• Circuit en étoile à Madère : Vannerie et levadas

    Si vous avez loupé le premier épisode de notre circuit en étoile "Au coeur de Madère", cliquez ICI.

    Aujourd'hui dimanche, l'animateur de "Top of Travel" a prévu une réunion d'information pour tous les nouveaux arrivants venant, soit de Paris comme nous, soit de Nantes, suivie d'un apéro (un petit verre de Madère bien sûr).

    Il nous présente la semaine dont l'organisation a été changée par rapport au programme que nous avions reçu mais dont le contenu reste identique. Nous avons trois demi-journées et deux journées entières en "voyage organisé" (un car de 50 places est mis à notre disposition à cet effet avec un guide francophone), le reste du temps nous nous organisons à notre gré pour faire d'autres visites, sachant que "Top of Travel" propose bien sûr moult excursions moyennant pépettes...

    Ce n'est donc que l'après-midi que commence véritablement notre découverte de l'île avec au programme la visite d'une fabrique de vannerie dans le village de Camacha et une petite "randonnée" dans les levadas, ces canaux d'irrigation qui amènent l'eau du nord vers le sud de l'île (levada en portugais signifie "amener").

    Camacha se trouve à une quinzaine de kilomètres à l'est de Funchal.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    C'est le principal centre de fabrication des objets en osier que l'on vend sur les marchés de Madère ; nous n'avons malheureusement pas fait de petit tour dans le village pour voir les artisans travailler sur le pas de leur porte car c'était dimanche...

    Nous n'aurons donc droit qu'à la visite du bazar qui se trouve à côté du Café Relógio célèbre pour son horloge et sa cloche provenant de Liverpool (les anglais ont colonisé l'île à une époque).

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Nous descendons d'abord au sous-sol où un vieil homme travaille au fond de l'atelier. L'entreprise fait en sorte de contenter les touristes, même le dimanche...

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Je parie qu'il est en train de tresser l'osier afin de fabriquer un petit panier à pain comme on en a vu de toutes sortes au magasin : les hôtels et les restaurants sont de bons clients mais les touristes pas tellement depuis les restrictions dues à la sécurité dans les avions qui n'autorisent qu'un seul bagage à main...

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Voici la partie vente : un vrai bazar !

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Au même étage du magasin, tout un bric à brac d'animaux de toutes sortes : des éléphants, des cochons, des girafes, des cerfs, des chiens, des lézards...

    Qui peut bien acheter cela : peut-être des magasins pour décorer leurs vitrines, qui sait ?

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Ce singe a l'air d'apprécier la balancelle...

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Les paniers sont accrochés au plafond de la boutique.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    On peut aussi acheter dans cette fabrique de superbes fauteuils en osier pour un prix défiant toute concurrence (120 euros le fauteuil).

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Une caravelle est aussi exposée : il s'agit d'une réplique du bateau de João Gonçalves Zarco avec lequel il a découvert l'île de Madère en 1420.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    A côté du Café Relógio, une petite chapelle aux couleurs typiquement portugaises : dédiée à Saint-Joseph, elle a été construite en 1922 et inaugurée en 1924.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Nous entamons ensuite notre balade le long de la Levada da Serra do Faial.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Un événement : Philippe a même fait la petite balade !

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Voici nos premières agapanthes : nous en verrons énormément tout au long de la semaine au bord des routes (souvent des bleues mais aussi des blanches).

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Jolie plaque de rue

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Des amaryllis sauvages (la plante est originaire des plaines sud-africaines)

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Tiens, une petite chèvre parmi les Crocosmia (merci internet !) : une autre plante originaire d'Afrique du Sud.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Ici, des Volubilis pourpres voisinent avec de jolies fleurs orangées, les Solendra.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Zut, ça commence à brouillasser sérieux !

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

     Il me semble qu'il s'agit là d'un buisson de Manacá da Serra (origine : Brésil)... Il va probablement devenir un arbre.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

     Les gens aiment les fleurs à Madère.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Voyez-vous le Datura orangé ? J'en aurai bientôt un aussi grand à Courcelles !

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    De place en place on trouve le long de cette levada, des sièges improvisés : dommage que nous soyons maintenant sous la pluie...

     

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Une orchidée si je ne me trompe

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Un canna à l'élégant feuillage strié

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Un petit arrêt ?

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    On trouve à Madère des hortensias à foison. Ils sont souvent bleus à cause de la nature ferrugineuse de la terre volcanique. Ceux-ci me font mentir...

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Ah ! en voilà un tout de même...

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Cette maison, à la jonction entre la Levada da Serra Faial et la Levada da Serra Choupana (choupinet ce nom, non ?) est intéressante car elle est construite en pierre volcanique, noire.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour 

    Un peu plus loin, une autre maison en construction utilisait aussi ces matériaux qui ne doivent pas être chers puisque toute l'île en est couverte.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Et encore un beau Datura !

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Là, du gingembre ornemental

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Nous sommes une trentaine à suivre cette promenade, en fil indienne.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Il n'y a qu'une seule chose qu'on ne puisse pas trouver sur le net, c'est le parfum enivrant des eucalyptus et là, je vous prie de croire qu'on s'en est imprégnés pour plusieurs années !

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Nous avions, dans notre précédent voyage au Portugal (en 1999), traversé tout comme ici des forêts entières d'Eucalyptus mais à l'époque nous étions en individuel. Nous avions ramassé des petites capsules telles que celles-ci : elles ont embaumé nos placards pendant longtemps... Cette année nous n'en n'avons pas trouvé.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Quand les eucalyptus sont jeunes, ils ont un feuillage vert clair argenté comme ici, qui fonce quand l'arbre vieillit.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Les levadas sont alternativement remplies ou à sec : un calendrier très strict décide de qui aura le droit d'arroser son jardin ou ses productions et quand (le "levadero" est le seul à avoir le droit d'ouvrir les vannes).

    Voici la première que nous voyons un peu remplie.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Au premier plan, des agapanthes et au fond des mimosas.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    De plus près...

    Les mimosas à Madère ont des fleurs beaucoup plus pâles que les mimosas de Nice : nous en avons vus quelques uns mais j'ai oublié de les prendre en photo.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    L'intérieur de l'île en dehors de Funchal est très habité.

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Jolie pencarte : "Caminho dos namorados" autrement dit le chemin des amoureux...

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    On dirait bien que le temps ne s'arrange pas sauf pour les photos qui deviennent plus intéressantes...

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Entre agapanthes et eucalyptus

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Des petits canaux d'irrigation comme celui-ci il y en a partout sur l'île de Madère : grâce à eux les plantations ne manquent jamais d'eau...

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Retour à la civilisation à l'Hôtel Estrelicia avec ces hibiscus et ces bougainvillées

    Circuit en étoile à Madère : Deuxième jour

    Une première après-midi bien remplie

    Le tour de l'Ouest, c'est ICI.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :