• Voici comment se présentait Le Barcarès au début du 20ème siècle.

    Le barcares paillottes internet

    Le Barcarès départ des bâteaux de pêche

    Et voici la vue que nous avions cet été depuis la terrasse de l'appartement que Guy, mon cousin de Claira, nous a gentiment prêté à Port-Barcarès Finies les barques de pêcheurs : place aux plaisanciers !

    Côté mer, on entend cliqueter les mâts des voiliers ou piailler les nuées de piafs qui élisent domicile pour la nuit chaque soir dans les palmiers,

    Le Barcares vue sur le port

    C'est de ce côté que le soleil se lève éclairant les bateaux des pêcheurs de calamar.

    Le Barcarès Lever de soleil 2

    De l'autre côté de l'appartement, la vue sur l'étang de Leucate n'en est pas moins belle surtout au coucher du soleil. Un régal pour le photographe amateur que je suis ! 

    Le Barcares coucher de soleil côté chambre

    Et c'est comme ça tous les jours...

    Le Barcarès Coucher de soleil 1

    De ce côté, c'est majoritairement le port des bateaux à moteur, ceux qui passent sous le pont séparant l'étang de la mer sans avoir à démâter et c'est aussi ici que se trouve le bâteau de Michel qui gentiment, comme il en a l'habitude à chaque fois que nous venons dans la région, nous fait faire un ou deux tours de bateau : Michel, s'il n'existait pas, il faudrait l'inventer ! Ici, aux commandes avec son frère, Guy, toujours heureux de faire un petit tour de bateau depuis qu'il a dû revendre le sien par sécurité.

    Le Barcarès en bateau Guy et Michel

    Tiens : changement de frère ! Eh oui, Roger est aussi parmi nous...

    Le Barcarès en bateau Roger Michel et moi

    La balade en bateau, c'est souvent l'occasion d'aller jusqu'au Lydia, ce gros paquebot faisant autrefois la liaison Beyrouth-Marseille et désarmé en 1967. Depuis 1974, il est en cale sèche sur la plage et servait jusqu'à l'an dernier de Boîte de nuit et de Casino (avant qu'un autre casino n'ouvre à Leucate, lui faisant trop forte concurrence).

    Le Barcarès en bateau devant le Lydia

    de plus près (grâce à internet...)

    Le-Barcares-Le-Lydia-internet.jpg

    La ballade en mer, c'est aussi l'occasion pour Michel de faire des pointes de vitesse...


    et pour moi celle de me baigner dans des flots limpides en pleine mer
     

      Le-Barcares-Moi-nageant.JPG

    quand je ne vais pas le faire sur la plage, voisine elle aussi de l'appartement.

    Le matin, j'y suis seule à cette époque de l'année...

    Le Barcarès La plage

    Bref, au Barcarès, il fait bon, fait bon, fait bon...

    La forteresse de Salses n'est qu'à quelques kms de Port-Barcarès et nous décidons d'aller la visiter. Il s'agit d'une construction du XVème siècle du Roi d'Espagne destinée à défendre la frontière nord des nombreuses invasions françaises. Elle a résisté vaillament à tous les assauts des ennemis grâce à des murs de 10 mètres d'épaisseur construits en contrebas du sol (la dissimulant ainsi aux yeux et aux tirs de l'adversaire) ainsi qu'à une démolition décidée et reportée à maintes reprises (quand le Roussillon est repris par les français, l'intérêt d'un fort-frontière disparait mais le coût de la démolition, vue l'épaisseur des murs est prohibitif...)

    Salses Forteresse internet

    Une visite guidée est organisée chaque matin, à la fraîche.

    Ca tombe bien, nous venons juste d'arriver !

    Salses le groupe

    Les douves

    Salses-vue-sur-les-fosses.JPG

    Vue générale de la cour intérieure

    Salses vue d'ensemble cour intérieure

    Le donjon

    Salses donjon contre plongée

    Le grenier à jambons

    Salses grenier à jambons

    En haut du mur,

    deux orifices pour accueillir les invités avec de l'eau bien... tiède (bouillante) !

    Salses-orifices-a-eau-bouillante-copie-1.JPG

    Si l'on se dirige plus vers l'intérieur du pays et en direction de l'Aude, il y'a aussi les châteaux cathares à découvrir. Mais avant tout, un petit arrêt à Maury s'impose.

    Maury Village

    Tiens, les ânes sont sortis aujourd'hui... (avouez que le gris est plus vrai que nature !)

    MauryL'âne et moi

    Notre cave à nous n'est pas encore complètement pleine (mais ça ne va pas tarder...)

    Comme d'hab, je me dévoue pour goûter le Maury 1995...

    Maury--1-.JPG

    Puis, c'est la montée en voiture vers le château de Quéribus par une route en lacets fort jolie dans un paysage très sauvage.

    Quéribus La route qui monte au château

    Et là, il faut laisser la voiture... et chausser ses tennis (enfin, ceux qui le veulent bien).

    Où commence la construction ? Où s'arrête-t-elle ?

    Quéribus Montée sentier

    On voudrait cacher le château qu'on ne s'y prendrait pas autrement !

    Quéribus Le château de près

    Une petite halte avant d'attaquer la montée d'escalier

    Quéribus Philippe

    Vous remarquerez les tennis

    Quéribus Moi en haut

    Ca monte raide me direz-vous...

    Quéribus Montée d'escalier

    Mais en haut, on ne regrette pas l'effort : un paysage à couper le souffle à 360° à la ronde naturelish !

    Quéribus Arète vue du château

    Au passage, on visite le donjon

    Quéribus le donjon

    avec sa "salle au pilier" de style gothique primitif dont la voute repose sur un puissant pilier s'épanouissant en palmier.

    Quéribus Salle de la colonne

    Le village en bas à droite, c'est celui de Cucugnan : vous savez, le curé d'Alphonse !

    Ca tombe bien car nous y allons de ce pas.

    Quéribus Peyrepertuse et Cucugnan 2

    Cucugnan Le village

    Les ailes de mon moulin...

    Cucugnan Ailes de moulin

    Cucugnan Les toits

    Cucugnan Philippe

    l'église du village et au loin le château de Quéribus

    Cucugnan Eglise et château de Quéribus

    Ecoutez Fernandel 

    dans la nouvelle (de Joseph Roumanille, cet illustre inconnu...) traduite du provençal par Alphonse Daudet et publiée dans "Les lettres de mon moulin"

    Pour les paresseux qui n'auraient pas le courage d'écouter cette nouvelle truculente, le résumé de l'histoire : Monsieur Martin, le curé de Cucugnan trouve que ses ouailles ne fréquentent pas assez ses confessionaux. Il les sermonne donc un beau dimanche matin après l'Evangile leur contant un soi-disant rêve lui ayant révélé qu'aucune bonne âme parmi les habitants de Cucugnan n'a été retrouvée ni en Paradis ni au Purgatoire... Il se propose donc de les confesser tous autant les uns que les autres pour racheter leurs pêchés...

    Au prochain séjour dans le Roussillon, nous irons là ! (photo prise depuis le château de Quéribus)

    Quéribus Peyrepertuse et Cucugnan modif
     
    Mais ceci sera une autre histoire.

    votre commentaire
  • Vacances au Canada du 4 au 19 juin 2010

    Cette fois-ci, ça y est : nous allons rencontrer la famille d'André !

    Son papa, Marcel, habite à Laval, en banlieue de Montréal. Il y a construit sa maison lui-même quand il avait une trentaine d'années, à son arrivée au Canada, et il y vit toujours à plus de 90 ans. Un petit air de ressemblance, non ?

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--270-.jpg

    Voici le circuit qu'il a fabriqué dans sa jeunesse et qui trône dans le sous-sol.

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--256-.jpg

    Et voici la maison de Laurent (l'aîné de ses deux frères) et de Sylvie, sa femme qui nous ont gentiment invités à dîner. Ils habitent aussi la banlieue de Montréal mais dans un autre quartier. Comme tous les canadiens, ils sont amoureux de leur jardin  et ils ont bien raison : tout y est tiré au cordeau ! (vous remarquerez qu'ici il n'y a pas de clôture)    

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--822-.jpg

    Evelyne entourée par Sylvie et par Michelle, la soeur d'André.

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--341-.jpg

    Laurent

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--344-.jpg

    Une petite soirée bien sympathique ma foi

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--350-.jpg

    Nous sommes aussi allés chez Michelle qui habite Montréal même, sur un boulevard aussi long je pense que la rue de Vaugirard à Paris si bien qu'on le nomme est ou ouest ! L'escalier extérieur qui donne sur le jardin de l'immeuble est bien typique.

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--586-.jpg

    Michelle, elle est super sympa et je suis ravie d'avoir fait sa connaissance ! Depuis peu, elle est "fan" de mon blog...

    Ici, elle nous invite dans un très bon restaurant "le Bistro des moulins ", dont la terrasse surplombe la rivière des Prairies, non loin de chez elle.

    Bistro-des-moulins.jpg

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--291-.jpg

    Une autre promenade avec Michelle sur les bords de l'eau

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--815-.jpg

    Nous sommes aussi allés voir Edouard (le second frère d'André) et Nathalie, sa femme, qui habitent eux aussi dans la banlieue de Montréal.

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (604)

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--606-.jpg

    Et puis, pour terminer en beauté, Evelyne a invité toute la famille à dîner autour d'un buffet froid au chalet !

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (751)

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (769)

    Edouard est venu avec sa Chevrolet des années 80 dans laquelle il nous a fait faire un tour...

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (709)

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--730--copie-1.jpg

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (760)

    et Laurent, lui, avait pris une voiture de sport pas "dégueu" non plus... Comme quoi, les canadiens peuvent être amoureux de belles canadiennes mais aussi de belles américaines !

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--749--copie-1.jpg

    Laurent et Sylvie avec Patrice, le fils de Michelle

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (785)

    Il y avait aussi Claudine, l'amie de Patrice, jeune et jolie.

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--799--copie-1.jpg

    Le lendemain hélas, c'est la fin de ce beau voyage...

    Vite vite Phlippe : ne te cache pas derrière la moustiquaire. il faut signer les cartes postales !

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (24)

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (807)


    votre commentaire
  • Vacances au Canada du 4 au 19 juin 2010

    Aujourd'hui, nous allons visiter Montréal.

    Premier objectif : le biodôme, un musée unique au monde (dit la publicité). Hélas, trois fois hélas, il est en grève pour une durée illimitée ! Avouez que ce n'est pas de chance... (comme quoi il n'y a pas que les français qui soient des râleurs nés !)

    Je vous laisse découvrir sur leur site ce qu'on aurait pu voir...


    Le bâtiment ultra moderne qui l'abrite date des jeux olympiques de 1976. Il s'agit en fait de l'un des bâtiments de l'ancien complexe olympique : le vélodrome. Faute de pouvoir visiter ce musée, nous décidons de profiter de l'occasion pour monter en haut de la tour penchée... : non, pas celle de Pise, celle de Montréal, qui est aussi la plus haute tour inclinée au monde et d'où l'on a une vue à 360° sur toute la ville.

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (374)

    Un ascenseur ultra rapide nous conduit au sommet à la vitesse de 2,8m/sec.

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (392)

    De là-haut, on peut voir le Saint-Laurent enjambé par le pont Jacques Cartier. Dommage qu'aujourd'hui le temps soit à la brume...

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (386)

    les gratte-ciels du centre au téléscope

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (385)

    Puis, nous prenons le métro pour rejoindre le centre ville. Là, nous visitons, avec un guide, l'admirable  Basilique Notre Dame bâtie à l'emplacement d'une petite chapelle érigée lors de la fondation de la ville au XVIIème siècle.

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--432--copie-1.jpg

     La décoration intérieure rapelle singulièrement celle de la Sainte-Chapelle à Paris, Qu'en dis-tu Philippe ? 

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (447)

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (462)

    La chaire, qui est vraiment magnifique, est ornementée des statues de Saint Jérémie (dont voici un détail) et de Saint Jéséquiel en bois sculpté.

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--452-.jpg

    La chapelle Notre Dame du Sacré Coeur ayant brûlé en 1978, elle est reconstruite à l'identique sauf en ce qui concerne le choeur qui reçoit un traitement moderne superbe.

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (458)

    Nous continuons la visite de la ville mais hélas la pluie est au rendez-vous ce jour-là et nous empêche de flâner dans les rues pourtant bien sympathiques.

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (477)

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (480)

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (487)

    Il faudra décidément revenir !

    Le lendemain, nous nous rendons sur le Mont Royal à l'Oratoire Saint-Joseph en compagnie de Michelle, la soeur d'André qui nous a rejoint pour la journée, et qui nous aide à repérer les lieux. L'environnement est très impressionnant : les villas sont toutes plus belles et cossues les unes que les autres et cette fois-ci, pas en bois, mais bien en pierre de taille.

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (504)

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (505)

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (573)

    Nous arrivons à l'Oratoire par un chemin un peu détourné qui nous montre l'église de dos, entourée d'échafaudages dus à des travaux de restauration actuels.

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--512-.jpg

    Par devant, le bâtiment me fait un peu penser au Sacré Coeur avec ses 99 marches qui donnent accès à l'église (parfois gravies à genoux par les pélerins qui viennent s'y recueillir).

    Oratoire-Saint-Joseph.jpg

    L'intérieur est tout à la fois grandiose et sobre.

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (525)

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (563)

    Une chapelle votive réunit tous les ex-voto que les pélerins ont laissé en signe de reconnaissance pour leur guérison (2 millions de visiteurs par an s'y pressent chaque année). 

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (566)

    Une chapelle avait été érigée au préalable en 1904, sous l'impulsion de Frère André qui éprouvait une réelle adoration pour Saint Joseph, le père du Christ. Cette chapelle devenant trop petite en regard au nombre de fidèles qui venaient s'y recueillir, Frère André fit construire une crypte puis l'église actuelle qui date de 1924.

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (557)

    la chapelle initiale

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--546--copie-1.jpg

    Saint Joseph dans la crypte de l'église

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--570-.jpg

    Un très beau chemin de croix grandeur nature (oeuvre du sculpteur montréalais Louis Parent dans les années 50) permet d'avoir une belle vue sur la ville depuis les jardins de l'Oratoire. Ici, Les apôtres endormis durant l'agonie du Christ. 

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--537-.jpg

    vue-depuis-les-jardins-de-l-oratoire-2.JPG

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--534-bis-.jpg

    à la sortie du jardin, toujours en retard...

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--530-.jpg

    Au revoir Montréal !

     


    votre commentaire
  • Vacances au Canada du 4 au 19 juin 2010

    Nous voici arrivés dans les Laurentides à Sainte Marguerite du lac Masson, près de Sainte Adèle. André y a loué depuis Rouen un chalet bien sympathique perdu au milieu d'une forêt de sapins. Prévu pour 10 personnes, nous devrions y être à l'aise tous les 4...

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (492)

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (14)

            Sainte Adèle Jours 10 à 15 (17)

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (27)

    Nous avons parfois de la visite, comme ces deux piverts qui s'en donnent à coeur joie dans le tas de bois coupé...

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (808)

    ou ce petit écureuil qui vient grignoter nos miettes de pain intentionnellement abandonnées !

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (813)

          Bref, c'est la nature dans toute sa splendeur et le calme assuré.

    Nous ne sommes pas très éloignés de la station touristique du Mont Tremblant et nous décidons donc d'aller nous y promener. Le temps est toujours au  beau fixe, comme depuis le début de notre voyage d'ailleurs : il faut en profiter ! Ce n'est pas la première fois que nous passons devant un golf (ils y en a pléthore au Canada) mais celui-ci est trop beau pour ne pas valoir un arrêt-photo.

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--71-.jpg

    Le Mont Tremblant, c'est la station de sports d'hiver des Montréalais et c'est aussi un lieu de villégiature prisé en été car au bord d'un lac. Au niveau décoration, c'est un peu le Disneyland des Laurentides : d'un kitch pas possible mais très photogénique !

    Mont-Tremblant.jpg

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (121)

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (110)

    On se croirait dans un village de poupée !

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (116)

    Un écureuil nous fait son cinéma.

    Et que je te casse la graine et que je te casse la graine...

    P1020647

    Une vraie star !

    P1020652

    Si vous regardez cette vidéo jusqu'au bout, vous ne serez pas déçus...


    Bon, comme d'hab, tout est en passe de fermer à l'heure où nous y arrivons... (la prochaine fois il faudra se mettre à l'heure canadienne !)

     Tout ? non : pas de répit pour le Père Noël qui a ouvert son atelier !  D'ailleurs, des boutiques de décorations de Noël, il y en a dans toutes les villes et dans tous les villages que nous avons visités ou presque : c'est une véritable institution et je pense qu'on doit y trouver son bonheur sans peine, vu comme elles sont achalandées.

    Un moyen sûrement pour les canadiens de réchauffer l’atmosphère de leurs maisons pendant le long hiver...

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (106)

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (108)

    Vue sur le lac... depuis internet !

    3587108721_79a43023fd.jpg

    de l'autre côté de la route, de très beaux pois lupins en chair et en os

    Sainte Adèle Jours 10 à 15 (130)

    Le retour au chalet se fait en faisant un détour pour voir un pont couvert, le pont Prud'homme. Rapelez-vous ! Sur la route de Madison : les Etats-Unis ne sont pas loin...

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--161-_modifie-1.jpg

    mon Clint à moi !

    Sainte-Adele-Jours-10-a-15--158-bis-.jpg

    Allez, j'arrête là mes sottises... mais je voulais vous montrer l'intérieur du pont.

    La suite de ce feuilleton en images très prochainement...

    (apparemment, j'ai une nouvelle adepte !)

     


    votre commentaire
  • Vacances au Canada du 4 au 19 juin 2010

    Le lendemain, nous prenons la route de Québec où nous séjournerons deux nuits. 300 kms d'une autoroute en travaux (à 100 kms/h)    à travers les forêts de sapins...

    P1020361.JPG

    Nous sommes logés à Sillery, en proche banlieue, dans un gîte situé en bordure du Saint-Laurent. Bon, c'est vrai : entre la maison et le fleuve, il y a la route...

    Québec Jour 9 (1)

    Québec Jour 9 (5)

    L'après-midi n'étant pas terminée, nous décidons d'aller voir les  Chutes de Montmorency. Elles sont plus hautes (mais moins larges) que les chûtes du Niagara d'où leur moins grande réputation, et pourtant, elles valent la visite. Deux solutions pour aller en haut des chûtes. Soit prendre un petit escalier de bois , soit monter en voiture. Le soir tombant et pour pouvoir profiter au maximum du soleil couchant, nous optons pour la deuxième solution, non sans avoir fait au préalable quelques photos destinées à immortaliser notre passage ici.

    Québec Jour 8 (147)

    Le pont suspendu qui traverse les chutes a une histoire : l'un des points d'ancrage des quatre piliers ayant cédé peu après l'inauguration de la passerelle en 1856, 3 personnes trouvèrent la mort. Une pancarte rassure les visiteurs sur la solidité des amarrages actuels...

    Québec Jour 8 (168)

    C'est vrai que c'est haut !

    Québec Jour 8 (170)

    André, qui nous attend sur le parking, surprend un raton laveur bien gourmand et pas du tout farouche...


    Le lendemain, c'est la découverte de Québec. Nous rentrons dans la ville par la porte Saint-Jean après avoir longé les fortifications qui ceignent la vieille ville.

    Québec Jour 8 (13)

    La capitale de "la belle province" a des rues très colorées.

    Québec Jour 8 (21)

    Le pas des chevaux tirant les calèches des touristes martèle le macadam.

    Québec Jour 8 (126)

    La statue de Samuel de Champlain, fondateur de la ville, fait face au fleuve.

    Québec statue Champlain

    On ne peut visiter Québec sans arpenter la "Promenade des Gouverneurs". 

    P1020488

    Au bout de la promenade se tient le "Château Frontenac" dont les élégantes tourelles dominent le Saint-Laurent, ce qui permet aux clients de cet Hôtel 5* d'avoir une vue plongeante et également imprenable sur le fleuve depuis leur chambre.

    Québec Jour 8 (54)

    Québec Jour 8 (102)

    La visite du Château Frontenac se fait avec des guides, costumés pour l'occasion, qui font découvrir aux touristes l'imbroglio des kilomètres de couloirs désservant les chambres.

    Nous entrons également dans la salle de bal qui peut accueillir jusqu'à 600 convives.

    Québec Jour 8 (120)

    Québec Jour 8 (87)

    Juste un petit lustre en cristal...

    Québec Jour 8 (88) 

    A l'autre extémité de la promenade se trouve la Citadelle dont nous avons fait le tour non sans avoir monté au préalable quelques 310 marches...

    Quebec-Jour-9--153-.jpg

    La vue sur le Saint-Laurent y est spendide.

    Quebec-Jour-9--134-.jpg

    Nous assistons à la navigation des traversiers entre Québec et Lévis.

    Quebec-Jour-8--57-.jpg

    Et nous voici enfin parvenus à l'entrée de la Citadelle : ouf !

    Quebec-Jour-9--144-.jpg

    Québec, c'est aussi le quartier de la Place Royale où il fait bon flâner,

    Québec Jour 9 (95)

    Québec Jour 9 (97)

    Québec Jour 9 (160)

    Québec Jour 9 (99)

    les ruelles en escaliers joliment fleuries,

    Québec Jour 9 (117)

    la rue du Petit-Champlain aux nombreuses boutiques et restaurants de style "bistro", à la française. Nous y avons dîné... à 17h30 ! au "Cochon Dingue", le restaurant à la mode, pour être sûrs d'y trouver une bonne table !

    Québec Jour 9 (109)

    Québec Jour 9 (164)

    Le lendemain, nous décidons de sortir de la ville pour aller visiter le village huron  de Wendake situé à une dizaine de kilomètres au nord de Québec. Au passage, nous passons près de la chute Kabir Kouba (le serpent d'argent en huron) alimentée par la rivière Saint-Charles.

    Québec Jour 9 (15)

    Les sentiers-nature sont toujours très bien aménagés au Canada et André, quoique se ressentant encore un peu de sa blessure, peut nous y accompagner.

    Québec Jour 9 (17)

    Québec Jour 9 (22)

    Au bord de la rivière, une grande fresque rappelle le passé des autochtones habitant cette petite ville depuis 300 ans maintenant...

    Québec Jour 9 (30)

    Québec Jour 9 (31)

    Bon : soit on est nuls en orientation, soit la visite du village n'a pas lieu à cette date... En tout cas, on n'a pas vu plus d'indien que de beurre en broche !

    Les maisons du village n'ont rien de particulier sinon que les parcartes des rues portent une double indication avec les noms des chefs indiens qui l'ont gouvernée.

     800px-Wendake-Québec

    Québec Jour 9 (73)

    P1020574

     

    Le hall de l'Hôtel-Musée voisin (en forme de tipi) présente une exposition qui permet d'avoir un aperçu de la faune locale et de l'artisanat.

    P1020570

    Quebec-Jour-9--50-.jpg

    P1020555

    Voici la hauteur réelle d'un orignal. Heureusement qu'il est empaillé !

    P1020552

    et voici sa vision de nuit de la forêt

    P1020556

    P1020558

    Connaissez-vous les attrapeurs de rêve ?

    Selon une légende indienne, ils sont censés conserver les belles images de la nuit et brûler les mauvaises aux premières lueurs du jour... Joli, non ?

    P1020563

    Au retour, arrêt essence dans une station d'autoroute où des "fanas" de belles américaines se sont réunis.

    Québec Jour 8 (187)

    Quebec-Jour-8--193-.jpg

    Pas la peine de rêver, Philippe : elle ne rentrerait pas dans ton box !

    Québec Jour 8 (195)

    Nous voici arrivés à l'ultime étape de ce périple outre-atlantique. Nous allons maintenant rejoindre Montréal où habite la famille d'André et j'ai vraiment hâte de les rencontrer tous !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique