• Farniente à Banyuls - Le retour par Vichy

    L'article précédent : ICI

     Il est maintenant temps de songer à rentrer à la capitale. Nous avons décidé de faire étape cette fois-ci à Vichy où nous arrivons sous une chaleur accablante (je ne dirais pas qu'on a battu des records avec nos 40°C puisque c'est Châtillon-sur-Seine qui est passée aux informations nationales du soir avec ses 42°C... mais avouez qu'on n'en était pas loin).

     En arrivant à l'Hôtel de Naples où j'ai réservé une chambre (il est pile poil au centre ville), une petite douche nous remet d’aplomb pour aller traîner nos savates dans la ville.

     Vichy - Hôtel de Naples

     C'est ainsi que nous nous dirigeons vers les Thermes. Tout du moins croyons-nous nous y diriger... Pas de pot : on se trompe et on rentre dans "Trink Hall" (d'où l'intérêt de mon ami internet qui ne me donnait pas du tout les mêmes photos des Thermes que ce que nous avions vu !). Bon, c'est pas grave : on ira visiter les Thermes une autre fois !

     On accède au Hall des Sources (Trink Hall) par deux longues promenades couvertes (qui mériteraient je trouve un petit rafraîchissement) que devaient emprunter les élégantes de l'époque pour cheminer à l'abri de la pluie. Elles sont dues au ferronnier Emile Robert et proviennent de l'Exposition universelle de Paris de 1889. Elles ont été remontées à Vichy entre 1899 et 1903.

    Vichy - Les allées couvertes des Thermes

     En terme d'élégantes, nous avons croisé un couple costumé à la Napoléon III (pour les besoins de la publicité pour un concert) Je ne vous dis pas ce que la pauvre dame devait souffrir au vu de la chaleur...

     Vichy - Femme à l'ombrelle

     Voici l'intérieur du Hall des Sources : le bâtiment, en bois et en fer et possédant une très jolie verrière colorée a été inauguré en 1903 et a été réaménagé en 1977. Depuis, toutes les sources arrivent à ce bâtiment.

     Vichy - Hall des Thermes

     Les sources sont au nombre de 6 et sont séparées moit-moit en sources chaudes et sources froides. La Source Célestins est la moins minéralisée : elle est à 22°C. Son nom provient de la proximité avec un couvent de moines célestins en 1410. Bon, à défaut de Saint-Yorre, Philippe a goûté la Célestins...

    Vichy - Philippe eau Source Chomel

     Après avoir goûté à toutes les sources vous vous en doutez..., nous allons nous rafraîchir dans le parc longeant l'Allier non sans être passés le long de très beaux immeubles : l'art nouveau est bien représenté à Vichy car il était très à la mode sous Napoléon III.

     Voici la devanture de l'Aletti Palace où notre couple de costumés va aller danser le 26...

     Vichy - L'Aletti Palace

     Vichy - L'Aletti Palace 2

     Vichy - L'Aletti Palace 2

     L'Hôtel Plazza n'a rien à lui envier.

     Vichy - L'hôtel Plazza

     Et cet immeuble : n'est-il pas élégant avec ses macarons en forme de tête de dragon ?

     Vichy - Jolis immeubles

     Vichy - Jolis immeubles détail

     Notre petite buvette en bord d'Allier (merci le téléphone portable)

     Vichy - la buvette en bord de l'Allier 

     Nous y avons mangé du carpaccio et... une gaufre (au sucre pour moi, à la crême Chantilly pour Philippe),accompagnés, devinez par quoi ? Mais par de la Saint-Yorre bien sûr (enfin, pas uniquement !)

     Vichy - Saint-Yorre et gaufre

     Allez, il est temps de rentrer à l'Hôtel : direction Paris.

    Au passage, nous admirons le Casino. Au prochain passage, c'est décidé : on flambe !

    Philippe m'a dit qu'il avait toujours la baraka...

     Vichy - Le Casino

    Fin de notre première tranche de vacances : je sais, cette année on exagère !

     Dès demain : d'autres aventures, dans l'est cette fois-ci, et en bonne compagnie...

    « Farniente à Banyuls - La dynamiterie de Paulilles et le site de TautavelEn passant par la Lorraine... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :