• Balades autour de Laignes

    Ce mardi, deux visites comme d'habitude au programme des Mardis Découvertes : "l'eau, trésor à préserver" et "la visite du domaine Guilleman"

    La première nous fait découvrir la Laigne, une rivière souterraine qui naît d'une résurgence située dans la petite ville de Laignes pour se jeter dans la Seine à Polisy quelques 30 kilomètres en aval.

    Le centre ville de Laignes

    Sur la place de la Mairie, un bâtiment original : le Café des chiens. Il est dû à Augustin Husson, limonadier né à Laignes (et sculpteur à ses heures), qui transforma un vieil immeuble en café au milieu du XIXème siècle. La municipalité en a fait sa médiathèque.

    Sur le mur de la Mairie, une plaque commémore l'exécution de 10 otages pendant la dernière guerre...

    La naïade qui évoque la rivière est également due à Augustin Husson.

    Tiens : des touristes !

    A quelques centaines de mètres de là, la Laigne coule au milieu des champs.

    Sans entrave, elle est donc très saine : pas d'algues vertes comme au centre ville mais de la "bonne végétation".

    Autour de Laignes : "l'eau, trésor à préserver" et "la visite du domaine Guilleman"

    C'est un technicien du Syndicat Intercommunal des Cours d'Eau Châtillonnais (à droite sur la photo), qui nous parle du cours d'eau, de la végétation qui le longe (les frênes, les aulnes et les saules), ainsi que de la faune qui l'habite.

    Aujourd'hui le public est nombreux car la température est retombée...

    Les enfants sont sages : ils s'occupent pendant le temps de l'exposé qui, à vrai dire, est un peu longuet et manque cruellement de documentation...

    et moi, je m'occupe en faisant des photos !

     La visite suivante est très intéressante... : il s'agit de la cave du Domaine Guilleman à Marcenay. C'est Fabien Guilleman lui-même, propriétaire-récoltant, qui nous accueille pour nous présenter son métier. Les vignes sont cultivées sur 4 hectares depuis que ses parents les ont plantées dans les années 90 et c'est en 2002 qu'elles commencent à donner suffisamment pour envisager la vinification.

    L'exploitation est installée dans une ancienne ferme datant du 19ème siècle.

    Autour de Laignes : "l'eau, trésor à préserver" et "la visite du domaine Guilleman"

    Autour de Laignes : "l'eau, trésor à préserver" et "la visite du domaine Guilleman"

    Autour de Laignes : "l'eau, trésor à préserver" et "la visite du domaine Guilleman"

    Les lapins font la joie des enfants...

    Autour de Laignes : "l'eau, trésor à préserver" et "la visite du domaine Guilleman"

    Autour de Laignes : "l'eau, trésor à préserver" et "la visite du domaine Guilleman"

    Autour de Laignes : "l'eau, trésor à préserver" et "la visite du domaine Guilleman"

    Voici le pressoir utilisé pour extraire le jus de raisin

    Autour de Laignes : "l'eau, trésor à préserver" et "la visite du domaine Guilleman"

    Après avoir été débourbé , le jus est transféré dans ces cuves pour y subir la fermentation malolactique.

    Autour de Laignes : "l'eau, trésor à préserver" et "la visite du domaine Guilleman"

    Une fois embouteillé, un dépôt se forme qu'il faut retirer.

    Autour de Laignes : "l'eau, trésor à préserver" et "la visite du domaine Guilleman"

    C'est à l'aide d'une machine loué par le viticulteur que s'effectue cette opération mais Fabien Guilleman nous montre ici comment on peut le retirer manuellement à l'aide d'un outil qui permet de trancher le goulot.

    Autour de Laignes : "l'eau, trésor à préserver" et "la visite du domaine Guilleman"

    Le dépôt est piégé par la capsule plastique préalablement logée dans la bouteille au moment de l'embouteillage.

    Autour de Laignes : "l'eau, trésor à préserver" et "la visite du domaine Guilleman"

    Après ces explications, une dégustation nous est offerte très gentiment.

    Autour de Laignes : "l'eau, trésor à préserver" et "la visite du domaine Guilleman"

    Nous goûtons le Tradition Brut (composé de 2/3 de Pinot noir et de 1/3  de Chardonnay : 7 euros la bouteille), l'Elégance (mi Chardonnay mi Pinot noir : 7,50 euros la bouteille), et le Prestige (1/3 de Chardonnay 1/3 de Pinot noir et 1/3 de Pinot gris : 9 euros la bouteille).

    Personnellement, c'est le moins cher que j'ai préféré !


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :