•  Place de Catalogne, un 14 juillet vers 22h45

    La magie se termine et la fontaine se vide de ses occupants...


    votre commentaire
  • à 70 kms de Paris, dans le Vexin...

    La Roche Guyon : une petite ville au passé chargé d'histoire.

    Lamartine y écrivit l'une de ses Méditations,

    Victor Hugo s'en inspira pour écrire son roman Han d'Islande,

    et Hubert Robert en fit un très joli tableau.

    La bourgade est dominée par le donjon en ruines d'un château fort.

    Au 18ème siècle, la famille de La  Rochefoucauld fait creuser un tunnel dans la falaise pour relier le donjon à un nouveau château bâti en contrebas.

    Vue du château depuis le potager

    Le potager : un jardin de légumes, de fruits et de fleurs...

    Allez : on visite !

    4 tapisseries de Beauvais ornent le grand salon.

    Ici, la toilette d'Esther

    Après cette visite du château romantique, c'est la montée au donjon... En cours de route, un arrêt au pigeonnier

    Ouf : on y est !

    La récompense est là...


    votre commentaire
  • à 70 kms de Paris, dans le Vexin... la Roche Guyon

    Une petite ville au passé chargé d'histoire.

     

     Lamartine y écrivit l'une de ses Méditations, Victor Hugo s'en inspira pour écrire son roman Han d'Islande, et Hubert Robert en fit un très joli tableau.

     

     La bourgade est dominée par le donjon en ruines d'un château fort. Au 18ème sicèle, la famille de La  Rochefoucauld fait creuser un tunnel dans la falaise pour relier le donjon à un nouveau château bâti en contrebas.

     

     vue du château depuis le potager

     

     le potager : un jardin de légumes, de fruits et de fleurs...

     

    Allez : on visite !

     

    4 tapisseries de Beauvais ornent le grand salon. Ici, la toilette d'Esther

     

     Après cette visite du château romantique, c'est la montée au donjon...

    En cours de route, un arrêt au pigeonnier

     

     

    Ouf : on y est ! la récompense est là...

     

     


    votre commentaire
  • Au Parc floral de Vincennes

    Le top, non ?


    votre commentaire
  • Il s'en est failli de peu pour qu'on ne fasse pas ce vol...

    Après une annulation le matin de la part du voyagiste "France Mongolfière", nous étions tranquillement assis dans un restaurant prêts à commander notre déjeuner quand on reçoit un coup de fil (merci les portables...) nous disant que le départ est imminent ! Evidemment, ce jour là le beau temps n'était pas au rendez-vous et comme ce genre de prestation se réserve très en avance on ne peut pas choisir la météo...

    Ça commençait très mal !

    15h39 dans un champ à proximité de Chenonceaux

    Un petit coup de ventilateur pour gonfler la toile...

     Ça y est presque !

     

    On se lâche ?

     C'est parti !!!

    No comment...

    Bouchez-vous les oreilles : on va mettre les gaz...

    On ne s'en lasse pas...

     Tiens : on n'est pas les seuls !

    Ah ! le château : voyons voir de plus près...

    On est contents et ça se voit !!!

    Pas mal, la baraque...

    Attention à l’atterrissage : Tous accroupis dans les marques !

    On remballe ?

    16h39 : Boire un petit coup, c'est agréable...

    A part ça, la prestation de France Mongolfières : rien à dire sur le plan de la compétence mais un personnel mal aimable etsurtout que l'on dérangeait visiblement. Je ne vous conseille pas cette compagnie.

    Bon, c'était un cadeau qu'on nous avait fait alors on ne va pas se plaindre !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique