• Circuit en étoile à Madère - Installation à l'hôtel

    Pour lire les généralités sur l'île de Madère, cliquez ICI.

    J'avais concocté depuis plusieurs semaines différents projets pour ces vacances d'été (plus aventureux les uns que les autres... comme Naples ou le Monténégro en autotour : je suis réputée pour être un peu risque-tout, certains diront "inconsciente" !) mais ceux-ci n'ont pas reçu l'aval de Philippe... C'est donc ensemble que nous avons fini, après moult discussions, par choisir dans le catalogue de l'Apas-btp le comité d'entreprise des gens du bâtiment dont Philippe bénéficie toujours en tant que retraité, un voyage organisé à Madère, 27 ans exactement après avoir mis pour la première fois ensemble les pieds au Portugal.

    Ces vacances allaient-elles être aussi agréables que les premières... ?

    That is a good question ! La réponse à la fin de ces billets.

    Nous voici donc partis pour Roissy en ce 29 septembre 2018 : à défaut de partir d'Orly - l'aéroport le plus proche de chez nous - un coup de RER et le tour est joué. L'horaire est très agréable : nous avons rendez-vous à 13 heures, ce qui une le vol effectué, nous met à Madère en fin d'après-midi.

    Cool !

    Quelques nuages pour agrémenter le vol...

    Une semaine à Madère...

    J'ai trouvé ceux-là particulièrement beaux.

    Une semaine à Madère...

    Nous survolons maintenant la pointe Est de l'île pourvue d'éoliennes et de panneaux solaires.

    Une semaine à Madère...

    La piste d’atterrissage de l'aéroport Cristiano Ronaldo est en vue : je serre les fesses (et le pilote les freins : c'est plus sûr !) car je sais que c'est l'une des plus dangereuses au monde... A l'origine très courte, elle a été rallongée en 2000 en prenant sur la mer (voyez les pilotis).

    Une semaine à Madère...

    Fort heureusement, notre pilote est un as (ils sont triés sur le volet) et nous voici donc posés sur le tarmac : c'est la première fois que nous volons avec la compagnie "Enter Air", polonaise, et ma foi cela s'est très bien passé.

    Une semaine à Madère...

    Aucun doute, nous sommes bien au Portugal : en témoignent ces azulejos.

    Une semaine à Madère...

    Mais où se trouve donc l'île de Madère... ?

    Eh oui, c'est cette petite crotte perdue au milieu de l'océan atlantique, au large du Maroc. C'est d'ailleurs pour cette raison que les vents, souvent violents, rendent l'atterrissage délicat.

    Une semaine à Madère avec "TOP of Travel"

    A l'arrivée nous sommes accueillis par un animateur de l'agence "Top of Travel", le voyagiste que l'Apas a choisi pour cette destination : direction Funchal, la plus grande ville de l'île qui se trouve sur la côte sud. Quelques kilomètres après..., notre bus tombe en panne (mais sera vite remplacé heureusement), l'occasion d'une petite photo.

    Une semaine à Madère...

    Voici la carte de l'île de Madère : elle est le reflet exact du circuit en étoile que nous avons effectué et qui s'apelle "Coeur de Madère".

    Circuit en étoile à Madère - Premier jour

    Nous créchons pour cette semaine dans le complexe Dorisol formé de trois hôtels.

    Circuit en étoile à Madère

    Que des noms de fleurs pour leurs trois hôtels : n'appelle-t-on pas Madère "l'île aux fleurs" ? Le nôtre, c'est l'Hôtel Estrelicia : il est tiré du nom botanique (strelizia reginae) des "oiseaux de Paradis". La plante est originaire d'Afrique du Sud et s'acclimate très bien dans les régions au climat doux ou tropical.

    Voici ces superbes fleurs photographiées dans les jardins de l'hôtel.

    Une semaine à Madère avec "TOP of Travel"

    Pour accéder à l'entrée de l'hôtel, il faut monter une longue série de marches... bordées de bananiers.

    Circuit en étoile à Madère

    Savez-vous que le bananier n'est pas un arbre mais une plante herbacée ? Moi, je l'ai appris ici.

    La banane de Madère est la banane Prata (argentée). Elle ne s'exporte qu'au Portugal et en Espagne à cause de sa petite taille.

    Circuit en étoile à Madère

    Philippe avait souvent coutume de faire une petite pause sur ce banc providentiel...

    Circuit en étoile à Madère

    Depuis notre chambre, nous avons vue sur la mer. Evidemment, la zone est un peu construite comme vous pouvez le voir...

    Une semaine à Madère...

    et sur la piscine de l'autre.

    Une semaine à Madère...

    Au fond, un petit bar où nous avons pris pas mal de petits cafés et d'apéros !

    Une semaine à Madère...

    L'apéritif de l'île, c'est naturellement le Madère (que l'on peut déguster aussi en digestif selon qu'il est sec ou doux) mais les madériens y préfèrent souvent la Poncha, un cocktail préparé à base d'eau de vie de canne à sucre (l'aguardente), de miel de canne et de citron/orange.

    Nous avons vu cet objet en bois un peu partout dans les magasins de souvenirs :  il s'agit d'un "Caralhinho Mexelot", l'indispensable pilon mélangeur qui fait de ses utilisateurs les rois de la poncha.

    Une semaine à Madère...

    Nous avons tout de suite adopté la terrasse de l'hôtel.

    Circuit en étoile à Madère

    Circuit en étoile à Madère - Premier jour

    Et c'est quoi le programme du lendemain... ?

    Circuit en étoile à Madère

    Patience, patience, vous le saurez dans un deuxième épisode..., ICI.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :