est pas assez effilée, c'est vrai, mais je n'avais pas le courage de recommencer car je mets toujours un temps fou à dessiner au crayon.

    Ma dernière création

    Vivement que je reprenne les ateliers avec Célia !


    votre commentaire
  • Cette fois-ci Célia nous a proposé un peu plus difficile : elle a mis sur la table beaucoup d'objets et nous a demandé de faire notre propre composition en ne choisissant que certains d'entre eux...

    J'ai choisi la carafe en cuivre,

    Un ch'tit pastel comme dirait l'autre

    la noix de coco,

    Un ch'tit pastel comme dirait l'autre

    et la coupe de fruits à l'épi de maïs.

    Un ch'tit pastel comme dirait l'autre

    Je ne sais hélas pas faire le blanc... Je crois qu'en fait il ne faut pas dessiner vraiment la coupe mais plutôt ses contours mais je n'ai pas osé m'y essayer. J'ai donc choisi de changer la couleur de la coupe !

    Bon, je ne vous dis pas la difficulté pour dessiner l'épi de maïs et la noix de coco qui ne sont que de bien pâles reflets de la réalité... sans parler de la carafe qui m'a donné du fil à retordre (trois semaines sans dessiner, c'est mortel !)

    Un ch'tit pastel comme dirait Dany Boon

    Fond revu et corrigé d'après les conseils de Célia

    Un ch'tit pastel comme dirait Dany Boon

    Pas évident du tout ce dessin


    votre commentaire
  • Célia nous a donné un sujet pas facile facile ces dernières semaines : arriver à rendre la transparence de bouteilles en verre...

    Associées à un pot à lait déniché dans une brocante, cela faisait un bel ensemble.

    Cela m'a beaucoup plu.

    Les petits derniers

    Les petits derniers

    Je rempile l'an prochain, c'est sûr ! 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique