• Post précédent sur le Château de Rundale en Lettonie : ICI.

    Ce matin, quand j'ouvre les rideaux de la chambre, j'ai la surprise de voir un ciel tout bleu. Le temps se serait-il remis... ?

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visite de Riga et de Jurmala

    Après le petit-déjeuner, nous partons en car depuis l'Island Hotel en compagnie de Yannick, notre guide pour les pays Baltes.

    C'est la rivière Daugava qui arrose Riga (elle prend sa source en Russie et se jette dans le golfe de Riga). Elle sépare la rive droite où se trouve la vieille ville de la rive gauche où se trouve la Bibliothèque Nationale (le gros bâtiment pyramidal sur la droite de la photo). Au centre, la tour de la télévision qui est, parait-il, plus haute que la Tour Eiffel.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visite de Riga et de Jurmala

    Elle fait en effet 368 mètres de haut contre seulement 324 mètres pour notre emblème parisien.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visite de Riga et de Jurmala

    Au premier plan, le Palais présidentiel

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visite de Riga et de Jurmala

    Nous retrouvons ensuite Marina qui sera notre guide pour la visite de la ville pendant 3 heures. Elle nous emmène pour commencer découvrir la Riga Art Nouveau réservant la Riga historique pour la suite de cette balade citadine.

    Mais c'est quoi l'Art Nouveau ?

     L’art nouveau est un style d’art, d’architecture et d’art appliqué (arts décoratifs), populaire entre 1890 et 1910. Ce style procède de mélanges et offre une grande liberté aux architectes puisant aussi bien dans la tradition classique, baroque, intégrant des motifs nationaux ou encore s’inspirant de l’art japonais.

    L’art nouveau s’inspire des formes et des structures naturelles, en particulier les lignes courbes des plantes, des fleurs et des femmes. Larges feuilles de marronniers, lys éclatés, chevelures longues et arrondies, spectaculaires iris ou orchidées aux couleurs surprenantes reviennent régulièrement dans les œuvres Art Nouveau.

    Selon les pays, on parle d'Art Nouveau (en France), de Jugendstil (en Allemagne) ou de style Liberty (en Italie).

    L’art nouveau a déferlé sur Riga en l’espace de quelques années laissant un très grand nombre de constructions dans tous les quartiers de la ville. Cette importante concentration d'immeubles de style Art nouveau a contribué à l'inscription du centre historique de Riga sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

    Le premier bâtiment devant lequel Marina s'arrête se situe au 33 Elizabetes ielä, une rue connue pour les façades Art Nouveau exécutées par l'architecte russe Mikhaïl Eisenstein, le père du cinéaste ayant fait un tabac avec son film "Le Cuirassé Potemkine".

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    N'ayant trouvé aucune explication sur le net, vous vous doutez bien que j'ai largement oublié tout ce que la guide nous avait raconté de façon générale ainsi que sur cet immeuble : difficile d'avoir l'appareil photo dans la main droite et le carnet dans la main gauche...

    Je vous livre donc mes photos "tout sec"...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Ce qui ne m'empêche pas de vous dire que ce sont ici surtout les balcons que je trouve particulièrement esthétiques. Les femmes nues, même si elles sont parfaitement sculptées, ce n'est pas forcément ce que je préfère. Il faut avouer qu'elles accompagnent toutefois bien la baie vitrée avec l'arrondi de leurs hanches.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Impressionnants, ces mascarons décoratifs !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Cet autre immeuble (au 10b Elisabetes ielä), également construit par Mikhaïl Eisenstein, joue sur le contraste entre la pierre blanche, très travaillée elle aussi, et les briques de céramique bleue.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Le sommet de l'immeuble est très impressionnant avec son masque grimaçant et son grand paon faisant la roue. Notre guide, Marina, nous a parlé de la vie privée de Mikhaïl Eisenstein qui adorait le théâtre et l'opéra - mais aussi les actrices et les cantatrices... -, ce qui n'était pas du goût de sa femme qui lui faisait des scènes de ménage. C'est la raison pour laquelle il a souvent représenté sur les immeubles qu'il a construits les visages des femmes qu'il trouvait à son goût..., avec parfois une pointe d'amertume.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Marina nous a montré des petits détails très amusants comme cette tête de chouette ouvrant grand ses yeux...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Au 8 Antonijas ielä : la maison aux dragons est l'oeuvre d'un autre architecte de l'Art Nouveau, letton cette fois, Konstantins Peksens.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Les voilà les fameux dragons : l'immeuble est bien gardé...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Il semble qu'il s'agisse du même immeuble et que le faîte de la toiture soit très habité !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Encore un immeuble conçu par Mikhaïl Eisenstein au 2a Alberta ielä (la rue Alberta à Riga est l'une des plus connues pour ses immeubles Art Nouveau).

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Vous voyez : toujours ces masques qui font la grimace...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Et encore une création d'Eisenstein !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    8 Alberta ielä (Eisenstein) : comme vous pouvez le constater, nous avons dû ouvrir nos parapluies, ce qui gâche un peu la balade... 

     Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    11 Alberta ielä : une création de Eizens Laube, autre architecte letton

    Ça change radicalement de style, je trouve : il s'agit ici d'un immeuble de tendance "Romantisme national", tardif Art Nouveau. Les bow-windows sont couronnées de casques de Vikings.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    La sculpture au-dessus de la porte représente un emblème runique, qui fait référence de manière organique au concept nordique.

    J'ai trouvé ça sur le net : vous en ferez ce que vous voudrez !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    13 Alberta ielä : immeuble Art Nouveau d'Eisenstein

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Where is it ? I definitely don't remember...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    La façade du Musée d'Art Nouveau de Riga

    Le musée est l’ancienne demeure du célèbre artiste Konstantins Peksens. L’oeuvre est une co-réalisation avec Eizens Laube.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Des motifs floraux décorent subtilement les balcons.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Marina nous a fait entrer dans le hall pour y admirer l'escalier : vous allez voir...

    Je suis d'abord attirée par l'aspect du seuil de l'immeuble qui présage bien du reste.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Le hall d'entrée

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Comment appelle-t'on le dessous d'un escalier... ? Je ne sais pas mais celui-ci est ici entièrement décoré de motifs floraux et géométriques.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    La rampe en fer forgé est splendide.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Je vous l'avais dit que ça valait le coup d'oeil !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Après cette très intéressante visite, nous reprenons le car en compagnie de Marina pour rejoindre la Riga historique. Comme vous pouvez le constater, il pleut à grosses gouttes...

    Notre car passe devant le monument à la Liberté qui honore les soldats morts lors de la guerre d'indépendance qui s'est achevée en 1918. Ce monument est appelé affectueusement "Milda" par les habitants de Riga.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Nous croisons un tramway et le temps ne s'arrange pas !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

     Nous voici dans la partie "historique" de la ville, toujours avec Marina.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Face à l'Hôtel de Ville

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    La maison des Têtes noires date originellement de 1334. Elle fut remaniée au cours des siècles et finalement reconstruite au 16ème siècle en briques et pierres. Pendant la deuxième guerre, elle fut totalement détruite par les allemands et les soviétiques la rasèrent même entièrement ultérieurement pour y établir un jardin.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Au centre de la place, une statue de Roland de Roncevaux, symbole de la résistance à l'oppression

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Son état actuel date de 1999.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Elle devint en 1477 une résidence provisoire pour les marchands célibataires de passage à Riga regroupés au sein de la puissante "Confrérie des Têtes noires" (baptisée ainsi parce qu'elle avait une tête d'africain pour emblème, celle-ci faisant probablement référence aux origines nubiennes de Saint Maurice qui était le saint patron de la guilde).

    Encadrant la porte d'entrée, une Vierge à l'enfant et Saint-Maurice

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Nombreux sont les pays à revendiquer la paternité du premier sapin de Noël : Riga n échappe pas à la règle. Un sapin aurait été installé en 1510 par une guilde de marchands (la Confrérie des Têtes noires) sur les bords de la Daugava. D’abord destiné à être brûlé pour le solstice d'hiver, il aurait finalement été préservé grâce à des enfants qui l'auraient décoré et aurait été ensuite érigé sur la place du marché de la ville (la place de l'Hôtel de Ville actuelle) pour célébrer Noël.

    Aujourd’hui encore, une dalle de pierre en signale l’emplacement : un petit sapin y a été installé.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Au hasard des rues...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    L'église Saint-Pierre est une église évangélique luthérienne : son état actuel baroque date du 17ème siècle. Sa tour mesure 123 mètres dont 64 mètres pour sa flèche dans laquelle il est possible de monter en ascenseur pour admirer le panorama sur la ville.

    Ce ne sera pas pour aujourd'hui, vu le temps !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Nous voici arrêtés devant l'une des curiosités de la ville : la sculpture des "Musiciens de Brême" qui fait référence au conte éponyme des frères Grimm.

    Un vieil âne s’enfuit de sa ferme et rencontre un chien, puis un chat et enfin un coq qui le suivent vers Brême où ils projettent de devenir musiciens de la ville. Ils avisent une maison dans la forêt, qui s’avère être un repère de brigands. Alléchés par la table chargée de mets et de boissons, les animaux élaborèrent un plan. L’âne prit appui sur le rebord de la fenêtre, le chien sauta sur son dos, le chat grimpa sur le chien et le coq se percha sur la tête du chat. Au signal, l’âne braya, le chien aboya, le chat miaula et le coq chanta, tout en se lançant dans la pièce dans un grand fracas de vitres brisées. Les voleurs, croyant qu’un esprit entrait dans la pièce, s’enfuirent terrorisés et les quatre compagnons purent s’attabler et faire bombance. Et ils s’y plurent tellement qu’ils restèrent dans la maison.

    C’est la scène où le chien est monté sur le dos de l’âne, le chat sur celui du chien et le coq sur celui du chat, qui est représentée par les statues.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Il me semble me souvenir que Philippe a atteint le chat mais pas le coq !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    C’est un cadeau de la ville de Brême, fait en 1990 par la ville allemande pour matérialiser la coopération culturelle et économique entre les deux cités.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    L'Eglise Saint-Jean, luthérienne, date du 13ème siècle. Elle se trouve derrière la sculpture des Musiciens de Brême et on raconte à son propos une histoire bien particulière...

    Selon une légende, deux moines du monastère dominicain voisin souhaitaient tellement être canonisés qu'ils demandèrent à être emmurés vivants dans l'édifice... Le souhait des moines fut accompli et, pendant qu'ils étaient encore en vie, des citadins les nourrirent par un trou percé dans le mur. Les moines moururent bientôt, on s'en doute... Ils n'ont jamais été canonisés mais leurs os sont toujours  dans une alcôve comme un rappel de ce que la vanité apporte...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    La disposition des panneaux dans la ville de Riga me rappelle l'Irlande où on ne savait jamais quelle route prendre...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

     Nous prenons pour notre part la direction de la grand place de Riga bordée de très jolis immeubles. On aperçoit au loin le clocher de Saint-Pierre.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

     De l'autre côté de la place, à côté de très jolies maisons médiévales, on aperçoit une construction ressemblant à un château fort (en fait il s'agit d'un bâtiment de la fin du 19ème siècle).

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Il s'agit de la Petite Guilde de Riga qui jouxte la Grande Guilde.

    Les guildes étaient, lors de la domination allemande, les places fortes de l'économie et le lieu de rassemblement et de transactions de tous les marchands de la région. La Grande Guilde regroupait les riches marchands et les commerçants, tandis que la Petite Guilde était le refuge des artisans et des artistes de la ville.

    La Grande Guilde est actuellement le siège de l'Orchestre Philarmonique du pays tandis que la Petit Guilde accueille des conférences.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    En face de la Grande Guilde se trouve un bâtiment de style Art Nouveau appelé "la Maison du Chat".

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Mais que fait ce chat noir en haut de la maison... ?

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Le bâtiment appartenait au 19ème siècle à un riche commerçant letton qui, par dépit de ne pas avoir été admis à la Grande Guilde, fit installer sur le toit de son immeuble deux statuettes de chat dans des postures particulièrement expressives, les queues des chats tournées vers le bâtiment de la Grande Guilde, exprimant ainsi sa désapprobation envers celle-ci. Plus tard le marchand fut réadmis dans la Guilde et les chats furent retournés tels qu'on peut les voir aujourd'hui.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Tiens, un sablier en guise de lanterne...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Comme la majorité des villes médiévales européennes, Riga possédait un système de fortifications composé de murailles et de tours. La tour de la Poudrière (Pulvera tornis) comptait parmi les 28 tours qui s'élevaient tout le long du mur d'enceinte de la ville. Erigée en 1330, la Poudrière gardait l'accès principal de la ville côté terre ferme. On l'appelait alors la tour de Sable, du nom de la grande route sablonneuse qui menait jusqu'à la capitale. C'était le lieu où autrefois s'est élevé le premier château en bois. 

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    A la fin du 17ème siècle il y avait  200 canons pour défendre la ville de Riga. Les remparts actuels ont été reconstruits en 1987.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    En face, d'anciens bâtiments de garnisons, les casernes de Jacob, construites au 18ème siècle. Elles sont actuellement le siège des résidences des ambassadeurs étrangers, des bureaux des entreprises internationales, des boutiques de souvenirs et des cafés.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala 

    Voici un pan des fortifications avec, au fond, la tour de Ramer : on peut voir ici au niveau des grilles comment le niveau de la ville a dû être élevé, dû aux nombreuses inondations qu'elle a subies.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    La Porte suédoise date de 1698 : elle s'ouvrait au lever du soleil et se fermait à son coucher. Le commerçant qui possédait cette maison, et qui ne voulait pas payer de taxe pour le transport des marchandises à travers les portes de la ville, a décidé de faire sa propre porte en ouvrant le mur de sa maison. Après cela, il pouvait lui-même percevoir des redevances pour l'utilisation du portail !

    Il y a une légende autour de cette porte : on dit q’une jeune fille de la ville de Riga était tombée amoureuse d’un soldat suédois qui était de service près de la Porte suédoise. Malgré l'interdiction, les amoureux s'y rencontraient souvent clandestinement. Ayant découvert cela, les habitants de Riga furent tellement en colère qu'ils attrapèrent la pauvre fille et la scellèrent dans le mur. On dit que, même maintenant à minuit, on peut entendre le chuchotement de la malheureuse : "Je l'aime !" près de la Porte suédoise. Mais ce sont seulement ceux qui sont capables d'aimer avec abnégation qui peuvent entendre ce chuchotement...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

     

    En haut de la Porte une sculpture portant la date de création de la Porte : 1698

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Quand nous sommes passés dessous, une jeune lettone y jouait de la cithare... Cliquez pour écouter...

     

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Nous retrouvons les pavés Baltes...

    Il parait qu'autrefois les rues de Riga étaient pavées de poutres en bois, ce qui rendait la marche difficile par temps de pluie. Le magistrat de la ville a obligé les habitants qui voulaient entrer dans Riga à apporter avec eux deux pierres... C'est ainsi que Riga fut pavée.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Il pleut de plus en plus...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Heureusement nous sommes à proximité d'une galerie couverte où un artiste a exposé une gondole déstructurée pour témoigner du danger que représentent les gros paquebots qui entrent dans le port de Venise - et de façon plus générale l'importance de préserver le patrimoine mondial.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Voici la façade de la galerie donnant sur Pils ielä : il s'agit en fait de l'ancienne Bourse de Riga qui a été transformée en un musée qui abrite des collections d'art étranger.

    On reconnait l'architecture néo-renaissance des palais vénitiens. Les façades (l’une donnant sur la place de la Cathédrale et l’autre sur la rue Saint-Jacques) sont couvertes de décorations architecturales, avec des colonnes, des pilastres et des corniches, ainsi que des sculptures et des bas-reliefs au contenu allégorique. Elles sont l’œuvre du danois David Jensen (1816-1902), actif principalement dans l’Empire Russe.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Au sortir de la galerie, la place du Dôme de Riga et au loin, le clocher de l'église Saint-Pierre

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Sur cette place se trouve une plaque de bronze placée ici par l'UNESCO en 1997 témoignant du Patrimoine culturel de la ville.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Le Dôme de Riga est la Cathédrale protestante : c'est la plus grande des églises médiévales de la ville. Elle jouxte une galerie d'art où se trouvait exposé Kandinsky.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Enfin au sec !
    Façon de parler, le K-Way de Philippe prend l'eau... Il va falloir songer à investir. 

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Le petit train touristique à l'arrêt devant le Dôme

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Le clocher baroque date de 1775 et est surmonté d'un coq : depuis le Moyen Age on a mis des coqs sur le sommet des clochers ou des tours partout en Europe. Le Dôme avait obtenu à  cette époque un coq spécial avec un côté noir et l'autre d’or. Il servait de pointeur en indiquant la direction du vent et ses deux côtés multicolores avaient un sens purement pratique : si les gens de Riga voyaient le coq d'or, c’était une bonne journée pour la ville et les bateaux entraient au port - le commerce battait son plein - mais si le coq noir se tournait vers la ville, le vent soufflait du coté de la ville et aucun bateau ne pouvait entrer dans le port. Par conséquent, il n’y avait pas de revenus commerciaux...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala 

    Poussons la porte...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Une église vaste et sobre, telle que je les aime.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    L'année 1883 fut marquée par l’inauguration de l’orgue Walcker alors considéré comme le plus grand instrument à tuyaux du monde (cent-vingt jeux et 6768 tuyaux) remplaçant celui datant du 16ème siècle. À cette occasion fut jouée la pièce "Choral Nun Danket alle Gott" écrite par Franz Liszt inspirée par un poème de Herder (poète allemand amis de Goethe).

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    La chaire est très travaillée elle aussi.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala 

    Ce coq a maintenant pris sa retraite : un autre l'a remplacé au sommet du clocher depuis 1985.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    En face de la Cathédrale, un immeuble Art Nouveau encadré de deux tourelles différentes et d'une façade asymétrique et à côté la monumentale façade d'une ancienne banque (aujourd'hui radio nationale). On peut encore y distinguer des impacts de balle quand les soviétiques tentèrent de s'emparer de la radio en 1991.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala 

    Un petit temps libre pour nous rendre non loin de là vers le Monument de la Liberté. Comme je l'ai déjà dit, il s'agit d'un monument érigé en mémoire des soldats lettons morts pour la Patrie lors de la guerre d'indépendance de 1918-1920. Le monument a été érigé en 1935.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

     Les 3 étoiles, dans les mains de la statue, symbolisent à l'origine les 3 régions de la Lettonie. Sous l'occupation russe, le gouvernement donna une nouvelle interprétation : la mère Russie portant les 3 nouveaux pays intégrés à son empire (l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie). Les lettons ont dû s'en mordre les doigts...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Après un déjeuner à l'ALus Arsenals Bar, près de la Daugava,

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    dans une cave...,

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    nous partons en car pour la visite du marché central de Riga. Aux abords, des deux côtés de la Daugava, deux bâtiments diamétralement opposés.

    Le Palais de la Culture et de la Science : il s'agit d'un gratte-ciel de 108 mètres de haut édifié en 1955 à l'époque soviétique. Même si ce bâtiment ressemble beaucoup aux édifices purement soviétiques, sa flèche rappelle celle des églises baroques de la ville.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    La Bibliothèque Nationale a été terminée en 2014, année où Riga a été Capitale européenne de la Culture. Son architecte est Gunnar Birkerts. 

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Le marché s'étend sur 16.000 m² : cinq toitures d'anciens hangars à zeppelin font office de pavillons.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Le premier pavillon que nous visitons est celui du poisson.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Une bien grosse bête !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    100 euros le kilo tout de même...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Un stand de poisson séché

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala 

    A côté, le pavillon des légumes fait plaisir à voir.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Mais ce qui m'a impressionnée en y entrant, c'est la très forte odeur des épices qui y sont vendues. 

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Avouez que ça donne envie d'acheter !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Dans le pavillon des laitages,

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    on trouve aussi le miel que les lettons consomment beaucoup.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Dans un bout du pavillon, des petits troquets pour manger sur le pouce.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Le pavillon de la viande

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    On y vend du cochon ici...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Le marché se poursuit à l'extérieur. Ce qui m'a surpris, c'est la taille absolument énorme des grains de raisin.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    La pastèque et les melons semblent aussi très appréciés.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Pas de marché sans boutique de fleurs...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Nous prenons alors la route du bord de mer : direction Jurmala, le Saint-Tropez de la Lettonie. Lorsque la Lettonie faisait partie de l’Union Soviétique, Jurmala était une station balnéaire et une destination touristique favorite pour les hauts fonctionnaires du Parti communiste, en particulier Leonid Brejnev et Nikita Khrouchtchev.

    Notre chauffeur doit payer un péage car l'entrée de la station de bains de mer est payante, donc très filtrée : c'est encore une station réservée aux gens huppés...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Jurmala est la plus grande station de balnéothérapie en bord de mer des Pays Baltes. La ville est fière de ses ressources naturelles uniques, telles que ses eaux de sources médicinales, ses bains de boue, ses forêts de pins, ses dunes de sable, et sa plage de 32,8 kilomètres.

    Les maisons de bois ci-dessous que j'ai photographiées depuis le car (elles sont la caractéristique de Jurmala) sont éparpillées dans une pinède et je peux vous dire que les pelouses sont tondues au petit poil !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Certaines ressemblent à de petits châteaux.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    En sortant du car, c'est le froid qui nous prend : il ne fait que 13°C et le vent souffle fort.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    La mer Baltique nous attend, un peu houleuse.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Voici un des seuls bâtiments qui bordent la plage de Jurmala, le Baltic Beach Hotel

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Devant l'Hôtel, la tortue géante en bronze est une attraction bien connue des touristes qui visitent Jurmala.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Brrrr....

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Le seul autre bâtiment sur la plage est l'ancien établissement thermal, visiblement en vente.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Notre guide, Yannick, a cherché de l'ambre : quand le vent souffle fort comme aujourd'hui, on peut en trouver sous les algues. Il est revenu bredouille !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

    J'ai fermé les écoutilles !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 4 - Visites de Riga et de Jurmala

     Suite de ce voyage dans les pays Baltes : La Lettonie - Visite des Châteaux de Turaida et de Cesis : ICI.


    votre commentaire
  • Précédent post sur la ville de Kaunas et la Colline des Croix : ICI.

    Nous poursuivons notre route et passons la frontière entre la Lituanie et la Lettonie. Comme les deux pays font partie de l'Europe, seul le panneau "Latvija" l'indique.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Nous ne tardons pas trouver une route que Yannick, notre guide, qualifiera de "soviétique" en ce sens où elle nous fait beaucoup sauter sur nos sièges !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Il nous montre aussi, qu'hormis la route principale, toutes les voies adjacentes ne sont pas asphaltées.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    En arrivant à Bauska, près du Château de Rundale que nous devons visiter, un déjeuner nous attend à l'auberge Balta Maja.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Celle-ci est très joliment décorée de toutes sortes de collections : outre les moulins à café, les samovars, les machines à écrire ou à calculer, les propriétaires collectionnent aussi les cartes postales que leur envoient leurs clients.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    C'est bon signe !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Ceux-ci viennent de tous les pays si on en croit les billets de banque...
    Nous y avons bien déjeuné.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Sitôt après le repas, nous avons fait la visite du château de Rundale sous la conduite d'une guide, Elina, parlant parfaitement le français. Il est surnommé "Le Versailles letton" et ma foi il m'a enchantée.

    Une longue allée d'arbres conduit au château.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Sur le côté, des vergers pleins de pommes

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Le pont sur la rivière à l'entrée du château

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Le Palais a été construit de 1736 à 1740 comme résidence d'été pour le Duc de Courlande, Ernst Johann von Biron qui était l'amant de la Tsarine Anna Ivanovna (il bénéficia à ce titre de son soutien financier entre autres...). Au décès de la tsarine en 1740, le château n'était pas terminé et le Duc fut malheureusement exhilé en Sibérie... où il restera jusqu'en 1762 (c'est Catherine II qui le graciera). Les travaux pourront alors reprendre mais le château ne sera habitable - et habité - qu'en 1768...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Son architecte, Francesco Bartolomeo Rastrelli, est celui qui a conçu le Palais de l'Ermitage à Saint-Petersbourg.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Pour faire la visite, et afin de protéger les parquets, les visiteurs ont été priés d'enfiler des sur-chaussures, ce qui nous a fait sourire... Cela m'a rappelé mon cousin Jean-Michel qui avait fait la visite en Touraine d'un château il y a fort longtemps où le guide disait sans cesse : "Ne marchez pas sur les carreaux !" avec un fort accent tourangeau.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Vue sur les jardins depuis l'accueil

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Le hall d'entrée du château

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale 

    L'escalier monumental

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Tout le château était chauffé grâce à 80 poêles en porcelaine très décoratifs.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    La pièce suivante, le Salon d'or, est grandiose : c'était la Salle du Trône des Ducs de Courlande.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Détail du plafond

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Voici la Grande Galerie : elle contient une collection d'éventails venant essentiellement de France.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    La restauration de son plafond a duré 14 ans.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    La Salle Blanche est remarquable pour les stucs Rococo de son plafond et de ses lambris.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    En voici quelques détails

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Les quatre saisons y sont représentées sous la forme d'adorables angelots.

    Le Printemps avec les fleurs,

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    L'été avec les gerbes de blés, 

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    L'Automne avec les grappes de raisin,

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    et l'hiver où les angelots sont coiffés de petits bonnets !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Elina nous fait remarquer au plafond une cigogne donnant à manger à ses petits : la Lettonie voit passer beaucoup de cigognes...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Depuis la Salle Blanche on jouit d'une belle vue sur le château.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Dans le Cabinet ovale, communiquant avec la Salle Blanche, a pris place une splendide collection de porcelaines chinoises et japonaises des 17ème et 18ème siècles.

    Les 45 consoles faites à la main, alignées les unes après les autres sur le panneau du milieu, s'entremêlent dans un brusque jeu de courbes rappelant une véritable cascade, au sein de laquelle les consoles se soulèvent comme des vagues tout en soutenant des vases chinois et japonais.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Nous passons ensuite en passant à nouveau par le grand escalier aux appartements privés des Ducs.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Encore une pièce chauffée par une poêle en céramique

    Il s'agit de la Chambre "Zubov" ainsi appelée pour rappeler que c'est le Comte Valérian Zoubov (1771-1804) qui meubla le château en style néoclassique. 

    En effet, lorsque le Duché de Courlande sera incorporé à la Russie en 1795, le château de Rundāle sera donné au Comte Valerian Zoubov, petit frère du favori du moment de l’Impératrice Catherine II, le Prince Platon Zoubov.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    On peut y voir des portraits des Zubov ainsi que de Catherine la Grande.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Depuis la Bibliothèque où nous nous trouvons maintenant, on peut voir l'enfilade des pièces : les groupes se succèdent pour la visite de pièce en pièce...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale 

    Les très jolies armoires en bois sculpté de la Bibliothèque abritent depuis peu une collection complète des oeuvres de Rousseau et de Voltaire.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    L'un des 80 poêles en céramique qui m'ont tapé dans l'oeil.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    La visite se poursuit par la Chambre rose comme on peut le constater.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Au plafond, la déesse du Printemps, Flora, et son entourage.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    21 guirlandes de fleurs en plâtre peint de couleurs variées s'élèvent au-dessus d'un panneau en marbre. 

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    La pièce suivante est très intéressante. Elle a été laissée dans son état d'origine sans subir de restauration : elle sert de témoin.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Y sont exposées des photos "avant" et "après".

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Attenante, une salle de bains du milieu du 18ème siècle

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Nous voici maintenant dans une autre aile du château comme en témoigne la vue donnant sur la cour.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Dans une pièce voisine de la grande chambre que nous allons voir après, se trouve un portrait de Catherine II, à moins que ce ne soit celui d'Anna Ivanovna ?

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale 

    Mais ce qui est surtout intéressant dans cette pièce, c'est la porte qui dissimule l'accès aux poêles de la pièce d'à côté, par où se faisait le chargement du bois.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale 

    La Chambre à coucher du Duc

    Les décorations des murs et du plafond ont été réalisées pendant la deuxième période de construction du château, même si elles ont conservé des éléments antérieurs. 

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

     Le parquet et les cheminées de porcelaine bleue réalisées en 1740, en particulier, n'ont pas été restaurés.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    En parlant du parquet, le voici : il est le plus abouti de toute la Lettonie et le plus représentatif du style baroque. On comprend maintenant l'usage des sur-chaussures...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Quant au plafond, il présente des sujets de la mythologie antique en posture courtoise : Vénus et son amant Mars, le dieu de la Guerre, leur fils Amour et son professeur Mercure, le messager des dieux.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale 

    Depuis la chambre, on jouit d'une vue superbe sur les jardins à la française qui sont sublimes.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    La salle suivant la Chambre à coucher est la Salle d'Audience du duc. L'ambiance de fête qui y règne provient de cette couleur rouge foncé utilisée pour les tapisseries en soie des murs.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Le plafond expose le mythe de Vénus et de son amant Adonis, fils du souverain de Chypre : la déesse tente d'empêcher Adonis de partir à une partie de chasse fatidique, où il sera dévoré par un sanglier sauvage envoyé par le jaloux dieu Mars.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale 

    En 1994 ont été achevés les travaux de restauration de la salle à manger du Duc, aussi appelée "Salle de marbre" du fait de ses textures murales : du marbre aux couleurs sobres, gris et bleu. 

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

     

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    J'ai adoré les petits bouquets de fleurs artificielles qui décorent les angles de la table.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Pas mal non plus le pliage des serviettes de table...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Quand nous sommes entrés dans la Salle de Billard, une animation costumée s'y tenait...

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Plusieurs tables à jeu en marqueterie dans cette pièce

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    J'ai adoré redescendre par ce bel escalier.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Nous reprenons une route "soviétique" qui chahute... pour prendre la direction de notre étape du soir : Riga, la capitale de la Lettonie.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Petit arrêt de notre chauffeur pour prendre cette photo d'une belle église orthodoxe.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Voici un supermarché très répandu en Lettonie, Rimi. Vous savez, c'est l'équivalent du Maxima lituanien.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Inutile de vous faire du souci pour ces enfants qui traversent une route à très grande circulation car les lettons sont très respectueux du code de la route.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    En arrivant sur Riga, le temps se gâte, c'était prévu...

     Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    La photo n'est pas bonne, prise du car mais peut-être qu'on n'aura pas l'occasion de revoir la Bibliothèque Nationale de Riga.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

     Notre Hôtel, l'Island Hotel, se trouve juste à côté des Z-Towers.

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale 

    C'est un Hôtel 4 étoiles supérieur, très confortable mais un peu trop excentré je trouve pour pouvoir faire un tour dans Riga le soir. En même temps, il pleut comme vache qui p... ! 

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Le hall de l'Hôtel est décoré d'un casque de Viking !

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale

    Dans la chambre, pas de fanfreluches... mais le confort. 

    Les pays Baltes : Lettonie : Jour 3 - Château de Rundale 

    Suite de ce voyage dans les pays Baltes : La Lettonie - Visite de Riga et de Jurmala : ICI.


    votre commentaire
  • Post précédent consacré à la visite de Vilnius et au château de Trakai ICI.

    Le lendemain matin, nous prenons le car pour rejoindre la deuxième plus grosse ville de Lituanie, Kaunas (300.000 habitants) : elle fut de 1920 à 1939 la capitale du pays alors que Vilnius était en Pologne.

    C'est la ville où coule le Niémen (vous connaissez le fameux régiment de chasse "Normandie-Niémen" créé en 1942 par le Général de Gaulle pour combattre sur le front russe). Et bien, le Niémen (900 kms de long tout de même), qui prend sa source en Biélorussie, coule à Kaunas.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    Sur sa rive, l'église de l'Assomption de la Sainte Vierge Marie est l'une des plus anciennes églises catholiques de la ville. Elle a souvent été inondée, d'où son rempart sur lequel on peut voir une règle indiquant le niveau des crues.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    Voici la maison de Perkunas, de style gothique tardif : à l'origine construit par la ligue Hanséatique à la fin du 15ème siècle, elle fut vendue à la Compagnie de Jésus qui y établit une chapelle en 1643. L'édifice en ruine a été reconstruit au 19ème siècle et servit d'école et de théâtre, que fréquenta le poète polonais Adam Mickiewicz. A la fin du 19ème siècle, elle prend ce nom de Perkūnas, quand une figurine assimilée à l'époque au dieu balte du tonnerre fut trouvée dans un de ses murs. 

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    Notre guide nous emmène ensuite sur la place de l'Hötel de ville voisine - dite Place du cygne du fait de la blancheur de l'édifice.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    Sur la place, se trouve l'église Saint-François-Xavier (construite par les Jésuites) : sa construction date de 1666.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    De l'autre côté de la place, un très joli alignement de maisons colorées.

     Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Le monsieur au chapeau, c'est Jonas Vileisis, le premier maire de la ville.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    La Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul est la plus grande église catholique gothique de Lituanie. Elle a été visitée par le Pape François en 2018.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    Cette belle église cache un intérieur extrêmement riche, embelli par des éléments Renaissance et baroques.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Sous de superbes voûtes, on peut notamment admirer un remarquable autel baroque du 18ème siècle où les douze apôtres sont représentés.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Non loin de là, dans le square d'un séminaire, une grande croix en bois, typique de la Lituanie

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Fin de notre promenade dans Kaunas : un petit arrêt devant le château qui a été construit au 14ème siècle : vous savez... les Chevaliers teutoniques. Il a bien sûr été restauré et notre guide nous a dit qu'à l'origine il n'était pas en briques mais dans le matériau qu'on peut encore voir à sa base.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    La bataille de Grunwald s'y tint en 1410 opposant les lituaniens (païens) aux Chevaliers Teutoniques. Pendant trois semaines, ces derniers firent le siège du château, protégé par 400 soldats lituaniens dirigés par le Grand-Duc Vytautas. Il n'y eut que 36 survivants...

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Nous reprenons le car en direction de Siauliai où nous devons nous arrêter pour voir la Colline des Croix, un incontournable de la Lituanie.

    Comme très souvent en Lituanie, nous traversons des espaces très boisés (il s'agit souvent de conifères ou de bouleaux).

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    La campagne lituanienne est très soignée : ici, tout est propre.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Tiens, un nid de cigognes !
    On en voit beaucoup le long des routes mais à cette époque celles-ci ont émigré en Afrique.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Encore une belle croix de bois sur le bord de la route

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    En arrivant à Siauliai, impossible de se tromper : la boutique de souvenirs arbore des centaines de croix de toutes tailles et des ex-votos de toutes sortes.

    Il n'y a pas que des touristes (même si tous les cars de tourisme passent par ici) : les fidèles sont nombreux eux aussi.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Il s'agit d'un lieu de pèlerinage qui témoigne de l'incroyable force de résistance des lituaniens à l'oppression, à toute époque. J'ai trouvé les explications dans "le blog de Gilles" et notre guide, Yannick, a dû lire les mêmes notes car elles concordent.

    A la vérité, sur cette colline de Jurgaičiai (Jurgaičių piliakalnio ) il n’y avait jusqu’au XIVe siècle qu’un château en bois qui participait à la défense du Grand-duché de Lituanie contre les incursions des Chevaliers livoniens, château qui fut brûlé en 1348.

    La première mention écrite de la présence de croix sur cette colline date de 1850. Le trésorier du district de Šiauliai, Mauricijus Griškevičius, fait état d’un habitant de la région qui avait fait la promesse à Dieu en 1847 de mettre des croix sur la colline s’il survivait (certaines disent que c'est si sa fille survivait, mais on ne va pas chipoter) à une grave maladie.

    A la fin du 19ème siècle, la colline était déjà un lieu sacré réputé. Le premier comptage des croix eut lieu en 1900 et on dénombra alors 130 croix ; en 1938, il y en avait 400.

     En 1960, le KGB décréta la fin de cette pratique. Mais, en avril 1961, les croix sur la colline étaient encore plus nombreuses : à travers elles, les Lituaniens n’honoraient pas seulement la mémoire de leurs défunts, mais aussi celle de leurs concitoyens déportés en Sibérie sur ordre de Staline. Les soviétiques brûlèrent les croix en bois et détruisirent celles en métal et en pierre. Il n’en resta pas une seule intacte. Mais, dès le lendemain, la Colline des Croix renaissait, à nouveau recouverte de croix : la nuit, les chrétiens les replantaient. L’Union soviétique, s’acharnant sur ce symbole, détruira le site par trois fois, mais les catholiques de Lituanie ne renoncèrent pas à témoigner de leur foi, malgré la présence de l’armée rouge.

    Le gouvernement bloqua les accès à la colline et alla jusqu’à lancer de fausses alertes d’épidémies dans la région. Rien n’y fera. Les Lituaniens ne se rendirent pas : chaque fois que les croix étaient détruites ou retirées, ils recommençaient et en dressaient à nouveau sur la colline. En 1979, un prêtre particulièrement courageux organisa une procession de sa paroisse jusqu’à la colline. Le KGB ne put rien faire pour l’en empêcher, comprenant que ce serait même pire. Et, à partir de 1985, les autorités renoncèrent et laissèrent les croix en paix et en place. Lors de l’effondrement de l’Union soviétique, la Colline des Croix comptait plus de 100 000 crucifix et icônes sacrées.

    La Colline des Croix, qui résista aux pouvoirs tyranniques de ce monde, est encore debout. Il est aujourd’hui impossible de dire combien de millions de croix de toutes tailles il y a sur le site, des centaines s’ajoutant quotidiennement. C’est la raison pour laquelle la Lituanie est parfois appelée « le pays des croix ».

    A force d'avoir été arasée, la colline n'en a plus que le nom.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Il s'agit plutôt d'une butte.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    Le Pape Jean-Paul II visita la Colline des Croix le 7 septembre 1993 et fit don de cette croix haute de 3,80 mètres.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et Siauliai (la colline des croix)

    C'est sur cette plate-forme que le Pape a dit la messe.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Certaines croix sont plus imposantes et originales que d'autres mais c'est la profusion qui fait l'originalité du site. Pour pouvoir ériger ces grandes croix, il faut en acheter l'emplacement...

     Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Quel imbroglio...

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    La montée

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    En haut de l'escalier, on aperçoit le monastère dont Jean-Paul II a demandé la construction.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    La descente

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Un dernier regard en arrière...

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Près du monastère, un nid de cigogne perché sur un poteau placé ici même pour abriter un nid : les lituaniens préfèrent construire des abris pour les cigognes plutôt qu'elles ne nichent sur les clochers.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Kaunas et la Colline des Croix

    Suite de ce voyage dans les pays Baltes : La Lettonie - Visite du Château de Rundale : ICI.


    votre commentaire
  • Pour voir les généralités sur les pays Baltes, cliquer ICI.

    Après 2h40 de vol sur airBaltic au départ de Roissy, nous voici arrivés à Vilnius, capitale de la Lituanie, où nous faisons connaissance avec Yannick, notre guide français pour cette semaine dans les pays Baltes, et Andrej, notre chauffeur letton.

    Le hall d'arrivées de l'aéroport de Vilnius est très joli : une architecture très classique comme on en trouve rarement dans ce genre d'endroit.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Comme le montre la pancarte brandie par Yannick, nous sommes les "Sensationnels" : le nom du circuit proposé par l'agence français TUI est en effet "Sensationnels pays Baltes" !

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Il est 20 heures quand nous rejoignons notre lieu de résidence, le Corner Hotel qui porte bien son nom..., situé à un peu plus d'un kilomètre du centre de la ville.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Le premier dîner n'est pas inclus dans le programme du circuit mais Yannick nous indique un centre commercial Maxima non loin de l'hôtel où nous trouvons à nous restaurer. Nous retrouverons ce type de magasin dans les trois pays Baltes. Il s'agit d'un immense supermarché (ouvert en 1992) où on trouve absolument DE TOUT, du ballon de football aux fleurs pour les cimetières en passant par l'alimentation et l'habillement. Je n'ai pas connaissance d'en avoir vu de tels en France.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Notre chambre est sobre mais confortable.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Le lendemain, un excellent buffet nous attend pour le petit-déjeuner. Il y a même du hareng à la crème et, naturellement, j'en ai pris car j'aime manger local !

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Le lendemain matin, je regarde la météo sur mon téléphone : la grenouille est de sortie !

    Ce sera le temps que nous aurons, au mieux, pendant tout notre circuit...

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Notre chauffeur nous emmène alors dans le centre de Vilnius, plus précisément dans la République d'Uzupis (prononcer Oujoupiss) qui n'est séparée de la vieille ville que par la rivière Vilnia qui a donné son nom à la ville. Nous y rejoignons Miglé, une ancienne professeur de français, qui va nous faire faire la visite.

    Il s'agit d'une république officieuse créée en 1998 par un petit groupe de personnes qui trouvaient du charme à ce vieux quartier de la ville à moitié abandonné sous le régime soviétique, y installant des ateliers d'artistes dans les caves ou les greniers : on compare la République d'Uzupis à Montmartre - mais moi je préfère Montmartre !

    La République d'Uzupis compte 7.000 habitants dont des artistes, des marginaux, des rêveurs : il s'agit surtout d'un mode de vie.

    Sur le pont voisinant la café (véritable QG du quartier), les jeunes mariés ou les amoureux ont pris l'habitude d'accrocher des cadenas à la rambarde avant de jeter la clé dans la rivière pour que leur amour soit éternel...

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius 

    Sur un mur du café, une plaque commémore les liens unissant Uzupis à Montmartre

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

     A la rambarde du pont est aussi suspendue une balançoire (la Balançoire du Destin) où les couples peuvent s'amuser à s'asseoir là où la rivière n'est pas profonde.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Depuis le pont, on a une belle vue sur la Cathédrale orthodoxe de l'Assomption

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

     A deux pas de là, a été placardée sur un mur la Constitution d'Uzupis en 28 langues, dont le français. Au premier plan, Yannick avec sa pancarte "Les Sensationnels" : il ne l'a pas lâchée du voyage !

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Miglé nous montre un exemplaire de la constitution (qu'il est possible d'acheter dans le café voisin).

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Sur l'autre côté, une gravure représentant la rue.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    La République d'Uzupis regroupe des droits vitaux et d'autres plus fantaisistes comme "L'homme a le droit de fêter ou de ne pas fêter son anniversaire" ou "le chien a le droit d'être chien" ou encore "Le chat a le droit de ne pas aimer son maître mais doit le soutenir dans les moments difficiles !

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    A la découverte du quartier avec Yannick et Miglé

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Enseigne de boutique de souvenirs

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Enseigne de terrasse de café

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Les artistes ont décoré les rives de la Vilnia.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Les pavés de Vilnius sont très jolis et en plus ils vous font de véritables massages des pieds ! A utiliser avec modération...

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    La butte aux Cailles ? Non... un passage couvert décoré par les artistes

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Une cour du quartier

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Nous passons rapidement le long du Square du Tibet qui commémore le fait que le Dalaï Lama fut l'un des premiers chefs d'Etat à reconnaître l'indépendance de la Lituanie en 1990.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Voici la place principale d'Uzupis

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

     En son centre, une colonne surmontée d'un ange protecteur de la République et de ses habitants

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays Baltes 2 - Vilnius

    Andrej, notre chauffeur, nous emmène ensuite voir un point de vue sur la ville. Yannick est toujours présent, sa pancarte à la main...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius 

    Philippe a mis son K-Way car il fait frisquet...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Puis, nous nous rendons en car à la Porte de l'Aurore pour visiter la vieille ville.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Elle a été construite dans un style gothique tardif entre 1503 et 1522, lorsqu'on a entouré la ville de murailles.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Elle possède un attique de style Renaissance qui présente le blason du grand-duché de Lituanie, flanqué de deux lions-griffons, et une tête d'Hermès, dieu du commerce. Une icône du Sauveur est placée plus bas, dans une niche (Photo internet).

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

     De l'autre côté de la muraille, la chapelle de style néoclassique reconstruite en 1830, contenant l'icône miraculeuse de la Vierge

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Encore merci internet !

    Cette icône, datant de la seconde moitié du 16ème siècle, est particulièrement révérée aussi bien par les Lituaniens que par les Polonais et les pèlerins catholiques de passage d'Europe centrale. Elle est aussi vénérée par les chrétiens orthodoxes. Curieusement, elle ne tient pas l'Enfant Jésus dans ses bras.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Au passage, je m'arrête devant une devanture de bijoutier vendant de l'ambre. Je ne vous parle pas des prix...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    En face de la boutique, un élégant bâtiment à colonnes

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Nous passons devant l'église Sainte-Thérèse, une église catholique de style baroque, sans nous y arrêter pour la visiter.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Dommage, car le maître-autel rococo vaut le coup d'oeil (enfin, il faut aimer les dorures !), mais notre programme est déjà très chargé...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Vue sur la rue depuis un porche

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    A droite, les façades du restaurant Medinikai, en brique rouge, suivie de celle, blanche, de l'Europa Royale Hotel : un bel ensemble

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Sur la façade du restaurant, des décorations de style "Sgrafitto" noires et blanches du plus bel effet. L'enseigne et superbe elle aussi.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Intérieur de cour...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Nous voici arrivés devant l'élégante Porte baroque de l'ancien monastère des basiliens.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    La place Jonas Basanavicius, du nom du personnage central : homme politique et historien lituanien qui fut militant et promoteur de l'identité nationale de la Lituanie.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    L'église Saint-Casimir est la plus ancienne église baroque de Vilnius. 

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Nous voici sur la place de l'Hôtel de Ville.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

     Sur le fronton, un Saint-Christophe tenant à la main une croix patriarcale et portant l'enfant Jésus

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Nous entrons maintenant dans l'ancien Ghetto de Vilnius (1941-1943).

    Vilnius comptait avant la guerre une très importante communauté juive (80.000 personnes, environ la moitié de la population de la ville) : on l'appelait même la "Jérusalem du Nord". Pendant l'occupation nazie, la quasi-totalité de cette population a soumise à des conditions de vie inhumaines avant d'être exterminée : sur les 265.000 juifs lituaniens, 254.000 ont péri entre 1941 et 1945. 

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    La rue Zemaitijos, principale rue du ghetto 

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    L'ancien quartier juif est aujourd'hui un quartier huppé de la capitale lituanienne.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

     Ci-dessous, un Relais & Châteaux très en vogue : l'Hôtel Stikliai

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Il s'agit d'un ancien endroit où travaillaient les souffleurs de verre comme le montre la peinture au-dessus du porche d'entrée.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Autre rappel à la fonction du bâtiment sur la façade 

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Sur la façade de ce magasin de bijoux, une plaque commémorative de cet holocauste montrant le plan des deux ghettos de Vilnius, le N°1 réservé aux travailleurs, le N°2 aux malades, aux infirmes et aux personnes âgées et aux enfants.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Un pochoir pour qu'on se souvienne...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Nous approchons de la Présidence de la République.

    Voici la porte du Bureau présidentiel : on aperçoit les armoiries du Président de la République, Gitanas Nauséda, élu le 12 juillet dernier et qui succède à Dalia Grybauskaité, première femme à avoir accédé à la fonction (elle est restée 10 ans dans le poste).

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Sur l'écu rouge, un chevalier de l'histoire lituanienne (le Vytis) : il tient dans sa main droite une épée argentée et sur l'épaule gauche un bouclier bleu décoré d'une double croix jaune. D'un côté de l'écu, un griffon becqué et membré d'or, langué de gueules, de l'autre une licorne armée et lampassée d'or, languée de gueules

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Dans la cour du Palais présidentiel, on peut voir le nombre 100 en lettres blanches : il rappelle que cela faisait tout juste 100 ans l'an dernier en 2018 que la Lituanie était devenue indépendante.

    Les Pays baltes : Lituanie 1 - Vilnius

    Sur la façade du Palais présidentiel,le drapeau flotte : le président est présent. 

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Nous voici maintenant entrés dans la cour de l'Université de Vilnius, je devrais dire l'une des cours car l'établissement en compte treize !

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    En voici une vue d'ensemble avec l'Observatoire et l'église Saint-Jean.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Autrefois polonaise puis russe, l'Université de Vilnius a été fondée par les Jésuites en 1579. Elle a souvent été un centre de résistance des patriotes polonais et lituaniens contre le pouvoir russe.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Dans une cour, un escalier du Centre d'Etudes Lituaniennes de la Faculté de Philologie monte dans une pièce voûtée où le peintre lituanien Petras Repsys a exécuté entre 1976 et 1985 des fresques intitulées Les Saisons de l'Année. Elles représentent des scènes de la mythologie lituanienne.

    Je n'ai pas pu prendre de notes, occupée que j'étais à prendre les photos, du coup j'ai oublié les explications qu'a données Miglé, qui par ailleurs ne possédait pas vraiment le français au point d'être suffisamment claire... J'ai retenu que le peintre avait peint les personnages entièrement nus pour qu'ils soient intemporels...

    Voici les explications que j'ai trouvées sur le net avec bien du mal :

    A défaut d’une galerie des ancêtres, ce lieu propose une version visuelle d’une mythologie incomplète et peu comprise.

     Maigrement éclairé par trois fenêtres aux vitres translucides (vitraux au plomb), le vestibule est couvert de voûtes en croisée d’arêtes et en berceau, avec quelques éléments d’appui médian. Les murs sont couverts d’un lambris de chêne sombre jusqu’à la hauteur de 1,60 m environ. Les parties des murs surmontant les lambris, ainsi que les voûtes, sont recouvertes de fresques colorées.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Miglé nous a dit qu'il y avait des inscriptions en langue balte sur les vitraux, presque invisibles car Petras Repsys a travaillé pendant l'époque soviétique.

    Regardez bien les deux vitraux centraux...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

     Au sol, une plaque de bronze posée sur un socle bas de granite porte un bas-relief semblable à ceux des tombes médiévales. Une longue inscription, développée sur près de soixante lignes, traverse la plaque ainsi que l’un des personnages (une femme) représentés couchés.

    Image64

    Fresque illustrant la Chaire des Lettres Baltes

    Image61

    Fresque illustrant la Chaire de Langue lituanienne

    Image60

    Dans la partie postérieure, sur un fond blanc tapissant une voûte en berceau, un grand arbre est dessiné au faîte et sur le tympan terminal du passage menant vers l’auditorium. Certains y voient un arbre de vie, mais les étoiles qui sont dessinées dans la masse du tronc induisent une autre lecture, celle de la voie lactée, qui serait vue comme l’arbre primordial dans certains mythes baltes. Sur le reste du berceau de la voûte, des cadres elliptiques et octogonaux délimitent des scénettes narratives dont le contenu n’est pas aisément compréhensible.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Ici, on voit la silhouette d’un homme dont le visage est recouvert d’une résille et qui porte, enfilés sur son bras droit, deux petits cadres en bois : c’est un apiculteur en route pour entretenir une ruche.

    Avouez que, même si c'est un peu abscons, c'est tout de même magnifique !

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

     

    Les Pays baltes : Lituanie 1 - Vilnius

    Dans une autre cour, nous débouchons sur l'église des Saint-Jean dont la construction prit plus de 40 ans et fut terminée en 1426. Alors bâtiment gothique, sa façade actuelle a été remaniée en style baroque au 18ème siècle. Fermée par les soviétiques, l'église devint entrepôt puis musée avant d'être rendue au culte en 1991.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    J'ai été frappée par la finesse des lustres en fer forgé qui décorent et éclairent l'église.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Le choeur est tout ce qu'il y a de plus baroque

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Côté ouest, encore un beau lustre et un grand orgue qui date du 18ème siècle, le meilleur du pays parait-il.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Porte d'entrée à la Chapelle Sainte-Anne.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Maître-autel de la Chapelle Sainte-Anne

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

     

    J'ai remarqué aussi un très beau confessional.

    Les Pays baltes : Lituanie 1 - Vilnius

    Miglé nous emmène ensuite visiter le Musée de l'ambre, un incontournable de tous les voyages dans les pays Baltes : certains y feront des achats...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Au sous-sol, un "mini-musée" met en scène le processus de l'élaboration de l'ambre.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Le sous-sol correspond d'ailleurs au niveau de celui de la rue existant au 15ème siècle : on y préserve des découvertes archéologiques, comme les fours qui servaient à cuire les céramiques à l'époque.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Miglé nous explique tout sur l'ambre, depuis sa formation jusqu'à sa commercialisation.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    On nous y fera goûter de l'ambre imbibée dans de la vodka !

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Des loupes permettent de voir des morceaux d'ambre ayant inclus des insectes ou des végétaux lors de leur formation.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    On y trouve aussi une collection d'ambre archéologique car l'ambre est utilisé depuis la préhistoire.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Nous continuons notre balade en direction de l'église Sainte-Anne en passant près de la colline des Trois Croix qui commémorent les victimes du stalinisme.

    Les Pays baltes : Lituanie 1 - Vilnius

    Et voici l'église Sainte-Anne, une église catholique de style gothique tardif, toute en briques rouges, typique du nord de l'Europe.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Miglé nous fait remarquer que seules les lettres entrelacées (le S et le A) sur le portail de l'église permettent de l'identifier...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Avez-vous remarqué le ciel bleu : le beau temps arriverait-il enfin ?

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Une petit prière dans l'église Saint-François d'Assise du monastère des Bernardins, voisine de Sainte-Anne, sans doute...

    Le mobilier de bois est absolument sublime.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Au niveau de chaque pilier, un petit autel

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    J'ai flashé aussi sur les confessionnaux.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Derrière ce dernier, la chaire elle aussi baroque

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Avant de partir pour la visite du Château de Trakai, un coup d'oeil sur la place de la Cathédrale.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    On y trouve un socle supportant une statue du Duc de Gediminas qui fit de la Lituanie un état puissant au 14ème siècle. C'est lui qui a fait de Vilnius, la ville qu'il avait fondée, la capitale de la Lituanie. C'est également lui qui a empêché les Chevaliers teutoniques de prendre le contrôle de la Lituanie sous prétexte de christianisation...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

     La Cathédrale date du 13ème siècle mais son aspect actuel, de style néo-classique, est dû à une reconstruction. Elle est accompagnée d'un beffroi séparé.

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Le 23 août 1989, il s'y est passé un événement absolument extraordinaire : les habitants des trois pays Baltes ont fait une chaîne humaine longue de 687 kms entre Vilnius (ici, en Lituanie) et Tallinn (en Estonie) en passant par Riga (en Lettonie) pour réclamer leur indépendance auprès des soviétiques. Cette chaîne porte le nom de "Voie balte".

    2.000.000 de personnes tout de même...

    La chaîne humaine photographiée à Siauliai le 12 janvier 1990

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Une "tuile magique" a été scellée à l'endroit du début de la chaîne humaine : les lettres STEBUKLAS y sont gravées qui signifient "miracle".

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    Faire trois petits tours en marchant sur la plaque porte chance parait-il...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

    J'y ai posé les pieds...

    Circuit organisé dans les Pays baltes : 2 - Vilnius

     

    Pour continuer notre séjour en Lituanie, nous reprenons le car pour nous rendre à une trentaine de kilomètres de là, à Trakai, une petite localité de 5.000 âmes (ancienne capitale du pays au Moyen-âge) entourée d'eau située au bord du lac Galvé. C'est un lieu de promenade très prisé des habitants de Vilnius pour la fin de semaine.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    L'Office de Tourisme est construit en bois, à l'image de la plupart des maisons de la ville.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Voici la petite église (on dit "kenesa") karaïte de la ville : le karaïsme est un courant du judaïsme qui admet que chaque croyant peut interpréter personnellement le sens de la Bible, en restant toutefois au plus près du texte. Les karaïtes rejettent le Talmud et les rabbins.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    J'ai lu sur le net que l'on reconnait les maisons karaïtes à leurs trois fenêtres donnant sur la rue. Celle-ci est bien belle.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Comme vous pouvez le constater, il commence à pleuvoir... Vite vite, allons nous réfugier dans un restaurant karaïte de Trakai !

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Mais c'est quoi les karaïtes... ?

    La ville de Trakai est connue pour sa petite communauté de juifs karaïtes qui s'y sont installés depuis que l'un des Grands-Ducs de Lituanie, Vytautas, les a engagés (c'étaient des prisonniers venant de Crimée) pour la garde de sa forteresse au début du 15ème siècle.

    Une petite parenthèse : quand on parle du Grand-Duché de Lituanie, il faut entendre par là qu'il régnait sur le territoire actuel de la Biélorussie, de la Lettonie, de la Lituanie, de l'Ukraine ainsi que de certaines parties de l'Estonie, de la Moldavie, de la Pologne et de la Russie.

    Nous avons déjeuné justement dans un restaurant qui nous a servi un plat typiquement karaïte, le traditionnel "Kibinai", un chausson garni de viande hachée de mouton très parfumée, traditionnellement accompagné d'un bol de bouillon de poule.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

     Au dessert, on nous a servi un gâteau à la broche (ou "Sakotis"). Aussi appelé "tree cake" (gâteau arbre), il est constitué d’une pâte à gâteau classique cuite en tournant la pâte sur un cône devant une source de chaleur (souvent une cheminée). Il est surtout servi pour les mariages et/ou les grandes occasions.

    C'est un dessert que l'on trouve dans de nombreuses régions d'Europe et..., aussi en Aveyron mais je ne le connaissais pas.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Et maintenant, il est temps d'aller visiter ce pour quoi nous sommes venus à Trakai, à savoir son château médiéval édifié au 15ème siècle, sur une presqu'île, sous le Grand-Duc Vytautas pour résister aux attaques des Chevaliers teutoniques venus christianiser la Lituanie encore païenne.

    Pour le découvrir, il faut longer le bord du lac Galvé dont le nom signifie "tête" en lituanien (selon la légende, le lac ne pouvait dégeler au printemps que si l'on y avait jeté la tête des ennemis du Grand-Duc Vytautas...).

    En bordure de lac, encore des maisons de bois colorées qui jouissent d'une vue imprenable sur le château.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    C'est de cette esplanade que l'on peut prendre "LA" photo du château à ne pas manquer !

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    On peut varier les prises de vues...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    S'arrêter au passage pour faire du shopping dans les petites boutiques qui bordent le lac... Evidemment, on y trouve de l'ambre (mais ici on n'est jamais sûr qu'il soit vraiment authentique !)

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Les pédalos font un joli premier plan...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Si l'on veut faire un tour de barque sur le lac, il suffit de s'adresser à l'un des nombreux loueurs.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Il y a aussi des bateaux motorisés qui proposent la balade, avec impériale s'il-vous-plait !

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Avouez que pour 5 euros la demie-heure il y a de quoi se laisser tenter...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Mais..., en ce qui nous concerne, nous avons une visite guidée qui nous attend.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Comme vous le voyez, nous avons beaucoup de chance avec le temps qui s'est bien dégagé. 

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Laissant Philippe se reposer en attendant la visite guidée,

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Je fais le tour du château entouré d'eau...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    En cas d'attaque, cette passerelle était brûlée et le pont-levis relevé.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Des murailles impressionnantes, non ?
    Elles sont le fruit d'une reconstruction qui durera 25 ans à partir de 1952.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Le château avait été abandonné au 17ème siècle lorsque la peste et les guerres ont ravagé Trakai. Une maquette permet d'imaginer l'état de la forteresse au 19ème siècle et d'en comprendre le plan.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Nous voici à l'intérieur du château, autrement dit dans la basse-cour.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    La guide anglophone (dont notre guide, Yannick, traduisait les propos) nous a dit que la tour ronde à gauche a servi de prison. On voit flotter sur la tour carrée le drapeau du Vytis (le chevalier blanc de l'histoire de la Lituanie).

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Voici la partie du château que nous allons visiter : il s'agit du donjon. Il est séparé de la basse-cour par une passerelle et un pont-levis.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    A l'intérieur de cette grande bâtisse, le musée d'histoire de la ville.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai

    La cour intérieure est très impressionnante avec ses étages successifs bordés de balustrades de bois. Nous allons d'ailleurs en gravir plusieurs...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    La première salle dans laquelle nous entrons possède un superbe lustre en fer forgé.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Elle contient de véritables trésors.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Un vitrail moderne figure le chevalier Vytis et le château.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    On y trouve aussi une très belle collection d'armes moyenâgeuses.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Voici un portrait de Vytautas le Grand qui a fait construire le château de Trakai : il a règné de 1392 à 1430.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Nous y avons vu aussi des samovars en vermeil...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    et de curieux petits bâtons d'argent : ils servaient de monnaie d'échange à l'époque. Il suffisait d'en couper un bout pour payer son dû...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    On monte, on monte...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Une pièce présente tout l'historique de reconstruction du château depuis son état au début du 20ème siècle jusqu'à sa finition en 1987.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Nous avons aussi pu voir une reconstitution des intérieurs des deux communautés présentes à Trakai aux 14ème-15ème siècles : les tatars et les karaïtes.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Un intérieur karaïte

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Un intérieur tatar

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Fin de la visite...

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Le château de Trakai se vide des touristes du jour mais demain il en accueillera beaucoup d'autres. Il s'agit, après Vilnius, du lieu le plus visité en Lituanie.

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Circuit organisé dans les pays Baltes : 3 - Château de Trakai

    Une image de notre dîner du soir pour vous montrer que la nourriture y est appétissante.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    La betterave était ici accompagnée de hareng : une spécialité lituanienne.

    Les pays Baltes : Lituanie 2 - Château de Trakai et ville de Kaunas

    Suite de ce voyage dans les pays Baltes : La Lituanie - Kaunas et la Colline des Croix : ICI.


    votre commentaire
  • Nous rentrons tout juste des Pays Baltes, un voyage choisi par Philippe parmi une liste allant de la froidure des pays nordiques à la chaleur des pays du Maghreb ou de la Grèce, une liste que j'avais personnellement sélectionnée.

    Nous avons été ravis de cette semaine dans des pays où la chaleur vient plutôt des habitants eux-mêmes que des pays qu'ils habitent... Pour faire simple : nous n'avons pas eu chaud et notre séjour a été un peu arrosé (c'est un euphémisme) mais nous avons été très agréablement accueillis par la population locale.

    J'en viens aux généralités sur ces trois pays qui se considèrent parfois comme des frères (les lituaniens et les lettons) ou des cousins (les lituaniens et les estoniens) : ils ont des similitudes de par leur ancienne appartenance à la Russie soviétique mais chacun d'entre eux a gardé sa propre identité fondée sur de profondes racines culturelles.

    Au niveau des paysages, ces trois petits pays qui couvrent une superficie de 175.000 km² (1/3 de la France) possèdent beaucoup de similitudes : ils sont très plats (l'altitude maximale est de 310 mètres) couverts de forêts, de tourbières et de petits lacs.

    L'agriculture tient une place importante, surtout en Lituanie (15% de la population en vit avec 70% de terres arables où l'on cultive l'orge, le seigle, le blé, le lin, la pomme de terre, le chou, la betterave à sucre). On peut encore voir des chevaux de trait parfois... Une particularité : le lait n'est pas UHT, il est conservé au frigidaire par les habitants et doit être consommé rapidement.

    Côté industrie, on trouve la fabrication de machines-outils, d'électroménager, des raffineries, de la construction navale, de l'ébénisterie, du chocolat et des fertilisants.

    Evidemment, tout ce que je vais vous dire provient - en grande partie - des explications données dans le car par notre guide, Yannick, un jeune français ayant longtemps vécu en Lettonie et amoureux de ces pays baltes, explications dont il n'était pas avare : j'ai beaucoup apprécié tant son professionnalisme que sa gentillesse et son humour.

    ◄►◄►◄►◄►◄►

    On appelle Pays baltes les trois pays à l'est de la mer Baltique : la Lituanie, la Lettonie et l'Estonie. Un moyen mnémotechnique pour situer ces pays les uns par rapport aux autres : ils sont dans l'ordre alphabétique du nord au sud !

    Le mot balte est employé ici dans le sens géographique et non dans le sens linguistique puisque, si le lituanien et le letton sont des langues indo-européennes (dérivant du Sanskrit), l'estonien est une langue finno-ougrienne (les estoniens comprennent d'ailleurs le finlandais et se considèrent un peu comme leurs cousins même s'ils gardent des relations étroites avec les deux autres pays baltes).

    Comme vous le voyez, ces trois pays sont voisins de l'ancienne Russie soviétique dont ils ne se sont libérés qu'à la chute du mur de Berlin en 1989 suivie par l'effondrement du bloc de l'est. Ils font tous les trois partie de l'Europe depuis le 1er mai 2004, Europe à laquelle ils sont très attachés et qui les protège d'éventuelles nouvelles ingérences étrangères (la Russie a bien envahi la Crimée en 2014...), du moins l'espère-t'on : l'Otan veille.

    Voyage dans les Pays Baltes : Généralités

    Le mélange des populations

    Une donnée commune aux trois républiques due à leur histoire

    La Lituanie est bordée à l'ouest par la Russie (l'enclave de Kaliningrad) et la mer Baltique, au nord par la Lettonie, à l'est pas la Biélorussie et au sud par la Pologne : tous ces pays hormis la Lettonie ont joué un rôle dans son histoire.

    Ayant atterri à Vilnius, nous avons parcouru le pays selon le tracé ci-dessous.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Jadis plus peuplée, elle ne compte plus actuellement que 2.800.000 habitants (dont 675.000 dans la capitale, Vilnius) car la population décroit régulièrement. Ceci est dû à l'exode des jeunes de moins de 35 ans qui partent chercher du travail dans le reste de l'Europe depuis l'indépendance (principalement au Royaume-Uni, en Allemagne mais aussi en Norvège et en Irlande).

    Il y a très peu d'immigration mais parmi ceux-ci beaucoup d'ousbeks.

    La population est constituée par environ 80% de lituaniens, 10 de russes (restés sur place après la chute du mur), 10 de polonais (autrefois la Lituanie et la Pologne ne faisaient qu'un) et 0,5% de juifs (ce très faible pourcentage s'explique par la "solution finale" qui a décimé ce peuple à la dernière guerre). Il y a aussi des biélorusses et des ukrainiens.

    En dehors du lituanien, 80% de la population est russophone car beaucoup de lituaniens ont des ancêtres d'origine russe. Certaines personnes peuvent aussi parler le polonais.

    Le taux d'alphabétisation en Lituanie est de 100% et l'espérance de vie moyenne de 76 ans.

    ◄►◄►◄►◄►◄►

    La Lettonie est bordée à l'ouest par la mer Baltique, au nord par l'Estonie, à l'est par la Russie, au Sud par la Biélorussie et la Lituanie. La Russie a fortement influencé son histoire.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Entre 1991 et 2018, la Lettonie a perdu environ 38 % de sa population en raison d’un taux de fécondité faible et d'une forte émigration due au chômage (on parle de "fuite des cerveaux"). Elle compte actuellement 1.900.000 habitants dont 800.000 dans la capitale, Riga. Le problème se situe aussi dans le rapport du nombre d'hommes par rapport à celui des femmes : il y a 54% de femmes pour 46% d'hommes et cela pose un problème à la femme lettone en cas de divorce ou de décès du mari...

    Il y a une immigration russe (30% depuis l'annexion de la Crimée) car en contrepartie d'un achat immobilier ceux-ci peuvent obtenir un permis de séjour.

    Les langues parlées sont le letton, le russe, et l'anglais pour les jeunes générations.

    Le taux d'alphabétisation en Lettonie est de 100% et l'espérance de vie moyenne de 75 ans.

    ◄►◄►◄►◄►◄►

    L'Estonie est bordée en majeure partie par la mer Baltique ; sa plus proche voisine au delà de la mer est la Finlande avec laquelle elle entretient d'étroites relations. Elle a pour voisines la Russie à l'est et la Lettonie au Sud.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    1.300.000 habitants environ, c'est peu..., dû à un faible taux de natalité et à l'émigration due au chômage comme dans les deux autres pays baltes. Les russes représentent 30% de la population.

    On y parle donc l'estonien mais aussi le russe, le finnois, l'anglais et l'allemand.

    Le taux d'alphabétisation en Estonie est de 100% (c'est le pays où les technologies nouvelles sont le plus présentes dans la vie courante) et l'espérance de vie de 78 ans.

    Les salaires bruts
    Donnés par Yannick : j
    'ai trouvé d'autres chiffres sur internet pour les salaires moyens : peut-être ai-je parfois mal entendu... ?

    En Lituanie

    Salaire médian (50% ont plus, 50% ont moins) : 470 euros, Salaire moyen : 1900 euros, ce qui laisse à penser qu'il y a de très gros salaires, Salaire minimum : 290 euros. Le niveau de vie a tendance, nous a dit Yannick, à se niveler par le haut, contrairement à la France.

    En Lettonie

    Salaire médian : 530 euros, donc meilleur qu'en Lituanie qui reste le pays le plus pauvre des trois, Salaire moyen : 1900 euros (+ 7% en 2018), Salaire minimum : 320 euros.

    En Estonie

    Je n'ai pas relevé mais le niveau de vie est le meilleur des trois pays tout en restant bien inférieur à celui de la France : quand un français gagnait 40.000 euros par an en 2016 - Source INSEE -, un lituanien gagnait 10.000 euros, un letton gagnait 13.000 euros et un estonien 16.000 euros.

    Les religions

    La Lituanie est catholique à 80% et il y a 5% de russes orthodoxes. Il y a aussi quelques religions minoritaires (luthéranisme et judaïsme).

    La Lettonie est de religion luthérienne à 70% mais il y a aussi des minorités catholiques et d'orthodoxes.

    L'Estonie : la majorité des estoniens est luthérienne. Il n'y a qu'une toute petite minorité de catholiques et d'orthodoxes.

    La christianisation

    La vie humaine est apparue dans la Baltique environ 3000 ans avant J.-C. et aussi loin qu'on puisse remonter, les habitants de ces régions étaient païens : ils vouaient un culte aux forces de la nature en particulier. La christianisation va venir d'Allemagne où Albert, archevêque de Brême, fonde un ordre militaire, celui des Chevaliers Porte-Glaive, pour convertir les dernières populations baltes encore réfractaires. C'est lui qui fondera la ville de Riga, la capitale de la Lettonie. Les Chevaliers teutoniques (des moines soignant les soldats blessés à Jérusalem) viendront par la suite prêter main forte aux Chevaliers Porte-Glaive pour poursuivre leur oeuvre de christianisation.

    Des Chevaliers Porte-Glaive

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    On retrouve un peu partout dans les trois pays des châteaux-forts ayant été construits pour se défendre contre ces deux ordres quand ce ne sont pas des châteaux-forts construits par les Chevaliers eux-mêmes.

    Les occupations russe et allemande

    Les pays baltes ont une histoire très mouvementée.

    Durant 800 ans, entre 1200 et 1990, l'Estonie et la Lettonie demeureront presque continuellement occupées par des puissances étrangères, tandis que la Lituanie prospérera en s'alliant à la Pologne.

    Les occupations et influences des 19ème et 20ème siècles sont communes aux trois pays : tsariste, avant une période d'indépendance qui commence en 1918, puis on assiste à nouveau à une invasion soviétique en 1940 (par le biais du pacte germano-soviétique), suivie par l'occupation nazie en 1941 puis la reconquête soviétique en 1944, à l'issue de la guerre, qui conduit à une soviétisation forcée à partir de cette date et jusqu'en 1990.

    Concernant les populations juives, sur les 120.000 juifs de Lituanie seuls 10.000 survivront à l'holocauste. En 1937, il y a 95 000 Juifs en Lettonie, soit 5 % de la population. A la fin de la seconde guerre mondiale ils ne seront plus que 15.000. Avant la guerre, l'Estonie comptait 4.500 juifs. Après la guerre le pays est dit "judenfrei", c'est-à-dire libre de juifs. Actuellement la population s'est un peu reconstituée (3000 personnes).

    La Révolution chantante et les Daïnas

    Instrument séculaire de la résistance à la répression contre l'envahisseur allemand, scandinave et russe, le chant est pratiqué avec beaucoup de ferveur depuis le 16ème siècle. On recense plus d'un million de Daïnas, poèmes musicaux de la littérature orale (souvent composés et transmis par les femmes célébrant la nature). Les premiers festivals sont organisés tous les 5 ans à partir de la libération, en 1918. Mal vus par les soviétiques, ils constituent le vecteur du patriotisme à la fin des années 1980. En 1988, près du cinquième de l'Estonie, réuni sur le Pré des Chansons de Tallinn, brave les interdictions en entonnant le vieil hymne national Esti Hümm. Dès lors, les baltes se libèrent de l'URSS avec leur cordes vocales : on ne peut pas tirer sur une foule qui chante !

    Une idée à donner aux Gilets Jaunes, non ? Même s'il s'agit plutôt des Black Blocs...

    Le recueil de Daïnas connu sous le nom de « Vitrine à chants » est inscrit au programme de Mémoire du monde de l’UN­ESCO.

    Exemples de Daïnas lettones : comme vous le voyez, ce sont toujours des petits quatrains.

    "J'ai filé le lin du maître,
    Fin le coton du maître

    C'est que, je le sais bien,
    Il ne supporte rien qui gratte."

    ◄►◄►

    " De loin j'ai reconnu
    Ma fiancée élancée
    La poitrine couverte d'argent
    Les doigts chargés de bagues"

    ◄►◄►

    "Basse est la porte de mon fiancé
    Basse est sa maison
    J'y suis entrée accroupie
    Et dans la chambre à quatre pattes"

    L'or jaune de la Baltique

    L'ambre est un dénominateur commun aux trois pays baltes : il s'agit d'une résine secrétée par des conifères il y a des millions d'années et qui s'est fossilisée. Tendre et plus ou moins translucide, cette résine contient souvent des bulles d’air et des inclusions animales (fossiles d’insectes) ou végétales, raison pour laquelle il a été associé à la jeunesse éternelle. Il est utilisé comme bijou et comme objet d'art depuis la préhistoire. Les Celtes l'ont beaucoup utilisé sous forme de perles. Dans l'antiquité, la route de l'ambre reliait la Baltique à la Méditerranée. On en trouvait aussi dans la Rome antique et même en Egypte. 

    L'ambre posséderait des propriétés thérapeutiques (il aurait une action bénéfique sur les voies respiratoires, arrêterait les saignements de nez, aiderait à lutter contre la dépression et l'angoisse...).

    On récolte surtout l'ambre après les fortes tempêtes en bord de mer car il flotte sur l'eau salée.

    Il y a plusieurs couleurs d'ambre.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités 

    L'ambre Bleu est rare et il n'est pas présent en mer Baltique. L'ambre Rouge est aussi appelé ambre Cognac. L'ambre vert, le plus jeune, est l'un des plus rares (2%). L'ambre blanc (ou Royal), qui ressemble à de l'ivoire, est vieux de 40 millions d'années. L'ambre translucide ou ambre miel (10%) contient souvent des inclusions. L'ambre noir est très impur et fragile. L'ambre jaune est le plus fréquent (70%).

    Il ne faut pas confondre tous ces ambres avec l'ambre gris qui est une concrétion intestinale des cachalots (on l'appelle aussi "vomi de baleine") provenant de l'interaction des sécrétions biliaires et des aliments que les cétacés ingèrent. On en fait des cosmétiques.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Une institution : le sauna

    Une maxime dit : "La première année, l'estonien construit son sauna, la deuxième année, il construit sa maison autour".

    Vous le savez, il s'agit d'une cabine de bois dans laquelle on fait chauffer des pierres à 80°C : cela permet d'éliminer les toxines en dilatant les pores, d'accélérer la circulation sanguine et de rendre la peau plus douce. Il faut régulièrement verser de l'eau sur les pierres pour qu'elles dégagent de la vapeur sèche : celui qui tient la louche est honoré... Pour y aller il faut être en tenue d'Adam ou d'Eve (ou n'avoir qu'une serviette autour des reins) mais porter un chapeau de feutre car la vapeur abîme les cheveux. Après avoir bien transpiré, il faut prendre une douche froide : brrrrr....

    En Lettonie, le sauna s'appelle le Pirts : en sus de la vapeur, on se fouette avec des branches de bouleau ou de chêne, ces assemblages de branchages ressemblant aux balais de sorcières des contes de fées...

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Les habitants des Pays baltes en sont fous : l'endroit peut même servir aux repas d'affaires !

    C'est aussi un endroit où les mères peuvent accoucher car il est stérile. On y conserve aussi le corps des défunts nous a dit Yannick mais j'avoue que j'ai un peu peur que ça sente vite mauvais, non... ?

    La cuisine

    La cuisine balte est une cuisine familiale qui emploie comme principaux ingrédients la pomme de terre (elle est très souvent bio et excellente), la tomate, le concombre, la betterave, le chou. Côté viandes, on trouve souvent le porc ou la viande blanche, et pour les poissons il y a naturellement les harengs - souvent accompagnés de crème aigre, les sprats, le saumon).

    Côté boissons, la bière est à toutes les tables et... la vodka aussi parfois !

    Pour le pain, on le trouve souvent noir et au seigle.

    Les spécialité lituaniennes auxquelles nous avons goûté :

    Les Kibinai (d'origine karaïte, une minorité de la Crimée) sont des chaussons à base de mouton et d'oignon. Nous en avons goûté avec un bol de bouillon de volaille, c'est excellent.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Le Sakotis est un gâteau à la broche traditionnel polonais-lituanien. il est cuit en tournant la pâte sur un cône devant une source de chaleur (cheminée). Il s’agit d’un gâteau composé de beurre, de blancs d’œufs et de jaunes, de farine, de sucre et de crème, cuit à la broche dans un four ou au feu de bois. Nous avons aussi eu l'occasion d'en manger. C'est amusant.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Les spécialités auxquelles nous avons goûté en Lettonie :

    Les sprats ou anchois de Norvège

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Le bortsch est une recette de plusieurs pays slaves d'origine ukrainienne. C'est une soupe souvent rouge car elle contient de la betterave, du chou, des pommes de terre, des carottes, des oignons, de la tomate, mais aussi de la viande (poulet, boeuf, porc). On le mange avec de la crème aigre.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Nous n'avons pas goûté particulièrement de spécialités estoniennes, sinon que nous avons continué de manger du hareng de la Baltique (élu poisson national) à la crème accompagné de pommes de terre.

    De façon générale, nous avons bien mangé dans les Pays baltes.

    Les cigognes

    C'est un animal emblématique de la Lituanie et de la Lettonie : nous avons vu beaucoup de nids (les cigognes sont parties à cette époque).

    Il y en a 2000 blanches et 1000 noires.

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Une cigogne peut faire - ailes déployées - 2,15 mètres d'envergure et pèse, selon son âge, de 2,3 kgs à 4,4 kgs. Son espérance de vie et de 20 à 30 ans.

    Elles ont un régime carnivore : elles mangent des reptiles, des amphibiens, d'autres oiseaux, ou des insectes.

    Les cigognes sont monogames mais changent de partenaire plusieurs fois dans leur vie. Leur nid fait 1 mètre de profondeur et 1,50 mètre de diamètre. Il pèse de 60 à 250 kgs, voire plus.

    C'est avec leur nid que les mâles attirent les femelles : elles le construisent le plus douillet possible... La femelle couve pendant 30 à 34 jours. Il y a une couvée par an en principe. Le petit pèse 75 grammes à la naissance et un mois et demi plus tard il aura atteint les 3 kgs.

    Lors de la migration post-nuptiale, les petits prennent leur envol pour les pays chauds accompagnés de leurs parents : les cigognes passent par la Crimée, la Grèce, le détroit du Bosphore en direction de la Turquie puis c'est le passage par l'Egypte pour rejoindre l'Afrique du sud ou alors, si elles passent par le détroit de Gibraltar, c'est pour aller en Afrique sub-saharienne.

    Les oiseaux quittent leurs quartiers d'hivernage entre la mi-février et la fin mars pour rejoindre l'Europe.

    Les proverbes : ils reflètent la mentalité des gens.

    En Lituanie

    Tant qu'on vit, on s'instruit, et pourtant on meurt bête.

    Il n'y a pas de plus méchant diable qu'un paysan qui devient seigneur.

    Celui qui mange bien, travaille bien. A méditer...

    En Lettonie

    Un visage souriant est la moitié d'un repas

    Une fois le pain rompu on ne peut pas le remettre ensemble

    Il n'y a pas de femme moche, juste pas assez de vodka ! Celui-là est très drôle !

    En Estonie

    La forêt est le manteau du pauvre.

    On a vu des chiens mourir pour leur maître, pas le contraire. Vu juste !

    On ne confie pas des poules à un renard.

    Le verger d'une femme pauvre est dans son corsage et son champ dans son tablier.

    Les oiseaux symboles

    La cigogne blanche en Lituanie (de nombreux contes, légendes et films portent son nom)

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    La bergeronnette blanche en Lettonie (fréquemment cité dans les chansons)

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    L'hirondelle rustique en Estonie (il est dit que celui qui tuera une hirondelle deviendra aveugle.)

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Les nouvelles technologies

    Elles sont très développées dans les trois pays mais c'est l'Estonie qui en est le champion : on y fait tout par internet.

    Les drapeaux des trois républiques

    Circuit organisé dans les Pays Baltes : 1 - Généralités

    Le drapeau de la Lituanie est jaune, vert et rouge.

    Le jaune comme les blés et le soleil (symbolise la lumière et le bonheur),

    Le vert comme les forêts (symbolise la liberté et l'espérance),

    Le rouge comme l'amour de la patrie, le courage (symbolise le sang versé).

    ◄►◄►◄►

    Le drapeau de la Lettonie est rouge grenat, blanc et rouge grenat.

    ◄►◄►◄►

    Le drapeau estonien est bleu, noir et blanc.

    Le bleu pour le ciel, la mer et les lacs (symbolise la foi, la fidélité, le dévouement), le noir pour les forêts (symbolise le passé sombre de ce peuple) et le blanc pour la neige.

    ◄►◄►◄►

    Yannick nous a dit qu'il se pourrait que d'ici 2050 les trois pays baltes s'unissent pour faire les Etats-Unis baltes.

    On va surveiller...

    Pour voir la suite du voyage, cliquer ICI.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique