• Post précédent consacré à la visite de Vilnius et au château de Trakai ICI.

    Le lendemain matin, nous prenons le car pour rejoindre la deuxième plus grosse ville de Lituanie, Kaunas (300.000 habitants) : elle fut de 1920 à 1939 la capitale du pays alors que Vilnius était en Pologne.

    C'est la ville où coule le Niémen (vous connaissez le fameux régiment de chasse "Normandie-Niémen" créé en 1942 par le Général de Gaulle pour combattre sur le front russe). Et bien, le Niémen (900 kms de long tout de même), qui prend sa source en Biélorussie, coule à Kaunas.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    Sur sa rive, l'église de l'Assomption de la Sainte Vierge Marie est l'une des plus anciennes églises catholiques de la ville. Elle a souvent été inondée, d'où son rempart sur lequel on peut voir une règle indiquant le niveau des crues.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    Voici la maison de Perkunas, de style gothique tardif : à l'origine construit par la ligue Hanséatique à la fin du 15ème siècle, elle fut vendue à la Compagnie de Jésus qui y établit une chapelle en 1643. L'édifice en ruine a été reconstruit au 19ème siècle et servit d'école et de théâtre, que fréquenta le poète polonais Adam Mickiewicz. A la fin du 19ème siècle, elle prend ce nom de Perkūnas, quand une figurine assimilée à l'époque au dieu balte du tonnerre fut trouvée dans un de ses murs. 

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    Notre guide nous emmène ensuite sur la place de l'Hötel de ville voisine - dite Place du cygne du fait de la blancheur de l'édifice.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    Sur la place, se trouve l'église Saint-François-Xavier (construite par les Jésuites) : sa construction date de 1666.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    De l'autre côté de la place, un très joli alignement de maisons colorées.

     Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Le monsieur au chapeau, c'est Jonas Vileisis, le premier maire de la ville.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    La Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul est la plus grande église catholique gothique de Lituanie. Elle a été visitée par le Pape François en 2018.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    Cette belle église cache un intérieur extrêmement riche, embelli par des éléments Renaissance et baroques.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Sous de superbes voûtes, on peut notamment admirer un remarquable autel baroque du 18ème siècle où les douze apôtres sont représentés.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Non loin de là, dans le square d'un séminaire, une grande croix en bois, typique de la Lituanie

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Fin de notre promenade dans Kaunas : un petit arrêt devant le château qui a été construit au 14ème siècle : vous savez... les Chevaliers teutoniques. Il a bien sûr été restauré et notre guide nous a dit qu'à l'origine il n'était pas en briques mais dans le matériau qu'on peut encore voir à sa base.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    La bataille de Grunwald s'y tint en 1410 opposant les lituaniens (païens) aux Chevaliers Teutoniques. Pendant trois semaines, ces derniers firent le siège du château, protégé par 400 soldats lituaniens dirigés par le Grand-Duc Vytautas. Il n'y eut que 36 survivants...

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Nous reprenons le car en direction de Siauliai où nous devons nous arrêter pour voir la Colline des Croix, un incontournable de la Lituanie.

    Comme très souvent en Lituanie, nous traversons des espaces très boisés (il s'agit souvent de conifères ou de bouleaux).

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    La campagne lituanienne est très soignée : ici, tout est propre.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Tiens, un nid de cigognes !
    On en voit beaucoup le long des routes mais à cette époque celles-ci ont émigré en Afrique.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Encore une belle croix de bois sur le bord de la route

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    En arrivant à Siauliai, impossible de se tromper : la boutique de souvenirs arbore des centaines de croix de toutes tailles et des ex-votos de toutes sortes.

    Il n'y a pas que des touristes (même si tous les cars de tourisme passent par ici) : les fidèles sont nombreux eux aussi.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Il s'agit d'un lieu de pèlerinage qui témoigne de l'incroyable force de résistance des lituaniens à l'oppression, à toute époque. J'ai trouvé les explications dans "le blog de Gilles" et notre guide, Yannick, a dû lire les mêmes notes car elles concordent.

    A la vérité, sur cette colline de Jurgaičiai (Jurgaičių piliakalnio ) il n’y avait jusqu’au XIVe siècle qu’un château en bois qui participait à la défense du Grand-duché de Lituanie contre les incursions des Chevaliers livoniens, château qui fut brûlé en 1348.

    La première mention écrite de la présence de croix sur cette colline date de 1850. Le trésorier du district de Šiauliai, Mauricijus Griškevičius, fait état d’un habitant de la région qui avait fait la promesse à Dieu en 1847 de mettre des croix sur la colline s’il survivait (certaines disent que c'est si sa fille survivait, mais on ne va pas chipoter) à une grave maladie.

    A la fin du 19ème siècle, la colline était déjà un lieu sacré réputé. Le premier comptage des croix eut lieu en 1900 et on dénombra alors 130 croix ; en 1938, il y en avait 400.

     En 1960, le KGB décréta la fin de cette pratique. Mais, en avril 1961, les croix sur la colline étaient encore plus nombreuses : à travers elles, les Lituaniens n’honoraient pas seulement la mémoire de leurs défunts, mais aussi celle de leurs concitoyens déportés en Sibérie sur ordre de Staline. Les soviétiques brûlèrent les croix en bois et détruisirent celles en métal et en pierre. Il n’en resta pas une seule intacte. Mais, dès le lendemain, la Colline des Croix renaissait, à nouveau recouverte de croix : la nuit, les chrétiens les replantaient. L’Union soviétique, s’acharnant sur ce symbole, détruira le site par trois fois, mais les catholiques de Lituanie ne renoncèrent pas à témoigner de leur foi, malgré la présence de l’armée rouge.

    Le gouvernement bloqua les accès à la colline et alla jusqu’à lancer de fausses alertes d’épidémies dans la région. Rien n’y fera. Les Lituaniens ne se rendirent pas : chaque fois que les croix étaient détruites ou retirées, ils recommençaient et en dressaient à nouveau sur la colline. En 1979, un prêtre particulièrement courageux organisa une procession de sa paroisse jusqu’à la colline. Le KGB ne put rien faire pour l’en empêcher, comprenant que ce serait même pire. Et, à partir de 1985, les autorités renoncèrent et laissèrent les croix en paix et en place. Lors de l’effondrement de l’Union soviétique, la Colline des Croix comptait plus de 100 000 crucifix et icônes sacrées.

    La Colline des Croix, qui résista aux pouvoirs tyranniques de ce monde, est encore debout. Il est aujourd’hui impossible de dire combien de millions de croix de toutes tailles il y a sur le site, des centaines s’ajoutant quotidiennement. C’est la raison pour laquelle la Lituanie est parfois appelée « le pays des croix ».

    A force d'avoir été arasée, la colline n'en a plus que le nom.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Il s'agit plutôt d'une butte.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Le Pape Jean-Paul II visita la Colline des Croix le 7 septembre 1993 et fit don de cette croix haute de 3,80 mètres.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    C'est sur cette plate-forme que le Pape a dit la messe.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Certaines croix sont plus imposantes et originales que d'autres mais c'est la profusion qui fait l'originalité du site. Pour pouvoir ériger ces grandes croix, il faut en acheter l'emplacement...

     Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Quel imbroglio...

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    La montée

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    En haut de l'escalier, on aperçoit le monastère dont Jean-Paul II a demandé la construction.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    La descente

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Un dernier regard en arrière...

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Près du monastère, un nid de cigogne perché sur un poteau placé ici même pour abriter un nid : les lituaniens préfèrent construire des abris pour les cigognes plutôt qu'elles ne nichent sur les clochers.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Suite de ce voyage dans les pays Baltes : La Lettonie - Visite du Château de Rundale : ICI.


    votre commentaire
  • Pour voir les généralités sur les pays Baltes, cliquer ICI.

    Après 2h40 de vol sur airBaltic au départ de Roissy, nous voici arrivés à Vilnius, capitale de la Lituanie, où nous faisons connaissance avec Yannick, notre guide français pour cette semaine dans les pays Baltes, et Andrej, notre chauffeur letton.

    Le hall d'arrivées de l'aéroport de Vilnius est très joli : une architecture très classique comme on en trouve rarement dans ce genre d'endroit.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Comme le montre la pancarte brandie par Yannick, nous sommes les "Sensationnels" : le nom du circuit proposé par l'agence français TUI est en effet "Sensationnels pays Baltes" !

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Il est 20 heures quand nous rejoignons notre lieu de résidence, le Corner Hotel qui porte bien son nom..., situé à un peu plus d'un kilomètre du centre de la ville.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Le premier dîner n'est pas inclus dans le programme du circuit mais Yannick nous indique un centre commercial Maxima non loin de l'hôtel où nous trouvons à nous restaurer. Nous retrouverons ce type de magasin dans les trois pays Baltes. Il s'agit d'un immense supermarché (ouvert en 1992) où on trouve absolument DE TOUT, du ballon de football aux fleurs pour les cimetières en passant par l'alimentation et l'habillement. Je n'ai pas connaissance d'en avoir vu de tels en France.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Notre chambre est sobre mais confortable.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Le lendemain, un excellent buffet nous attend pour le petit-déjeuner. Il y a même du hareng à la crème et, naturellement, j'en ai pris car j'aime manger local !

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Le lendemain matin, je regarde la météo sur mon téléphone : la grenouille est de sortie !

    Ce sera le temps que nous aurons, au mieux, pendant tout notre circuit...

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Notre chauffeur nous emmène alors dans le centre de Vilnius, plus précisément dans la République d'Uzupis (prononcer Oujoupiss) qui n'est séparée de la vieille ville que par la rivière Vilnia qui a donné son nom à la ville. Nous y rejoignons Miglé, une ancienne professeur de français, qui va nous faire faire la visite.

    Il s'agit d'une république officieuse créée en 1998 par un petit groupe de personnes qui trouvaient du charme à ce vieux quartier de la ville à moitié abandonné sous le régime soviétique, y installant des ateliers d'artistes dans les caves ou les greniers : on compare la République d'Uzupis à Montmartre - mais moi je préfère Montmartre !

    La République d'Uzupis compte 7.000 habitants dont des artistes, des marginaux, des rêveurs : il s'agit surtout d'un mode de vie.

    Sur le pont voisinant la café (véritable QG du quartier), les jeunes mariés ou les amoureux ont pris l'habitude d'accrocher des cadenas à la rambarde avant de jeter la clé dans la rivière pour que leur amour soit éternel...

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius 

    Sur un mur du café, une plaque commémore les liens unissant Uzupis à Montmartre

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

     A la rambarde du pont est aussi suspendue une balançoire (la Balançoire du Destin) où les couples peuvent s'amuser à s'asseoir là où la rivière n'est pas profonde.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Depuis le pont, on a une belle vue sur la Cathédrale orthodoxe de l'Assomption

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

     A deux pas de là, a été placardée sur un mur la Constitution d'Uzupis en 28 langues, dont le français. Au premier plan, Yannick avec sa pancarte "Les Sensationnels" : il ne l'a pas lâchée du voyage !

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Miglé nous montre un exemplaire de la constitution (qu'il est possible d'acheter dans le café voisin).

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Sur l'autre côté, une gravure représentant la rue.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    La République d'Uzupis regroupe des droits vitaux et d'autres plus fantaisistes comme "L'homme a le droit de fêter ou de ne pas fêter son anniversaire" ou "le chien a le droit d'être chien" ou encore "Le chat a le droit de ne pas aimer son maître mais doit le soutenir dans les moments difficiles !

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    A la découverte du quartier avec Yannick et Miglé

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Enseigne de boutique de souvenirs

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Enseigne de terrasse de café

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Les artistes ont décoré les rives de la Vilnia.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Les pavés de Vilnius sont très jolis et en plus ils vous font de véritables massages des pieds ! A utiliser avec modération...

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    La butte aux Cailles ? Non... un passage couvert décoré par les artistes

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Une cour du quartier

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Nous passons rapidement le long du Square du Tibet qui commémore le fait que le Dalaï Lama fut l'un des premiers chefs d'Etat à reconnaître l'indépendance de la Lituanie en 1990.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Voici la place principale d'Uzupis

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

     En son centre, une colonne surmontée d'un ange protecteur de la République et de ses habitants

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Andrej, notre chauffeur, nous emmène ensuite voir un point de vue sur la ville. Yannick est toujours présent, sa pancarte à la main...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius 

    Philippe a mis son K-Way car il fait frisquet...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Puis, nous nous rendons en car à la Porte de l'Aurore pour visiter la vieille ville.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Elle a été construite dans un style gothique tardif entre 1503 et 1522, lorsqu'on a entouré la ville de murailles.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Elle possède un attique de style Renaissance qui présente le blason du grand-duché de Lituanie, flanqué de deux lions-griffons, et une tête d'Hermès, dieu du commerce. Une icône du Sauveur est placée plus bas, dans une niche (Photo internet).

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

     De l'autre côté de la muraille, la chapelle de style néoclassique reconstruite en 1830, contenant l'icône miraculeuse de la Vierge

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Encore merci internet !

    Cette icône, datant de la seconde moitié du 16ème siècle, est particulièrement révérée aussi bien par les Lituaniens que par les Polonais et les pèlerins catholiques de passage d'Europe centrale. Elle est aussi vénérée par les chrétiens orthodoxes. Curieusement, elle ne tient pas l'Enfant Jésus dans ses bras.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Au passage, je m'arrête devant une devanture de bijoutier vendant de l'ambre. Je ne vous parle pas des prix...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    En face de la boutique, un élégant bâtiment à colonnes

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Nous passons devant l'église Sainte-Thérèse, une église catholique de style baroque, sans nous y arrêter pour la visiter.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Dommage, car le maître-autel rococo vaut le coup d'oeil (enfin, il faut aimer les dorures !), mais notre programme est déjà très chargé...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Vue sur la rue depuis un porche

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    A droite, les façades du restaurant Medinikai, en brique rouge, suivie de celle, blanche, de l'Europa Royale Hotel : un bel ensemble

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Sur la façade du restaurant, des décorations de style "Sgrafitto" noires et blanches du plus bel effet. L'enseigne et superbe elle aussi.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Intérieur de cour...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Nous voici arrivés devant l'élégante Porte baroque de l'ancien monastère des basiliens.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    La place Jonas Basanavicius, du nom du personnage central : homme politique et historien lituanien qui fut militant et promoteur de l'identité nationale de la Lituanie.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    L'église Saint-Casimir est la plus ancienne église baroque de Vilnius. 

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Nous voici sur la place de l'Hôtel de Ville.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

     Sur le fronton, un Saint-Christophe tenant à la main une croix patriarcale et portant l'enfant Jésus

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Nous entrons maintenant dans l'ancien Ghetto de Vilnius (1941-1943).

    Vilnius comptait avant la guerre une très importante communauté juive (80.000 personnes, environ la moitié de la population de la ville) : on l'appelait même la "Jérusalem du Nord". Pendant l'occupation nazie, la quasi-totalité de cette population a soumise à des conditions de vie inhumaines avant d'être exterminée : sur les 265.000 juifs lituaniens, 254.000 ont péri entre 1941 et 1945. 

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    La rue Zemaitijos, principale rue du ghetto 

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    L'ancien quartier juif est aujourd'hui un quartier huppé de la capitale lituanienne.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

     Ci-dessous, un Relais & Châteaux très en vogue : l'Hôtel Stikliai

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Il s'agit d'un ancien endroit où travaillaient les souffleurs de verre comme le montre la peinture au-dessus du porche d'entrée.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Autre rappel à la fonction du bâtiment sur la façade 

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Sur la façade de ce magasin de bijoux, une plaque commémorative de cet holocauste montrant le plan des deux ghettos de Vilnius, le N°1 réservé aux travailleurs, le N°2 aux malades, aux infirmes et aux personnes âgées et aux enfants.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Un pochoir pour qu'on se souvienne...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Nous approchons de la Présidence de la République.

    Voici la porte du Bureau présidentiel : on aperçoit les armoiries du Président de la République, Gitanas Nauséda, élu le 12 juillet dernier et qui succède à Dalia Grybauskaité, première femme à avoir accédé à la fonction (elle est restée 10 ans dans le poste).

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Sur l'écu rouge, un chevalier de l'histoire lituanienne (le Vytis) : il tient dans sa main droite une épée argentée et sur l'épaule gauche un bouclier bleu décoré d'une double croix jaune. D'un côté de l'écu, un griffon becqué et membré d'or, langué de gueules, de l'autre une licorne armée et lampassée d'or, languée de gueules

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Dans la cour du Palais présidentiel, on peut voir le nombre 100 en lettres blanches : il rappelle que cela faisait tout juste 100 ans l'an dernier en 2018 que la Lituanie était devenue indépendante.

    Les Pays baltes : Lituanie 1 - Vilnius

    Sur la façade du Palais présidentiel,le drapeau flotte : le président est présent. 

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Nous voici maintenant entrés dans la cour de l'Université de Vilnius, je devrais dire l'une des cours car l'établissement en compte treize !

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    En voici une vue d'ensemble avec l'Observatoire et l'église Saint-Jean.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Autrefois polonaise puis russe, l'Université de Vilnius a été fondée par les Jésuites en 1579. Elle a souvent été un centre de résistance des patriotes polonais et lituaniens contre le pouvoir russe.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Dans une cour, un escalier du Centre d'Etudes Lituaniennes de la Faculté de Philologie monte dans une pièce voûtée où le peintre lituanien Petras Repsys a exécuté entre 1976 et 1985 des fresques intitulées Les Saisons de l'Année. Elles représentent des scènes de la mythologie lituanienne.

    Je n'ai pas pu prendre de notes, occupée que j'étais à prendre les photos, du coup j'ai oublié les explications qu'a données Miglé, qui par ailleurs ne possédait pas vraiment le français au point d'être suffisamment claire... J'ai retenu que le peintre avait peint les personnages entièrement nus pour qu'ils soient intemporels...

    Voici les explications que j'ai trouvées sur le net avec bien du mal :

    A défaut d’une galerie des ancêtres, ce lieu propose une version visuelle d’une mythologie incomplète et peu comprise.

     Maigrement éclairé par trois fenêtres aux vitres translucides (vitraux au plomb), le vestibule est couvert de voûtes en croisée d’arêtes et en berceau, avec quelques éléments d’appui médian. Les murs sont couverts d’un lambris de chêne sombre jusqu’à la hauteur de 1,60 m environ. Les parties des murs surmontant les lambris, ainsi que les voûtes, sont recouvertes de fresques colorées.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Miglé nous a dit qu'il y avait des inscriptions en langue balte sur les vitraux, presque invisibles car Petras Repsys a travaillé pendant l'époque soviétique.

    Regardez bien les deux vitraux centraux...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

     Au sol, une plaque de bronze posée sur un socle bas de granite porte un bas-relief semblable à ceux des tombes médiévales. Une longue inscription, développée sur près de soixante lignes, traverse la plaque ainsi que l’un des personnages (une femme) représentés couchés.

    Image64

    Fresque illustrant la Chaire des Lettres Baltes

    Image61

    Fresque illustrant la Chaire de Langue lituanienne

    Image60

    Dans la partie postérieure, sur un fond blanc tapissant une voûte en berceau, un grand arbre est dessiné au faîte et sur le tympan terminal du passage menant vers l’auditorium. Certains y voient un arbre de vie, mais les étoiles qui sont dessinées dans la masse du tronc induisent une autre lecture, celle de la voie lactée, qui serait vue comme l’arbre primordial dans certains mythes baltes. Sur le reste du berceau de la voûte, des cadres elliptiques et octogonaux délimitent des scénettes narratives dont le contenu n’est pas aisément compréhensible.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Ici, on voit la silhouette d’un homme dont le visage est recouvert d’une résille et qui porte, enfilés sur son bras droit, deux petits cadres en bois : c’est un apiculteur en route pour entretenir une ruche.

    Avouez que, même si c'est un peu abscons, c'est tout de même magnifique !

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

     

    Les Pays baltes : Lituanie 1 - Vilnius

    Dans une autre cour, nous débouchons sur l'église des Saint-Jean dont la construction prit plus de 40 ans et fut terminée en 1426. Alors bâtiment gothique, sa façade actuelle a été remaniée en style baroque au 18ème siècle. Fermée par les soviétiques, l'église devint entrepôt puis musée avant d'être rendue au culte en 1991.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    J'ai été frappée par la finesse des lustres en fer forgé qui décorent et éclairent l'église.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Le choeur est tout ce qu'il y a de plus baroque

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Côté ouest, encore un beau lustre et un grand orgue qui date du 18ème siècle, le meilleur du pays parait-il.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Porte d'entrée à la Chapelle Sainte-Anne.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Maître-autel de la Chapelle Sainte-Anne

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

     

    J'ai remarqué aussi un très beau confessional.

    Les Pays baltes : Lituanie 1 - Vilnius

    Miglé nous emmène ensuite visiter le Musée de l'ambre, un incontournable de tous les voyages dans les pays Baltes : certains y feront des achats...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Au sous-sol, un "mini-musée" met en scène le processus de l'élaboration de l'ambre.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Le sous-sol correspond d'ailleurs au niveau de celui de la rue existant au 15ème siècle : on y préserve des découvertes archéologiques, comme les fours qui servaient à cuire les céramiques à l'époque.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Miglé nous explique tout sur l'ambre, depuis sa formation jusqu'à sa commercialisation.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    On nous y fera goûter de l'ambre imbibée dans de la vodka !

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Des loupes permettent de voir des morceaux d'ambre ayant inclus des insectes ou des végétaux lors de leur formation.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    On y trouve aussi une collection d'ambre archéologique car l'ambre est utilisé depuis la préhistoire.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Nous continuons notre balade en direction de l'église Sainte-Anne en passant près de la colline des Trois Croix qui commémorent les victimes du stalinisme.

    Les Pays baltes : Lituanie 1 - Vilnius

    Et voici l'église Sainte-Anne, une église catholique de style gothique tardif, toute en briques rouges, typique du nord de l'Europe.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Miglé nous fait remarquer que seules les lettres entrelacées (le S et le A) sur le portail de l'église permettent de l'identifier...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Avez-vous remarqué le ciel bleu : le beau temps arriverait-il enfin ?

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Une petit prière dans l'église Saint-François d'Assise du monastère des Bernardins, voisine de Sainte-Anne, sans doute...

    Le mobilier de bois est absolument sublime.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Au niveau de chaque pilier, un petit autel

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    J'ai flashé aussi sur les confessionnaux.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Derrière ce dernier, la chaire elle aussi baroque

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Avant de partir pour la visite du Château de Trakai, un coup d'oeil sur la place de la Cathédrale.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    On y trouve un socle supportant une statue du Duc de Gediminas qui fit de la Lituanie un état puissant au 14ème siècle. C'est lui qui a fait de Vilnius, la ville qu'il avait fondée, la capitale de la Lituanie. C'est également lui qui a empêché les Chevaliers teutoniques de prendre le contrôle de la Lituanie sous prétexte de christianisation...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

     La Cathédrale date du 13ème siècle mais son aspect actuel, de style néo-classique, est dû à une reconstruction. Elle est accompagnée d'un beffroi séparé.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Le 23 août 1989, il s'y est passé un événement absolument extraordinaire : les habitants des trois pays Baltes ont fait une chaîne humaine longue de 687 kms entre Vilnius (ici, en Lituanie) et Tallinn (en Estonie) en passant par Riga (en Lettonie) pour réclamer leur indépendance auprès des soviétiques. Cette chaîne porte le nom de "Voie balte".

    2.000.000 de personnes tout de même...

    La chaîne humaine photographiée à Siauliai le 12 janvier 1990

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Une "tuile magique" a été scellée à l'endroit du début de la chaîne humaine : les lettres STEBUKLAS y sont gravées qui signifient "miracle".

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Faire trois petits tours en marchant sur la plaque porte chance parait-il...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    J'y ai posé les pieds...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

     

    Pour continuer notre séjour en Lituanie, nous reprenons le car pour nous rendre à une trentaine de kilomètres de là, à Trakai, une petite localité de 5.000 âmes (ancienne capitale du pays au Moyen-âge) entourée d'eau située au bord du lac Galvé. C'est un lieu de promenade très prisé des habitants de Vilnius pour la fin de semaine.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    L'Office de Tourisme est construit en bois, à l'image de la plupart des maisons de la ville.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Voici la petite église (on dit "kenesa") karaïte de la ville : le karaïsme est un courant du judaïsme qui admet que chaque croyant peut interpréter personnellement le sens de la Bible, en restant toutefois au plus près du texte. Les karaïtes rejettent le Talmud et les rabbins.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    J'ai lu sur le net que l'on reconnait les maisons karaïtes à leurs trois fenêtres donnant sur la rue. Celle-ci est bien belle.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Comme vous pouvez le constater, il commence à pleuvoir... Vite vite, allons nous réfugier dans un restaurant karaïte de Trakai !

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Mais c'est quoi les karaïtes... ?

    La ville de Trakai est connue pour sa petite communauté de juifs karaïtes qui s'y sont installés depuis que l'un des Grands-Ducs de Lituanie, Vytautas, les a engagés (c'étaient des prisonniers venant de Crimée) pour la garde de sa forteresse au début du 15ème siècle.

    Une petite parenthèse : quand on parle du Grand-Duché de Lituanie, il faut entendre par là qu'il régnait sur le territoire actuel de la Biélorussie, de la Lettonie, de la Lituanie, de l'Ukraine ainsi que de certaines parties de l'Estonie, de la Moldavie, de la Pologne et de la Russie.

    Nous avons déjeuné justement dans un restaurant qui nous a servi un plat typiquement karaïte, le traditionnel "Kibinai", un chausson garni de viande hachée de mouton très parfumée, traditionnellement accompagné d'un bol de bouillon de poule.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

     Au dessert, on nous a servi un gâteau à la broche (ou "Sakotis"). Aussi appelé "tree cake" (gâteau arbre), il est constitué d’une pâte à gâteau classique cuite en tournant la pâte sur un cône devant une source de chaleur (souvent une cheminée). Il est surtout servi pour les mariages et/ou les grandes occasions.

    C'est un dessert que l'on trouve dans de nombreuses régions d'Europe et..., aussi en Aveyron mais je ne le connaissais pas.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Et maintenant, il est temps d'aller visiter ce pour quoi nous sommes venus à Trakai, à savoir son château médiéval édifié au 15ème siècle, sur une presqu'île, sous le Grand-Duc Vytautas pour résister aux attaques des Chevaliers teutoniques venus christianiser la Lituanie encore païenne.

    Pour le découvrir, il faut longer le bord du lac Galvé dont le nom signifie "tête" en lituanien (selon la légende, le lac ne pouvait dégeler au printemps que si l'on y avait jeté la tête des ennemis du Grand-Duc Vytautas...).

    En bordure de lac, encore des maisons de bois colorées qui jouissent d'une vue imprenable sur le château.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    C'est de cette esplanade que l'on peut prendre "LA" photo du château à ne pas manquer !

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    On peut varier les prises de vues...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    S'arrêter au passage pour faire du shopping dans les petites boutiques qui bordent le lac... Evidemment, on y trouve de l'ambre (mais ici on n'est jamais sûr qu'il soit vraiment authentique !)

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Les pédalos font un joli premier plan...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Si l'on veut faire un tour de barque sur le lac, il suffit de s'adresser à l'un des nombreux loueurs.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Il y a aussi des bateaux motorisés qui proposent la balade, avec impériale s'il-vous-plait !

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Avouez que pour 5 euros la demie-heure il y a de quoi se laisser tenter...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Mais..., en ce qui nous concerne, nous avons une visite guidée qui nous attend.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Comme vous le voyez, nous avons beaucoup de chance avec le temps qui s'est bien dégagé. 

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Laissant Philippe se reposer en attendant la visite guidée,

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Je fais le tour du château entouré d'eau...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    En cas d'attaque, cette passerelle était brûlée et le pont-levis relevé.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Des murailles impressionnantes, non ?
    Elles sont le fruit d'une reconstruction qui durera 25 ans à partir de 1952.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Le château avait été abandonné au 17ème siècle lorsque la peste et les guerres ont ravagé Trakai. Une maquette permet d'imaginer l'état de la forteresse au 19ème siècle et d'en comprendre le plan.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Nous voici à l'intérieur du château, autrement dit dans la basse-cour.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    La guide anglophone (dont notre guide, Yannick, traduisait les propos) nous a dit que la tour ronde à gauche a servi de prison. On voit flotter sur la tour carrée le drapeau du Vytis (le chevalier blanc de l'histoire de la Lituanie).

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Voici la partie du château que nous allons visiter : il s'agit du donjon. Il est séparé de la basse-cour par une passerelle et un pont-levis.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    A l'intérieur de cette grande bâtisse, le musée d'histoire de la ville.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai

    La cour intérieure est très impressionnante avec ses étages successifs bordés de balustrades de bois. Nous allons d'ailleurs en gravir plusieurs...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    La première salle dans laquelle nous entrons possède un superbe lustre en fer forgé.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Elle contient de véritables trésors.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Un vitrail moderne figure le chevalier Vytis et le château.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    On y trouve aussi une très belle collection d'armes moyenâgeuses.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Voici un portrait de Vytautas le Grand qui a fait construire le château de Trakai : il a règné de 1392 à 1430.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Nous y avons vu aussi des samovars en vermeil...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    et de curieux petits bâtons d'argent : ils servaient de monnaie d'échange à l'époque. Il suffisait d'en couper un bout pour payer son dû...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    On monte, on monte...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Une pièce présente tout l'historique de reconstruction du château depuis son état au début du 20ème siècle jusqu'à sa finition en 1987.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Nous avons aussi pu voir une reconstitution des intérieurs des deux communautés présentes à Trakai aux 14ème-15ème siècles : les tatars et les karaïtes.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Un intérieur karaïte

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Un intérieur tatar

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Fin de la visite...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Le château de Trakai se vide des touristes du jour mais demain il en accueillera beaucoup d'autres. Il s'agit, après Vilnius, du lieu le plus visité en Lituanie.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Une image de notre dîner du soir pour vous montrer que la nourriture y est appétissante.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    La betterave était ici accompagnée de hareng : une spécialité lituanienne.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    Suite de ce voyage dans les pays Baltes : La Lituanie - Kaunas et la Colline des Croix : ICI.


    votre commentaire
  • Nous rentrons tout juste des Pays Baltes, un voyage choisi par Philippe parmi une liste allant de la froidure des pays nordiques à la chaleur des pays du Maghreb ou de la Grèce, une liste que j'avais personnellement sélectionnée.

    Nous avons été ravis de cette semaine dans des pays où la chaleur vient plutôt des habitants eux-mêmes que des pays qu'ils habitent... Pour faire simple : nous n'avons pas eu chaud et notre séjour a été un peu arrosé (c'est un euphémisme) mais nous avons été très agréablement accueillis par la population locale.

    J'en viens aux généralités sur ces trois pays qui se considèrent parfois comme des frères (les lituaniens et les lettons) ou des cousins (les lituaniens et les estoniens) : ils ont des similitudes de par leur ancienne appartenance à la Russie soviétique mais chacun d'entre eux a gardé sa propre identité fondée sur de profondes racines culturelles.

    Au niveau des paysages, ces trois petits pays qui couvrent une superficie de 175.000 km² (1/3 de la France) possèdent beaucoup de similitudes : ils sont très plats (l'altitude maximale est de 310 mètres) couverts de forêts, de tourbières et de petits lacs.

    L'agriculture tient une place importante, surtout en Lituanie (15% de la population en vit avec 70% de terres arables où l'on cultive l'orge, le seigle, le blé, le lin, la pomme de terre, le chou, la betterave à sucre). On peut encore voir des chevaux de trait parfois... Une particularité : le lait n'est pas UHT, il est conservé au frigidaire par les habitants et doit être consommé rapidement.

    Côté industrie, on trouve la fabrication de machines-outils, d'électroménager, des raffineries, de la construction navale, de l'ébénisterie, du chocolat et des fertilisants.

    Evidemment, tout ce que je vais vous dire provient - en grande partie - des explications données dans le car par notre guide, Yannick, un jeune français ayant longtemps vécu en Lettonie et amoureux de ces pays baltes, explications dont il n'était pas avare : j'ai beaucoup apprécié tant son professionnalisme que sa gentillesse et son humour.

    ◄►◄►◄►◄►◄►

    On appelle Pays baltes les trois pays à l'est de la mer Baltique : la Lituanie, la Lettonie et l'Estonie. Un moyen mnémotechnique pour situer ces pays les uns par rapport aux autres : ils sont dans l'ordre alphabétique du nord au sud !

    Le mot balte est employé ici dans le sens géographique et non dans le sens linguistique puisque, si le lituanien et le letton sont des langues indo-européennes (dérivant du Sanskrit), l'estonien est une langue finno-ougrienne (les estoniens comprennent d'ailleurs le finlandais et se considèrent un peu comme leurs cousins même s'ils gardent des relations étroites avec les deux autres pays baltes).

    Comme vous le voyez, ces trois pays sont voisins de l'ancienne Russie soviétique dont ils ne se sont libérés qu'à la chute du mur de Berlin en 1989 suivie par l'effondrement du bloc de l'est. Ils font tous les trois partie de l'Europe depuis le 1er mai 2004, Europe à laquelle ils sont très attachés et qui les protège d'éventuelles nouvelles ingérences étrangères (la Russie a bien envahi la Crimée en 2014...), du moins l'espère-t'on : l'Otan veille.

    Voyage dans les Pays Baltes : Généralités

    Le mélange des populations

    Une donnée commune aux trois républiques due à leur histoire

    La Lituanie est bordée à l'ouest par la Russie (l'enclave de Kaliningrad) et la mer Baltique, au nord par la Lettonie, à l'est pas la Biélorussie et au sud par la Pologne : tous ces pays hormis la Lettonie ont joué un rôle dans son histoire.

    Ayant atterri à Vilnius, nous avons parcouru le pays selon le tracé ci-dessous.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Jadis plus peuplée, elle ne compte plus actuellement que 2.800.000 habitants (dont 675.000 dans la capitale, Vilnius) car la population décroit régulièrement. Ceci est dû à l'exode des jeunes de moins de 35 ans qui partent chercher du travail dans le reste de l'Europe depuis l'indépendance (principalement au Royaume-Uni, en Allemagne mais aussi en Norvège et en Irlande).

    Il y a très peu d'immigration mais parmi ceux-ci beaucoup d'ousbeks.

    La population est constituée par environ 80% de lituaniens, 10 de russes (restés sur place après la chute du mur), 10 de polonais (autrefois la Lituanie et la Pologne ne faisaient qu'un) et 0,5% de juifs (ce très faible pourcentage s'explique par la "solution finale" qui a décimé ce peuple à la dernière guerre). Il y a aussi des biélorusses et des ukrainiens.

    En dehors du lituanien, 80% de la population est russophone car beaucoup de lituaniens ont des ancêtres d'origine russe. Certaines personnes peuvent aussi parler le polonais.

    Le taux d'alphabétisation en Lituanie est de 100% et l'espérance de vie moyenne de 76 ans.

    ◄►◄►◄►◄►◄►

    La Lettonie est bordée à l'ouest par la mer Baltique, au nord par l'Estonie, à l'est par la Russie, au Sud par la Biélorussie et la Lituanie. La Russie a fortement influencé son histoire.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Entre 1991 et 2018, la Lettonie a perdu environ 38 % de sa population en raison d’un taux de fécondité faible et d'une forte émigration due au chômage (on parle de "fuite des cerveaux"). Elle compte actuellement 1.900.000 habitants dont 800.000 dans la capitale, Riga. Le problème se situe aussi dans le rapport du nombre d'hommes par rapport à celui des femmes : il y a 54% de femmes pour 46% d'hommes et cela pose un problème à la femme lettone en cas de divorce ou de décès du mari...

    Il y a une immigration russe (30% depuis l'annexion de la Crimée) car en contrepartie d'un achat immobilier ceux-ci peuvent obtenir un permis de séjour.

    Les langues parlées sont le letton, le russe, et l'anglais pour les jeunes générations.

    Le taux d'alphabétisation en Lettonie est de 100% et l'espérance de vie moyenne de 75 ans.

    ◄►◄►◄►◄►◄►

    L'Estonie est bordée en majeure partie par la mer Baltique ; sa plus proche voisine au delà de la mer est la Finlande avec laquelle elle entretient d'étroites relations. Elle a pour voisines la Russie à l'est et la Lettonie au Sud.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    1.300.000 habitants environ, c'est peu..., dû à un faible taux de natalité et à l'émigration due au chômage comme dans les deux autres pays baltes. Les russes représentent 30% de la population.

    On y parle donc l'estonien mais aussi le russe, le finnois, l'anglais et l'allemand.

    Le taux d'alphabétisation en Estonie est de 100% (c'est le pays où les technologies nouvelles sont le plus présentes dans la vie courante) et l'espérance de vie de 78 ans.

    Les salaires bruts
    Donnés par Yannick : j
    'ai trouvé d'autres chiffres sur internet pour les salaires moyens : peut-être ai-je parfois mal entendu... ?

    En Lituanie

    Salaire médian (50% ont plus, 50% ont moins) : 470 euros, Salaire moyen : 1900 euros, ce qui laisse à penser qu'il y a de très gros salaires, Salaire minimum : 290 euros. Le niveau de vie a tendance, nous a dit Yannick, à se niveler par le haut, contrairement à la France.

    En Lettonie

    Salaire médian : 530 euros, donc meilleur qu'en Lituanie qui reste le pays le plus pauvre des trois, Salaire moyen : 1900 euros (+ 7% en 2018), Salaire minimum : 320 euros.

    En Estonie

    Je n'ai pas relevé mais le niveau de vie est le meilleur des trois pays tout en restant bien inférieur à celui de la France : quand un français gagnait 40.000 euros par an en 2016 - Source INSEE -, un lituanien gagnait 10.000 euros, un letton gagnait 13.000 euros et un estonien 16.000 euros.

    Les religions

    La Lituanie est catholique à 80% et il y a 5% de russes orthodoxes. Il y a aussi quelques religions minoritaires (luthéranisme et judaïsme).

    La Lettonie est de religion luthérienne à 70% mais il y a aussi des minorités catholiques et d'orthodoxes.

    L'Estonie : la majorité des estoniens est luthérienne. Il n'y a qu'une toute petite minorité de catholiques et d'orthodoxes.

    La christianisation

    La vie humaine est apparue dans la Baltique environ 3000 ans avant J.-C. et aussi loin qu'on puisse remonter, les habitants de ces régions étaient païens : ils vouaient un culte aux forces de la nature en particulier. La christianisation va venir d'Allemagne où Albert, archevêque de Brême, fonde un ordre militaire, celui des Chevaliers Porte-Glaive, pour convertir les dernières populations baltes encore réfractaires. C'est lui qui fondera la ville de Riga, la capitale de la Lettonie. Les Chevaliers teutoniques (des moines soignant les soldats blessés à Jérusalem) viendront par la suite prêter main forte aux Chevaliers Porte-Glaive pour poursuivre leur oeuvre de christianisation.

    Des Chevaliers Porte-Glaive

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    On retrouve un peu partout dans les trois pays des châteaux-forts ayant été construits pour se défendre contre ces deux ordres quand ce ne sont pas des châteaux-forts construits par les Chevaliers eux-mêmes.

    Les occupations russe et allemande

    Les pays baltes ont une histoire très mouvementée.

    Durant 800 ans, entre 1200 et 1990, l'Estonie et la Lettonie demeureront presque continuellement occupées par des puissances étrangères, tandis que la Lituanie prospérera en s'alliant à la Pologne.

    Les occupations et influences des 19ème et 20ème siècles sont communes aux trois pays : tsariste, avant une période d'indépendance qui commence en 1918, puis on assiste à nouveau à une invasion soviétique en 1940 (par le biais du pacte germano-soviétique), suivie par l'occupation nazie en 1941 puis la reconquête soviétique en 1944, à l'issue de la guerre, qui conduit à une soviétisation forcée à partir de cette date et jusqu'en 1990.

    Concernant les populations juives, sur les 120.000 juifs de Lituanie seuls 10.000 survivront à l'holocauste. En 1937, il y a 95 000 Juifs en Lettonie, soit 5 % de la population. A la fin de la seconde guerre mondiale ils ne seront plus que 15.000. Avant la guerre, l'Estonie comptait 4.500 juifs. Après la guerre le pays est dit "judenfrei", c'est-à-dire libre de juifs. Actuellement la population s'est un peu reconstituée (3000 personnes).

    La Révolution chantante et les Daïnas

    Instrument séculaire de la résistance à la répression contre l'envahisseur allemand, scandinave et russe, le chant est pratiqué avec beaucoup de ferveur depuis le 16ème siècle. On recense plus d'un million de Daïnas, poèmes musicaux de la littérature orale (souvent composés et transmis par les femmes célébrant la nature). Les premiers festivals sont organisés tous les 5 ans à partir de la libération, en 1918. Mal vus par les soviétiques, ils constituent le vecteur du patriotisme à la fin des années 1980. En 1988, près du cinquième de l'Estonie, réuni sur le Pré des Chansons de Tallinn, brave les interdictions en entonnant le vieil hymne national Esti Hümm. Dès lors, les baltes se libèrent de l'URSS avec leur cordes vocales : on ne peut pas tirer sur une foule qui chante !

    Une idée à donner aux Gilets Jaunes, non ? Même s'il s'agit plutôt des Black Blocs...

    Le recueil de Daïnas connu sous le nom de « Vitrine à chants » est inscrit au programme de Mémoire du monde de l’UN­ESCO.

    Exemples de Daïnas lettones : comme vous le voyez, ce sont toujours des petits quatrains.

    "J'ai filé le lin du maître,
    Fin le coton du maître

    C'est que, je le sais bien,
    Il ne supporte rien qui gratte."

    ◄►◄►

    " De loin j'ai reconnu
    Ma fiancée élancée
    La poitrine couverte d'argent
    Les doigts chargés de bagues"

    ◄►◄►

    "Basse est la porte de mon fiancé
    Basse est sa maison
    J'y suis entrée accroupie
    Et dans la chambre à quatre pattes"

    L'or jaune de la Baltique

    L'ambre est un dénominateur commun aux trois pays baltes : il s'agit d'une résine secrétée par des conifères il y a des millions d'années et qui s'est fossilisée. Tendre et plus ou moins translucide, cette résine contient souvent des bulles d’air et des inclusions animales (fossiles d’insectes) ou végétales, raison pour laquelle il a été associé à la jeunesse éternelle. Il est utilisé comme bijou et comme objet d'art depuis la préhistoire. Les Celtes l'ont beaucoup utilisé sous forme de perles. Dans l'antiquité, la route de l'ambre reliait la Baltique à la Méditerranée. On en trouvait aussi dans la Rome antique et même en Egypte. 

    L'ambre posséderait des propriétés thérapeutiques (il aurait une action bénéfique sur les voies respiratoires, arrêterait les saignements de nez, aiderait à lutter contre la dépression et l'angoisse...).

    On récolte surtout l'ambre après les fortes tempêtes en bord de mer car il flotte sur l'eau salée.

    Il y a plusieurs couleurs d'ambre.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités 

    L'ambre Bleu est rare et il n'est pas présent en mer Baltique. L'ambre Rouge est aussi appelé ambre Cognac. L'ambre vert, le plus jeune, est l'un des plus rares (2%). L'ambre blanc (ou Royal), qui ressemble à de l'ivoire, est vieux de 40 millions d'années. L'ambre translucide ou ambre miel (10%) contient souvent des inclusions. L'ambre noir est très impur et fragile. L'ambre jaune est le plus fréquent (70%).

    Il ne faut pas confondre tous ces ambres avec l'ambre gris qui est une concrétion intestinale des cachalots (on l'appelle aussi "vomi de baleine") provenant de l'interaction des sécrétions biliaires et des aliments que les cétacés ingèrent. On en fait des cosmétiques.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Une institution : le sauna

    Une maxime dit : "La première année, l'estonien construit son sauna, la deuxième année, il construit sa maison autour".

    Vous le savez, il s'agit d'une cabine de bois dans laquelle on fait chauffer des pierres à 80°C : cela permet d'éliminer les toxines en dilatant les pores, d'accélérer la circulation sanguine et de rendre la peau plus douce. Il faut régulièrement verser de l'eau sur les pierres pour qu'elles dégagent de la vapeur sèche : celui qui tient la louche est honoré... Pour y aller il faut être en tenue d'Adam ou d'Eve (ou n'avoir qu'une serviette autour des reins) mais porter un chapeau de feutre car la vapeur abîme les cheveux. Après avoir bien transpiré, il faut prendre une douche froide : brrrrr....

    En Lettonie, le sauna s'appelle le Pirts : en sus de la vapeur, on se fouette avec des branches de bouleau ou de chêne, ces assemblages de branchages ressemblant aux balais de sorcières des contes de fées...

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Les habitants des Pays baltes en sont fous : l'endroit peut même servir aux repas d'affaires !

    C'est aussi un endroit où les mères peuvent accoucher car il est stérile. On y conserve aussi le corps des défunts nous a dit Yannick mais j'avoue que j'ai un peu peur que ça sente vite mauvais, non... ?

    La cuisine

    La cuisine balte est une cuisine familiale qui emploie comme principaux ingrédients la pomme de terre (elle est très souvent bio et excellente), la tomate, le concombre, la betterave, le chou. Côté viandes, on trouve souvent le porc ou la viande blanche, et pour les poissons il y a naturellement les harengs - souvent accompagnés de crème aigre, les sprats, le saumon).

    Côté boissons, la bière est à toutes les tables et... la vodka aussi parfois !

    Pour le pain, on le trouve souvent noir et au seigle.

    Les spécialité lituaniennes auxquelles nous avons goûté :

    Les Kibinai (d'origine karaïte, une minorité de la Crimée) sont des chaussons à base de mouton et d'oignon. Nous en avons goûté avec un bol de bouillon de volaille, c'est excellent.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Le Sakotis est un gâteau à la broche traditionnel polonais-lituanien. il est cuit en tournant la pâte sur un cône devant une source de chaleur (cheminée). Il s’agit d’un gâteau composé de beurre, de blancs d’œufs et de jaunes, de farine, de sucre et de crème, cuit à la broche dans un four ou au feu de bois. Nous avons aussi eu l'occasion d'en manger. C'est amusant.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Les spécialités auxquelles nous avons goûté en Lettonie :

    Les sprats ou anchois de Norvège

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Le bortsch est une recette de plusieurs pays slaves d'origine ukrainienne. C'est une soupe souvent rouge car elle contient de la betterave, du chou, des pommes de terre, des carottes, des oignons, de la tomate, mais aussi de la viande (poulet, boeuf, porc). On le mange avec de la crème aigre.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Nous n'avons pas goûté particulièrement de spécialités estoniennes, sinon que nous avons continué de manger du hareng de la Baltique (élu poisson national) à la crème accompagné de pommes de terre.

    De façon générale, nous avons bien mangé dans les Pays baltes.

    Les cigognes

    C'est un animal emblématique de la Lituanie et de la Lettonie : nous avons vu beaucoup de nids (les cigognes sont parties à cette époque).

    Il y en a 2000 blanches et 1000 noires.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Une cigogne peut faire - ailes déployées - 2,15 mètres d'envergure et pèse, selon son âge, de 2,3 kgs à 4,4 kgs. Son espérance de vie et de 20 à 30 ans.

    Elles ont un régime carnivore : elles mangent des reptiles, des amphibiens, d'autres oiseaux, ou des insectes.

    Les cigognes sont monogames mais changent de partenaire plusieurs fois dans leur vie. Leur nid fait 1 mètre de profondeur et 1,50 mètre de diamètre. Il pèse de 60 à 250 kgs, voire plus.

    C'est avec leur nid que les mâles attirent les femelles : elles le construisent le plus douillet possible... La femelle couve pendant 30 à 34 jours. Il y a une couvée par an en principe. Le petit pèse 75 grammes à la naissance et un mois et demi plus tard il aura atteint les 3 kgs.

    Lors de la migration post-nuptiale, les petits prennent leur envol pour les pays chauds accompagnés de leurs parents : les cigognes passent par la Crimée, la Grèce, le détroit du Bosphore en direction de la Turquie puis c'est le passage par l'Egypte pour rejoindre l'Afrique du sud ou alors, si elles passent par le détroit de Gibraltar, c'est pour aller en Afrique sub-saharienne.

    Les oiseaux quittent leurs quartiers d'hivernage entre la mi-février et la fin mars pour rejoindre l'Europe.

    Les proverbes : ils reflètent la mentalité des gens.

    En Lituanie

    Tant qu'on vit, on s'instruit, et pourtant on meurt bête.

    Il n'y a pas de plus méchant diable qu'un paysan qui devient seigneur.

    Celui qui mange bien, travaille bien. A méditer...

    En Lettonie

    Un visage souriant est la moitié d'un repas

    Une fois le pain rompu on ne peut pas le remettre ensemble

    Il n'y a pas de femme moche, juste pas assez de vodka ! Celui-là est très drôle !

    En Estonie

    La forêt est le manteau du pauvre.

    On a vu des chiens mourir pour leur maître, pas le contraire. Vu juste !

    On ne confie pas des poules à un renard.

    Le verger d'une femme pauvre est dans son corsage et son champ dans son tablier.

    Les oiseaux symboles

    La cigogne blanche en Lituanie (de nombreux contes, légendes et films portent son nom)

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    La bergeronnette blanche en Lettonie (fréquemment cité dans les chansons)

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    L'hirondelle rustique en Estonie (il est dit que celui qui tuera une hirondelle deviendra aveugle.)

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Les nouvelles technologies

    Elles sont très développées dans les trois pays mais c'est l'Estonie qui en est le champion : on y fait tout par internet.

    Les drapeaux des trois républiques

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Le drapeau de la Lituanie est jaune, vert et rouge.

    Le jaune comme les blés et le soleil (symbolise la lumière et le bonheur),

    Le vert comme les forêts (symbolise la liberté et l'espérance),

    Le rouge comme l'amour de la patrie, le courage (symbolise le sang versé).

    ◄►◄►◄►

    Le drapeau de la Lettonie est rouge grenat, blanc et rouge grenat.

    ◄►◄►◄►

    Le drapeau estonien est bleu, noir et blanc.

    Le bleu pour le ciel, la mer et les lacs (symbolise la foi, la fidélité, le dévouement), le noir pour les forêts (symbolise le passé sombre de ce peuple) et le blanc pour la neige.

    ◄►◄►◄►

    Yannick nous a dit qu'il se pourrait que d'ici 2050 les trois pays baltes s'unissent pour faire les Etats-Unis baltes.

    On va surveiller...

    Pour voir la suite du voyage, cliquer ICI.


    votre commentaire
  • Pour voir le précédent post sur "le tour de l'est" de cette semaine madérienne, cliquez ICI.

    Pour cette dernière journée à Madère, nous avons quartier libre aussi avons-nous choisi d'occuper notre après-midi avec une excursion en 4/4 qui doit nous emmener hors des sentiers battus.

    C'était une expérience amusante, intéressante, mais plus à vivre qu'à faire lire dans un blog : en voici quelques images, juste pour le souvenir.

    Notre chauffeur nous attend à l'entrée de l'Hôtel.

     

    Nous avons pris place à l'avant de l'arrière du 4/4 débâché. 

     

     Le chauffeur nous montre les bananiers : nous savons, depuis une semaine que nous circulons sur l'île en compagnie de Teresa, notre guide madérienne, que Madère jouit d'un climat subtropical propice à la culture des bananiers et de la canne à sucre.

     

    Nous passons par le village de Camara de Lobos (la chambre des loups de mer - entendez par là les phoques). Nous l'avons déjà visité pendant notre semaine guidée...

    Le petit port depuis la route qui le surplombe

    Les vignes le long de la route

    Cette grappe de futur vin de Madère aurait-elle échappé aux vendangeurs... ?

    En prenant de l'altitude, nous traversons des forêts d'eucalyptus.

    Notre chauffeur nous arrête au "Miradouro de la Boca dos Namorados" (littéralement "le Belvédère de la bouche des amants"), une jolie expression...

    A partir de là, plus de route... Qu'à cela ne tienne, nous sommes en 4/4 oui ou non ?

    Un petit arrêt au café Mario à Jardim da Serra, un tout petit village.

    Vous reconnaissez ici le traditionnel mixeur en bois nécessaire à la préparation de la Poncha, l'apéritif local : le "caralhinho mexelote".

    Devant le café, un camion chargé de troncs d'eucalyptus.

    Nous avons repris la piste comme vous le voyez...

    Au passage notre chauffeur nous montre une fleur. Il me semble me souvenir qu'il nous a parlé d'une "fleur de la passion" mais je n'en suis pas sûre.

    Arrêt point-de-vue

    Au loin, la mer

    Les cultures en terrasse et la vigne

    Une levada

    Ce village - dont j'ai oublié le nom - fournit exclusivement Funchal en primeurs parait-il.

    Madère est aussi l'île de la canne à sucre

    Un dernier arrêt au Belvédère de Faja dos Padres

    Un téléphérique permet un voyage de 4 minutes (pour 250 mètres de dénivelée) pour admirer la falaise de cette côte au sud de l'île.

    Il n'y a que quelques maisons et un hôtel-restaurant en bas sur la plage.

    Evidemment les baigneurs sont tranquilles ici : le téléphérique coûte quand même 10 euros...

    Retour à l'Hôtel Estrelicia pour un envol le lendemain matin sur Paris. Eh oui, toutes les bonnes choses ont une fin !

    Un voyage qui nous a tous les deux emballés !


    votre commentaire
  • L'épisode précédent de ce circuit en étoile à Madère, c'est ICI.

    Je vous emmène aujourd'hui pour une balade de la journée : direction l'est de l'île. Comme d'habitude, j'ai souligné en rouge notre parcours.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Nous irons jusqu'au Pico de Arieiro (le pic sablonneux) à 1810 mètres et traverserons donc tous les étages de la végétation dont j'ai déjà parlé dans mes autres posts, depuis la végétation tropicale jusqu'à l'étage des bruyères.

    A mi-chemin, le col de Poiso (le col de la pause) : il doit son nom à l'époque où les gens prenaient les chemins à défaut de routes (celles-ci n'ont que 70 ans...). Ils s'arrêtaient au col pour "faire une pause".

    Ce matin, comme tous les matins cette semaine, notre guide, Teresa, nous souhaite la bienvenue par un "Bom dia allegria !". Elle s'est levée de bon matin pour téléphoner à Saint-Pierre et commander le beau temps et... ça a marché !

    Lever de soleil sur la mer depuis notre chambre

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    C'est la première fois que nous voyons un bateau de croisière dans le port de Funchal.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Partis du bord de mer, nous prenons petit à petit de l'altitude par une route en lacets...

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Dans la forêt, il y a des champignons tropicaux nous dit Teresa mais ils ne sont pas tous comestibles : ils étaient inconnus des portugais à la découverte de l'île.

    A ce propos, notre guide nous raconte une petite histoire drôle, celle d'une femme qui fut veuve trois fois de suite. Il faut dire que tous ses maris étaient riches : le premier mangea ses champignons, le deuxième aussi... et le troisième refusa de les manger, alors il tomba dans l'escalier !

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Nous traversons d'impressionnants paysages de gorges abruptes et de laves solidifiées.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Au sommet du Pic d'Arieiro, une station radar en forme de ballon de football.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Il y a foule pour aller voir le point de vue.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Le Pic d'Arieiro est le point de départ de randonnées réputées, parfois acrobatiques... Le Pico Ruivo, ici à quelques 6 kms de marche à pied, est le plus haut sommet de l'île : il culmine à 1868 mètres.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    L'habituel petit café avant de reprendre la route...

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    L'étage des bruyères...

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Voyez-vous le gros bateau de croisière à l'horizon ?

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Je ne me souviens plus de ce que Teresa nous a dit qu'était cette construction ronde...

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

     Retour à l'étage de la forêt dans le parc naturel de Ribeiro Frio (photo prise du car...)

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

     Nous voici arrivés, en redescendant, à Sao roque do Faial pour la visite d'un élevage de truites (l'endroit fait partie de la Freguesia - la "paroisse" - de Machico).

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Très décevant : peu de truites dans les bassins...

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Une levada qui alimente les bassins

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Les mâles et les femelles sont dans des bassins séparés et ne sont réunis que pour le frai.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    L'endroit est assez sauvage.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Teresa nous y montre des pissenlits géants...

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    et des amaryllis sauvages.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Une minuscule chapelle porte des azulejos sur sa façade.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Nous avons repris la route et comme vous voyez la région est très boisée.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Nous perdons de l'altitude pour arriver à l'étage des vignobles.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Le car ralentit pour que Teresa nous montre un caféier,

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est 

    et un arbre de Noël : vous savez, notre fameux Poinsettia. Ici, ce sont de vrais arbustes !

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    C'est vrai que la végétation a changé en redescendant.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    La baie de Faial

    Ce qui est sublime à Madère c'est que dans la même journée on passe du bord de mer aux sommets les plus élevés de l'île et à nouveau à la mer, sur l'autre côte en moins de deux...

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Si nous sommes actuellement sur la côte, tournant le dos à notre destination finale, Funchal, c'est pour voir ces fameuses maisons triangulaires de Santana aux toits de chaume, un incontournable de Madère.

    À l'origine, ces maisons se composaient d'un rez-de-chaussée, celui-ci étant généralement une zone habitable divisée en deux pièces. Le grenier servait généralement pour conserver les produits agricoles. Ce type d’habitat était souvent sujet aux incendies car la cuisine était souvent faite au feu de bois.

    Le chaume des toits doit être retiré et remplacé tous les quatre à cinq ans et cela coûte environ 2500 euros..., c'est la raison pour laquelle il n'en existe presque plus.

     

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Cette dame est sûrement payée pour que les touristes dans le car - qui ralentit ici - puissent tous les matins photographier sa maison : elle est l'une des seules madériennes à habiter dans cette maison traditionnelle.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Un peu plus loin, des maisons ont été préservées : ce sont l'Office de Tourisme et la Maison de l'Artisanat et, comme vous le voyez, elles ont du succès.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Devant, une petite "boîte à livres" dans le même style...

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Des papyrus...

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Notre prochain arrêt est pour le restaurant "Casa de Cha" à Faial, un établissement datant de 1895.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    La salle de restaurant possède un mobilier typique en osier tressé (une fabrication des habitants de Camacha au sud-est de l'île). Au menu, un petit "Poncha" en guise d'apéritif..., puis du thon accompagné de carrés de polenta frits, une spécialité.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Un petit tour dans les jardins après le déjeuner... dont le cadre est magnifique.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Tiens, un zézé comme dirait André !

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Des "azulejos" en couleur sur les murs de l'établissement

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est 

    Celui-ci représente la fameuse "luge d'osier" que nous avons testée hier à Monte. On peut y voir les costumes traditionnels des femmes de Madère et des "carreiros", les voituriers des temps passés... 

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    On n'a pas pu résister !

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    La baie d'Halong... ?

    Non, celle de Porto da Cruz !

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Les montagnes entourent la localité en formant un amphithéâtre sur la mer, avec des cultures en terrasses, il existe deux petites plages de sable noir.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Un petit paradis dirait-on... où nous nous sommes arrêtés le temps d'une petite balade.

     

     

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Des aloès en fleur 

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Notre dernière étape, la fabrique de rhum des "Engenhos do Norte" : la visite est libre mais non guidée... Décevant !

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    970 Reserva Especial, un rhum vieux de 30 ans à 40%

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est 

    Je vous propose cette petite vidéo qui montre comment on fait "l'aguardente" mais avant... il faudra apprendre le portugais !

    Nous reprenons la route en direction de la pointe est de l'île (la Ponta de São Lourenço).

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    On l'aperçoit au loin...

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

     

    Un paysage très rocailleux qui tranche avec tout ce que nous avons vu jusque là.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Un petit village un peu hors des sentiers battus

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    De plus près, au zoom...

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Je me posais la question de savoir ce qu'étaient sur le sol ces curieuses protubérances rondes : il s'agit de bombes volcaniques m'a précisé notre guide.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Nous sommes tout près de l'aéroport de Santa Cruz...

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Le car passera d'ailleurs sous ses pilotis quelques minutes plus tard.

    Circuit en étoile à Madère : le tour de l'Est

    Le soir, à l'hôtel Estrelicia, il y avait une soirée folklorique organisée au bord de la piscine.

    Vous remarquerez, parmi les musiciens, l'homme qui joue du "Brinquinho", cet instrument à percussion que l'on agite pour jouer des castagnettes : il est spécifique de l'île de Madère. J'en ai déjà parlé dans un ancien billet.

    Un chouïa répétitif tout de même...

    C'est tout pour aujourd'hui !

    La suite et la fin hélas, c'est pour bientôt... ICI.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique