• Bonne année du bufle !

    ou bonne année du boeuf de terre si vous préférez.

    Bien sûr, La Poste n'a pas manqué l'événement.


    Chic : c'est notre année à tous les deux !
    Si vous voulez savoir sous quel signe chinois vous êtes né, cliquez ici.

    Mais pourquoi donc l'an 4707 ?
    Ce dessin de Martin Vidberg  mérite quelques explications.



    Selon le calendrier de l'empereur Jaune Huang-Ti, considéré comme le père de la civilisation chinoise, nous sommes aujourd'hui en l'an 4707.

    En effet, celui-ci a été conçu en l'an -2698.

    Faites le calcul : -2698 + 2009 = 4707 : c'est tout simple !

    Mais revenons à nos moutons...
    (pardon : à notre buffle !)

    Quelques rappels concernant cette fête.


    Le premier jour du mois lunaire ("Yan Dan") se situe entre le 20 et le 18 février.
    En Chine, c'est la plus grande fête de l'année. La fête du renouveau ("Guo Nian")
    est associée à une période de congés, de rassemblements familiaux, de mariages
    et de nombreuses réjouissances. Elle dure en principe 4 jours, c'est l'occasion
    de défilés grandioses un peu partout dans le monde mis en scène
    par la diaspora chinoise (1,3 milliard de Chinois).

    Une fête sur plusieurs jours

    Le nouvel an chinois est précédé d'une période préliminaire qui commence
    au solstice d'hiver
    , période où les maisons doivent être nettoyées
    de fond en comble afin de chasser les malheurs de l'année écoulée
    et des offrandes sont données au dieu du foyer. Ces dernières consistent
    en des plats et du vin accompagnés de sucreries sensées lui coller la bouche
    de manière à ce qu'il ne puisse pas dénoncer la famille à l'empereur céleste lorsqu'il ira rendre compte de ses actions lors de son prochain voyage de 4 jours.

    La veille du nouvel an, tout est entrepris pour obtenir les meilleures augures

    pour la nouvelle année. S'opère alors le rituel du "Cinian" ("prendre congé de l'année") par lequel on rend hommage aux ancêtres avec de l'encens, des offrandes

    et des prières et où l'on rend visite aux amis et aux proches pour leur souhaiter

    une bonne année. Vient ensuite la préparation du banquet du nouvel an proprement dit. Des emblèmes porte-bonheur sont accrochés à l'entrée des maisons, les magasins étalent leurs marchandises avec profusion et à prix bradés.

     Le jour du nouvel an, le banquet, qui était réservé exclusivement à la famille la veille au soir, s'ouvre aux amis. Le menu est copieux et les mets variés exigent une longue préparation. Les deux spécialités culinaires du nouvel an chinois sont les raviolis "Jiaozi" et le gâteau "Niango". A la fin du repas, les parents donnent des étrennes aux enfants dans une enveloppe rouge.

     Enfin, durant cette journée du nouvel an, ne cessent de résonner les pétards qui canardent la ville pour chasser les mauvais esprits. Cette tradition est très prisée par les chinois : à Pékin cette année près de 400 000 caisses d'explosifs (pétards et feux d'artifices) ont été apprêtées pour l'occasion, soit trois fois plus qu'en 1993.

     Cette période de festivités se clôture définitivement 15 jours plus tard lors de la fête des lanternes où l'on accroche des lampions multicolores à la tombée de la nuit de pleine lune.

     Chaque année sous le règne d'un animal

     Le calendrier chinois est placé chaque année sous l'aune de l'un des 12 animaux qui se sont présentés jadis devant le Bouddha avant sa disparition.

    Il s'agit du Buffle, du Rat, du Tigre, du Chat, du Dragon, du Serpent, du Cheval, du Chien, du Singe, du Coq, du Chien et du Cochon. Chacun d'eux symbolise un caractère comme par exemple la sagesse pour le Singe. Ils sont également associés à l'un des 5 éléments (Ciel, Terre, Eau, Feu, Métal). Le cycle complet dure 60 ans.

    Nos prénoms en signes chinois !

     

     

     

     

    Philippe                                                          Claire



    Vous voulez voir votre prénom "traduit" en chinois ? Cliquez ici. 

    Les Chinois portent un nom de famille composé généralement d'un seul ou deux caractères comme Su ou Sima.

    Le prénom est en général composé de deux caractères qui désignent deux prénoms.

    L'un appelé "Ming" ou prénom d'enfance est donné par le père quand le bébé a trois mois et seuls les intimes comme les parents l'utilisent. L'autre appelé "Zi" ou prénom social est attribué plus tard et est utilisé par les connaissances et les amis.

    Le choix du prénom : une dimension symbolique

    Dans la tradition chinoise, le choix du prénom détermine le destin de celui qui le porte. A la différence de l'Occident, un prénom chinois ne figure pas parmi une liste. Le prénom est, en Chine une création ex nihilo pour tel ou tel enfant. Ce sont les parents, ou une personne compétente et habilitée par eux, qui choisissent le prénom de l'enfant. Dans le choix des mots entrent en jeu tous les éléments composant les sinogrammes qui doivent être pris en compte : l'aspect phonique, l'aspect sémantique et l'aspect graphique, dans leurs relations avec l'autre mot qui forme le prénom, mais aussi avec le nom de famille. La création d'un prénom répond aussi à des objectifs clairs que sont la réussite dans les études et dans la vie professionnelle, une bonne santé et la fortune. Il ne faut pas oublier non plus d'assurer la continuité et la prospérité du lignage.

    Les prénoms chinois féminins

    Dans la culture traditionnelle chinoise, la femme doit être douce, décorative, belle et aimable. Ainsi les prénoms féminins comportaient un terme relatif à la composition, à l'expression, aux fleurs, aux oiseaux ou encore aux bijoux. On y retrouvera les mots ting (gracieuse), mei (enchanteresse), hua (fleur), feng (phoenix), huan (anneau), yin (argent) et yan (magnifique). Aujourd'hui, on donne en Chine des prénoms proches des prénoms masculins pour évoquer des qualités de caractère et de détermination.

     Les prénoms chinois masculins

    De leur côté les prénoms masculins font référence à l'un des ancêtres, à une connotation militaire ou à la virilité. Par exemple, shaozu (faites honneur à nos ancêtres), zhenbang ( rajeunir le pays), gang (acier), zhijiang (esprit ferme) et jinsong (pin droit). Mais les prénoms chinois peuvent aussi exprimer les souhaits et les espoirs de la famille du père par des noms tel Ren Youcheng (réussite).


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :